Championnat national : Les Rouges bousculés par l''AS Bakaridjan

0

L”équipe de Hérémakono a dû attendre le dernier quart d”heure pour s”imposer face à des Ségoviens qui ont joué totalement décomplexés.

Comme lors de la journée inaugurale, les Rouges ont souffert avant de s”imposer devant l”avant dernier du classement (9 pts), l”AS Bakaridjan de Barouéli. Il a fallu attendre, en effet, le dernier quart d”heure pour voir l”équipe de Hérémakono marquer le but de la victoire par le vieux briscard, Bréhimablen Traoré. Pour le match de dimanche, les deux équipes enregistraient chacune des changements et pas des moindres. Le coach de l”AS Bakaridjan, Amadou Kouma a été remplacé par l”ancien défenseur international, Moussa Kéïta "Dougoutigui" et on notait l”absence, entre autres, de Hamet Diallo, Thierno Camara, Ibrahim Kounta et Abdoul Karim Magassouba. Du côté du Djoliba, Alassane Diakité, Founéké Sy et Ibrahima Diallo étaient également absents.

La partie a démarré sur un chapeau de roue pour le Djoliba qui, dès la 4è minute ouvre le score par Bréhima Traoré. Lancé dans le trou par le transfuge du COB Alphousseyni Kéïta, le vieux briscard fixait le keeper Brahima Bamba avant de marquer du plat du pied. Le Djoliba passera à côté du second but à la 13è mn lorsque Moussa Diallo expédia sa reprise au dessus de la transversale alors qu”il était seul aux 6 mètres. Sonnés par ce but matinal et légèrement dominés, les poulains de Dougoutigui gardaient tout de même leur sérénité et sortaient peu à peu de leur réserve. Ainsi, à la suite d”une action offensive, Drissa Sidibé permit à son équipe de faire la jonction à la 17è. Cette égalisation donnait des ailes à l”équipe de Barouéli qui accentuait la pression sur son adversaire. Résultat : les visiteurs doubleront la mise quelques minutes plus tard par le même Drissa Sidibé à la conclusion d”une belle action collective.

Le doute change alors de campe et les tam-tams des supporters du Djoliba cessent de résonner. Pendant ce temps, le Stade malien menait 2-1 à Koulikoro face au Nianan qui avait pourtant ouvert le score dès les minutes initiales de la rencontre. Fanyéri Diarra multipliait les consignes, mais la sérénité n”était pas dans les rangs même si le latéral Issa Traoré tira sur le montant droit du keeper Bréhima Bamba (37è). À trois minutes de la pause, le défenseur central, Sékou Bagayoko remettra les pendules à l”heure pour le Djoliba en reprenant victorieusement un corner de Lassana Fané.
À la reprise l”AS Bakaridjan choisit de jouer derrière pour pouvoir conserver le résultat nul. Après avoir heurté la barre transversale à la 53è par Ismaël Kéïta, les Rouges trouveront la faille à la 74è, suite à un une-deux entre Alphousseyni Kéïta et le nouvel entrant Yahaya Coulibaly et qui sera conclu par Bréhima Traoré.

En seconde heure, les Boys du CSK ont confirmé leur suprématie face au Sigui de Kayes dominé 2-0. Déjà vainqueurs à l”aller (1-0), les joueurs de Nouhoum Diané se sont imposés grâce à deux buts de Idrissa Coulibaly (11è) et Oumar S. M. Kanté (24è). En deuxième mi-temps, les Kayesiens ont montré un visage nettement meilleur mais il en fallait plus pour espérer déstabiliser la défense centriste bien commandée par l”excellent keeper, Mamadou Traoré.

S. BADIAGA

Dimanche 6 mai au stade Modibo Kéïta

Djoliba-Bakaridjan : 3-2
Buts de Bréhima Traoré (4è et 74è); Sékou Bagayoko (42è) pour le Djoliba; Drissa Sidibé (17è et 31è) pour Bakaridjan.
Bon arbitrage de M”Baba N. Diabaté assisté de Mamadou S. Haïdara et Boubacar Kinta.
Djoliba : Cheick O. Bathily (cap), Issa Traoré (Afousseïny Kouma), Mamadou Kanté, Kalilou Doumbia, Sékou Bagayoko, Lassana Fané, Alphousseiny Kéïta, Lamine Diawara (Ousmane Bagayoko), Ismaél Kéïta (Yahaya Coulibaly), Bréhima Traoré et Moussa Diallo.
Entraîneur : Fanyéri Diarra.
Bakaridjan : Brahima Bamba, Komakan Zakaria Diakité (Diamka Kaba), Bourama Sory Camara, Chaka Dembélé (cap), Bourama Sagara, Abdoul Aziz Kané, Adama Samaké, Alou Bagayoko, Sékou Berthé et Drissa Sidibé..
Entraîneur : Moussa Kéïta

CSK-Sigui : 2-0
Buts de Idrissa Coulibaly (11è) et Oumar S. M. Kanté (24è)
Bon sifflet de Boubou Traoré assisté de Youssouf Diallo et de Adama S. Koné
CSK : Mamadou Traoré, Adama Kamissoko, Ousmane Berthé, Ibrahim Doumbia, Idrissa Coulibaly, Mamadou Simpara (Cheick B. Cissé), Idrissa Laïco Traoré (Baba S. Kouyaté), Oumar S. M. Kanté (cap), Mahamane A. Traoré, Adamaa Diarra (Papa Gaoussou Diarra) et Boubacar Bangoura. Entraîneur : Nouhoum Diané.
Sigui : Bachir Bamba, Damien Konaté, M”Bouillé Diallo, Fatogoma Coulibaly, Abdoulaye Kéïta, Abdoulaye Coulibaly (cap), Moussa Kanté (Mohamed Sylla), Boubacar Kanouté, Mamadou Dembélé, Abdrahamane Diawara (Youssouf Fofana) et Moussa Traoré.
Entraîneur : Guy Saha

L”Essor du 8 Mai 2007

Commentaires via Facebook :

PARTAGER