CHAN Cameroun 2021, première demi-finale : Les Aigles héritent du Sily national de la Guinée

0

Samedi après sa victoire lors des quarts de finale contre le Congo, l’équipe nationale locale du Mali attendait son adversaire de la demi-finale entre la Guinée et le Rwanda. Ce match, disputé âprement jusqu’à la 90ème minute, hier dimanche au stade Amadou Ahidio de Yaoundé, a tourné à l’avantage des Guinéens sur le score de 1 but à 0.               

Débutée le 16 janvier, la 6ème édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN-CAMEROUN 2021), est entrée à sa phase décisive depuis le samedi 30 avec les matchs au programme des quarts de finale. A l’affiche, le Mali (premier de la Poule A) était opposé au Congo (deuxième de la Poule B). Lors de cette rencontre (la plus alléchante selon tous les observateurs), les deux équipes n’ont pas pu se départager à l’issue des 90mn du temps réglementaire et les 30 mn de la prolongation. Avec le score nul et vierge de 0 à 0, il a fallu donc recourir aux tirs au but pour désigner le premier vainqueur pour les demi-finales. Lors de cette séance fatidique, les Aigles pour n’avoir raté aucun de ses cinq tirs ont remporté le gain du match, contrairement aux congolais dont le premier tireur, Prince Mouandza Mapata a raté son penalty face au gardien Djigui Diarra. Cette victoire malienne a été saluée avec joie par tous. Le président de la Transition, Chef de l’Etat, SEM Bah Ndaw, depuis Bamako a tenu à adresser ses félicitations aux Aigles locaux.

Le message du président N’Daw est ainsi libellé : «  Chers Aigles, Comme tous nos compatriotes, j’ai suivi votre prestation de ce jour. Je suis heureux et fier de votre qualification obtenue de haute lutte pour les demi-finales du CHAN 2021.Toute la Nation malienne vous soutient et salue vos excellents résultats jusque-là. Par votre combativité et votre amour de la Patrie, vous irez encore plus loin. Toutes mes félicitations à vous mes chers enfants et à votre encadrement. Le Mali vous regarde, compte sur vous et vous bénit. Vive les Aigles et vive le Mali ».

Cette réaction du Chef de l’Etat n’est pas surprenante, car depuis leur premier match (soldé par une victoire contre le Burkina Faso), les Aigles locaux, coachés par l’entraineur Nouhoun Diané ont attiré l’attention de tout le monde sur eux, grâce à la qualité de leur jeu. Suivra leur bonne prestation contre le pays organisateur, le Cameroun, tenu en échec 1-1. Cette bonne impression générale sur l’équipe malienne s’est renforcée après sa 3ème sortie, sanctionnée par une victoire contre le Zimbabwé, l’offrant du coup le ticket qualificatif pour les quarts de finale avec le rang de 1er de sa poule. C’est donc tout le peuple malien qui suivait avec attention et confiance le match Mali-Congo. Cette confiance restera intacte à coup sûr lors de la prochaine sortie des nôtres, mercredi à Douala contre la Guinée, dans le cadre du premier match des demi-finales de ce CHAN 2021.

Un duel entre deux pays frères

Cette opposition entre Maliens et Guinéens est attendu par tous les observateurs de cette compétition, comme le match entre deux pays ayant montré de belles choses lors de ce championnat d’Afrique de football. Mais au-delà de cet aspect bien fondé, ce qu’il faut retenir est le fait que le Mali et la Guinée sont deux pays voisins qui se connaissent bien et qui produisent le même type de jeu. La particularité cette année, relève du fait que si l’ossature de l’équipe guinéenne est fondée sur des joueurs du club Horonya, celle du Mali aussi est faite en majorité à partir des éléments du stade malien de Bamako. Donc il s’agira des joueurs qui se sont déjà côtoyés lors des compétitions africaines des clubs et des coupes d’Afrique de catégories d’âge inférieure.

Faut-il aussi signaler que si le Mali est sorti premier de sa poule avec 7 points, la Guinée a conservé le même rang qualificatif en quarts de finale, avec cependant 5 points en poule D de ce CHAN.  De ce fait les nôtres sont crédités d’un parcours relativement plus honorable que son adversaire en demi-finales. S’y ajoute la bonne tenue prestation en quart de finale, 120 mn durant des Aigles locaux face à une équipe combattive et physiquement en point du Congo.

En raison de tous ces facteurs, mais aussi de l’ascendant psychologique que les Aigles locaux ont  comparativement à leurs adversaires de mercredi, compte tenu du fait que la Guinée sera désœuvrée par l’absence de deux joueurs clé de son effectif, auteurs de carton rouge contre le Rwanda, tout laisse à croire que la victoire penche du côté malien.

Il reste cependant aux poulains de Diané à ne pas faire preuve d’excès de confiance ou de complexe de supériorité au regard de la bonne ambiance autour d’eux pour se rendre la tâche difficile face au Syli de la Guinée. Qui dispose de bonnes individualités au niveau du milieu et de l’attaque, ainsi que devant les cages (le gardien Moussa Camara).

Pour donc tuer le match et disposer d’une emprise sur son adversaire l’équipe malienne doit marquer dès les quinze premières minutes.

Bonne chance aux Aigles pour assurer une 2ème  qualification du Mali à la finale du CHAN sur quatre participations.

M. DIAWARA

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here