Compétition interclubs de la ligue d’athlétisme du district de Bamako : L’Usfas sur la plus haute marche du podium

0

Pour apporter ses soutiens aux Forces Armées et de Sécurité du Mali, la Ligue d’athlétisme du district de Bamako a organisé, le samedi 13 mars dernier, sur le terrain de la direction des Sports militaires, une compétition d’athlétisme entre les 11 clubs d’athlétisme du district de Bamako. A l’issue de la compétition, l’Union des forces armées et de sécurité du Mali (Usfas) s’est classée sur la plus haute marche du podium avec 22 médailles dont 11 d’or, 5 d’argent et 6 de bronze.

La compétition s’est déroulée en présence de Souleymane Diabaté, président de la Ligue d’athlétisme du district de Bamako ; colonel Séga Sissoko, directeur des Sports militaires ; Kissima Sylla, secrétaire général de la Fédération malienne d’athlétisme (FMA), ainsi que plusieurs responsables sportifs du pays.

L’édition 2021 de la compétition a regroupé une centaine d’athlètes venant des onze (11) clubs d’athlétisme du district de Bamako (Afa, As Ak, As Police, As Réal de Bamako, Cdam, Cck, COL, Djoliba Ac, Stade Malien de Bamako, Usfas  et Yac 26). Ils se sont confrontés dans plusieurs épreuves : 100, 200 et 400 mètres, javelot, disque, poids, saut en longueur, triple saut.

L’épreuve de 200 mètres homme a été remporté par Issa Sangaré de l’As Police avec un chrono de 22 secondes 02, suivi de Moussa Ballo de l’Usfas avec un chrono de 22 secondes 05 et la troisième place est pour Issiaka Djiré de l’As Ak avec un chrono de 22 secondes 08. Celle des femmes a été remportée par Soulyatou Rabiyou du Cdam avec un chrono de 26 secondes 01, suivie de Coumba Traoré de l’As Police avec un chrono de 26 secondes 04 et la troisième place est revenue à Kadia Dembélé du Djoliba Ac avec un chrono de 30 secondes 05.

Quant à l’épreuve de 5000 mètres femmes, elle a été remportée par Biba Sidibé de l’As Police avec un chrono de 19 minutes, 42 secondes 09, suivie de Mariam Diarra de l’Usfas avec un chrono de 21 minutes 13 secondes 09 et la troisième place est pour Alimatou Sagara de Yac 26 avec 24 minutes 15 secondes 00.

Pour le javelot homme, le champion en titre du Mali, Moctar Djigui, surclasse ses adversaires avec un lancer de 53 mètres 89, suivi d’Ousmane Touré du Cdam qui a réalisé 45 mètres 46 et la troisième place est revenue à Harouna Coulibaly, avec un lancer de 36 mètres 82. L’épreuve de javelot pour les femmes a été remportée par l’internationale, Kénéfing Traoré de l’Usfas, avec un lancer de 35 mètres 23, suivie de Fatoumata Koita de l’As Réal avec une performance de 23 mètres 52 et Aminata Traoré de Yac 26 s’est classée troisième en réalisant un lancer de 22 mètres 20.

Djibril Doucouré de l’Usfas s’est imposé à l’épreuve de lancer poids hommes, avec un jet de 12 mètres 32, suivi de Moussa Koita de  Cdam avec un lancer de 23 mètres 03 et la troisième place est pour Moussa Coulibaly de l’As Police avec 12 mètres 14. Pour les femmes, Kénéfing Traoré de l’Usfas surclasse ses adversaires avec un lancer de 11 mètres 48, suivie d’Alimatou Traoré de l’As Police avec un lancer de 10 mètres 61 et Assétou Kassimbo de l’Usfas vient en troisième position avec 10 mètres 42.

Au classement général, l’équipe de l’Usfas se hisse sur la plus haute marche du podium avec 22 médailles dont 11 d’or, 5 d’argent et 6 de bronze. Elle est suivie par l’As Police qui a 17 médailles dont 6 d’or, 6 d’argent et 5 de bronze. La troisième place revient au Cdam avec 8 médailles dont 2 d’or, 5 d’argent et 1 de bronze.

A la fin de la compétition, le président de la Ligue d’athlétisme du district de Bamako s’est dit très satisfait de la performance des athlètes. “Aujourd’hui, j’ai un sentiment de joie et de bonheur parce que la compétition s’est bien déroulée. Vous savez, la Ligue d’athlétisme du district de Bamako a décidé désormais de placer l’ouverture de la compétition dans la mouvance de la fête de l’armée malienne. Elle a pour but de magnifier les actions de sécurisation du territoire par l’armée malienne”, a-t-il précisé, avant remercier la Direction des sports militaires pour leur accompagnement.

Mahamadou TRAORE

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here