Le congrès de l’association internationale de la presse sportive (Aips-afrique) s’est déroulé du 14 au 16 avril à Bamako : Le défi de l’organisation relevé par l’Ajsm, malgré les difficultés financières

0
Le congrès de l'association internationale de la presse sportive (aips-afrique) s'est déroulé du 14 au 16 avril à Bamako
Le ministre des sports et le président de l'AIPS lors de la remise des distinctions à Mamadou Kolomé du Sénégal et Kasonga Joseph du Congo

L’Association des journalistes sportifs du Mali (Ajsm) vient de relever le pari de l’organisation du Congrès de l’Association internationale de la presse sportive (Aips-Afrique) tenu du 14 au 16 avril dernier, à Bamako. Malgré les difficultés financières, ce grand rendez-vous de la presse sportive africaine a honoré toutes ses promesses. Une dizaine de pays ont répondu à l’appel. Cette rencontre a permis à l’Ajsm de nouer des liens de partenariat avec des associations de journalistes sportifs de plusieurs pays comme l’Algérie, le Sénégal, la Guinée Conakry.

Initialement prévu du 16 au 19 décembre 2015, ce congrès de l’Association internationale de la presse sportive (Aips-Afrique) a été reporté à cause de l’attaque de l’hôtel Radisson Blu en novembre dernier. Malgré tout, le Comité exécutif de l’Aips-Afrique dirigé par Obi Mitchell du Nigéria a renouvelé sa confiance à l’Association des journalistes sportifs du Mali (Ajsm) d’organiser cette grande rencontre de la presse sportive africaine à Bamako. Ainsi, du 14 au 16 avril dernier, notre capitale a accueilli ce grand rendez-vous avec la participation de plusieurs pays (Sénégal, Nigéria, Gambie, Kenya, Burkina Faso, Guinée Conakry, Algérie, Soudan..). On notait aussi la présence du vice-président de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (Acnoa) Mohamed Berraf, ainsi que des responsables de différentes fédérations sportives.

Malgré les difficultés financières, l’Ajsm a pu relever le défi de l’organisation. Les congressistes sont rentrés chez eux avec un bon souvenir du Mali, malgré aussi la chaleur.

Lors de la cérémonie d’ouverture présidée par le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo, le président de l’Ajsm, Oumar Baba Traoré, a tenu à remercier le président de l’Aips-Afrique, Obi Mitchell, pour la confiance placée en notre pays, le Mali, pour l’organisation de ce congrès. “Dans sa volonté de solidarité envers l’hôtel Radisson Blu, le Président Obi Mitchell et son bureau ont décidé que les cérémonies d’ouverture et de clôture du congrès se tiennent à l’hôtel Radisson. Aussitôt informées, les autorités du Mali se sont impliquées à nos côtés pour la bonne organisation de ces assisses. C’est pourquoi, on ne cessera de remercier solennellement les plus hautes autorités de la République, avec à leur tête le Président Ibrahim Boubacar Kéïta” précise le président de l’Ajsm.

Pour le ministre des Sports, ce congrès est un signe de solidarité envers le Mali. Le Président Obi Mitchell a saisi cette opportunité pour remercier les autorités maliennes pour leur soutien et accompagnement envers l’Ajsm.

Tisser des liens de partenariat

Ainsi, le congrès de l’Aips-Afrique a permis de jeter un regard sur le métier du journalisme sportif. Ainsi, l’Ajsm a saisi cette opportunité pour tisser des liens de partenariat avec des associations de journalistes sportifs. C’est le cas avec l’Algérie dans le cadre de la coopération algéro-malienne. Ce pays a pris l’engagement d’offrir à l’Ajsm trois bourses, dans le cadre d’une formation de dix jours à Alger. Les trois lauréats seront accompagnés d’un doyen de la presse sportive malienne, qui se fera le devoir d’animer une conférence devant les jeunes reporters sportifs algériens.

Ce n’est pas tout.   L’Ajsm sera aussi invitée à l’occasion de la soirée de gala de récompense, organisée par l’Association des journalistes sportifs algériens. Et des journalistes algériens seront également présents à la traditionnelle Nuit Ajsm, organisée chaque année, pour récompenser les meilleurs sportifs de l’année. Des démarches seront entreprises par l’Association des journalistes sportifs d’Algérie (Ajsa) auprès de certaines structures pour équiper le siège de l’Ajsm en matériel de travail, ainsi que les militants en dictaphones, appareils photos, ordinateurs…

Des remises de distinctions

L’Ajsm, en partenariat avec l’Association des journalistes sportifs de la Guinée Conakry, envisage d’organiser une caravane de presse. Dans ce nouveau partenariat, il est prévu une assistance mutuelle en cas de déplacement des membres d’une association dans l’autre pays pour des raisons professionnelles. Sans oublier l’organisation commune de formations à l’intention des journalistes sportifs des deux associations.

Quant à l’Association nationale de la presse sportive du Sénégal dirigée par le doyen Mamadou Koumé, il est prévu une formation de dix journalistes sportifs maliens au prestigieux Cesti de Dakar pendant les grandes vacances. D’ores et déjà, le Président Koumé a offert la plus grande distinction de son association au président de l’Ajsm pour la réussite du congrès de l’Aips-Afrique à Bamako. Notons que des démarches sont en cours pour sceller un partenariat fécond avec d’autres associations de journalistes sportifs d’Afrique.

Ce qu’il faut retenir de ce congrès, c’est la remise de plusieurs distinctions à certaines personnalités et doyens de la presse sportive d’Afrique. C’est le cas du président de l’Assemblée nationale, Issiaka Sidibé, du ministre des Sports, Housseini Amion Guindo, du président du Comité national olympique et sportif du Mali, Habib Sissoko. Les doyens de la presse sportive africaine, à savoir Mamadou Koumé du Sénégal et Kasonga Joseph du Congo ont été récompensés, chacun, par un trophée pour leur soutien et accompagnement dans le cadre de la promotion du journalisme sportif.

Il est nécessaire de rappeler que le président de l’Assemblée nationale, Issiaka Sidibé, et la société Orange-Mali, ont offert chacun un dîner à la délégation. Tandis que le président du Cnosm, Habib Sissoko, et celui de la Fédération malienne de football, Boubacar Baba Diarra, ont eux aussi offert un déjeuner.

Ce congrès de l’Aips-Afrique a été rendu possible grâce aux différents partenaires : la Présidence de la République, l’Assemblée nationale, le ministre des Sports, le ministère de l’Economie numérique et de la communication, Pmu-Mali, Orange-Mali, Groupe Azur Voyages, la Canam, Eau minérale Diago…

A.B. HAÏDARA

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER