Coupe d’Afrique des nations – le Mali accroché par la Gambie (1-1)

0

CAN 2022 – Pas de vainqueur entre la Gambie et le Mali. Favoris et dominateurs, les coéquipiers d’Hamari Traoré ont finalement été accrochés (1-1) ce dimanche. Ibrahima Koné avait ouvert le score sur penalty mais la Gambie a égalisé, elle aussi sur un penalty accordé après assistance du VAR. Les deux équipes ont leur destin en mains pour accéder au tour suivant.

Après le Cameroun, le Maroc et le Nigéria, le Mali ne devient pas le quatrième pays qualifié pour les huitièmes de finale de cette CAN. Une qualification que les Maliens n’ont pas su valider face à la Gambie (1-1). Le deuxième but sur penalty dans la compétition d’Ibrahima Koné (1-0, 79e) les avait pourtant placés en très bonne position. Mais sur un autre penalty, frappé par Musa Barrow, la Gambie a arraché le match nul dans les dernières minutes (1-1, 90e). Un point crucial pour les Gambiens qui ont désormais la possibilité de finir parmi les quatre meilleurs troisièmes.

Cela faisait sept matches que le Mali n’avait plus encaissé de but. Alors quand Koné a profité d’une faute sur Bissouma et de l’intervention de la VAR pour ouvrir le score d’un penalty bien frappé (1-0, 79e), la qualification se rapprochait à grands pas. Mais, avec les Aigles, ce début de Coupe d’Afrique est décidément une histoire de penalties.

Là où la Tunisie avait échoué par Khazri, Barrow n’a pas tremblé au moment de contrarier les plans des joueurs de Mohamed Magassouba. Un manque d’inattention coupable sur un coup franc rapidement joué a amené Yves Bissouma à dévier le ballon de la main dans sa surface sur le centre de Colley. Et Barrow a tranquillement pris Ibrahim Mounkoro à contre-pied (1-1, 90e). Ce fut la seule frappe cadrée des Gambiens dans ce match en six tentatives.

UNE BARRE ET UN POTEAU POUR LA GAMBIE

Le Mali est rapidement apparu plus fort collectivement qu’une équipe de Gambie qui découvre la compétition. Mais les coéquipiers d’Hamari Traoré ont rarement fait fructifier leur 69% de possession de balle en montrant beaucoup de déchets à l’approche des 30 derniers mètres. Comme le prouve les cinq tirs cadrés en … 19 frappes tentées. Bien en place défensivement, les Scorpions ont opéré par contres et ont profité des coups francs pour être dangereux. Par Barrow tout d’abord qui a heurté la transversale de Mounkoro d’une frappe puissante à 35 mètres (21e) puis par Jallow dont la frappe enroulée du gauche a trouvé le poteau (38e).

Les entrées à la pause d’Amadou Haïdara et Adama Noss Traoré à la pause ont dynamisé le jeu malien et ont enfin obligé Modou Jobe a effectué plusieurs arrêts déterminants dans cette rencontre. Toujours trop peu pour faire définitivement pencher la balance en leur faveur. Le Mali devra désormais valider son billet pour les huitièmes de finale face à la Mauritanie pendant que la Gambie affrontera la Tunisie pour tenter d’aller chercher une qualification historique.

Par eurosport.fr – 16 Janvier 2022

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here