Coupe de la Confédération : Le Djoliba réalise une bonne opération à Lomé

0

Pour la Coupe de la Confédération, le Djoliba a reussi son entrée en lice. Les Rouges se sont imposés, à Lomé, devant Maranatha de Fiokpo (2-1), samedi, au compte du match-aller du 2è tour des préliminaires de la coupe CAF. Le vice-champion du Togo, qui a éliminé LISCR du Libéria au premier tour, a rapidement ouvert le score par l’intermédiaire de Salifou K. Kristian (9è min), tandis que Souleymane Coulibaly (20è min) a remis les pendules à l’heure.

Dans le dernier quart d’heure, Ousmane Coulibaly (75è min) a offert la victoire aux Rouges. Score final : 2-1 pour le Djoliba. A la fin de la rencontre, l’entraîneur de Rouges de Bamako, Kouadio Georges, a dit sa satisfaction et félicité ses joueurs et les dirigeants du Djoliba. «Nous sommes très heureux parce que nous avons dit à nos joueurs de se battre et de faire honneur au Djoliba, qui est un grand club. Les jeunes ont mouillé le maillot. Les dirigeants ont accepté de mettre les moyens. Je rends grâce à Dieu », a commenté le technicien ivoirien. Et de se réjouir que ses poulains aient donné le meilleur d’eux-mêmes, en dépit de quelques maladresses. “N’eut été les maladresses, on pouvait faire 3-1. Il faut féliciter les joueurs, qui doivent rester concentrés pour la match-retour parce qu’on veut entrer dans la phase de poules” Quid de la manche retour dans deux semaines ? «Nous allons continuer à travailler et nous préparer pour éliminer cette grande équipe de Maranatha », assure Kouadio. Les Rouges n’ont guère attendu quant à eux pour faire la fête dans les vestiaires après la rencontre. Avec cette victoire, les Djolibistes peuvent sereinement préparer le retour prévu le 29 septembre prochain et pour lequel ils prennent une option sérieuse sur l’accès aux barrages. Il faut signaler que le Djoliba a vécu un mauvais traitement à Lomé. Le club togolais, Maranatha, qui a accueilli la rencontre, s’est soustrait à ses obligations réglementaires pour jouer sur le moral du capitaine Seydou Diallo et de ses coéquipiers. Ils ont attendu pendant plus de 45 minutes, le bus qui devait les conduire à l’hôtel. Ensuite, le Djoliba n’a pas eu de terrain d’entraînement. Les Rouges seront obligés de louer un terrain de la BCEAO à 25 000 francs CFA heure pour leurs séances d’entraînement. Ce n’est pas tout. Vendredi, pour la traditionnelle séance de reconnaissance, pas toujours de bus pour les joueurs, ni de véhicule de liaison pour les responsables. Les Djolibistes ont ainsi pris des taxis et la navette de l’hôtel pour arriver au compte-goutte au stade municipal de Lomé.

Autant d’astuces destinées à saper le moral de l’équipe. Les responsables de la Fédération togolaise de football et les présidents de certains clubs se sont certes excusés auprès du Djoliba, mais « le mal était déjà fait » devant le commissaire de match, qui a filmé toute l’histoire et a promis de le transmettre à la CAF. En attendant, les Djolibistes ont bien répondu sur le terrain en s’imposant 2-1.

Dans les autres matches, le FC Pyramids a subi un coup d’arrêt en étant accroché à domicile par les Algériens du CR Belouizdad (1-1). Petite surprise aussi avec la défaite de la RS Berkane, finaliste malheureux de la précédente édition, 3-2, au Ghana sur le terrain d’Ashantigold. Les 2 buts inscrits à l’extérieur laissent toutefois de l’espoir aux Marocains en vue de la manche retour à la maison. L’autre représentant marocain, le Hassania Agadir a en revanche ramené un nul plutôt positif de son déplacement contre l’Ittihad Tripoli (1-1). Côté tunisien, l’US Ben Guerdane s’est mis en difficulté en s’inclinant 2-0 au Kenya contre Bandari.

Les matchs retour auront lieu entre le 27 et le 29 septembre. Pour atteindre la phase de groupes, les vainqueurs de ces doubles confrontations devront encore affronter les reversés de la Ligue des champions lors des play-offs.

Ousmane CAMARA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here