Des dissidents malveillants de la Femafoot jouent à la délation contre les Aigles du Mali

0

Les perspectives s’annoncent nébuleuses pour l’équipe nationale de football. En pleins préparatifs de la prochaine CAN, les Aigles et leur encadrement sont distraits par un scandale dont ils se seraient passés si la malveillance ne s’en était pas mêlée. Il a trait notamment à une rumeur de dopage de certains cadres d de l’équipe nationale. Il nous revient, en clair, que ce sont des Maliens – en lieu et place d’enquêteurs ou de potentiels adversaires – qui s’emploient à utiliser l’arme fatale de la délation pour disqualifier les Aigles. Les sources convergent toutes vers les tenants des clubs majoritaires qu’elles désignent comme responsables de la dénonciation de deux expatriés évoluant tous en Allemagne. Ce n’est pas tout. De même source, les délateurs ne semblent point vouloir se limiter à ces deux joueurs et se démèneraient comme des beaux diables à faire passer le monde footballistique malien pour une machine à doper des joueurs. Histoire de créer un scandale de même envergure que le quiproquo qui oppose le monde olympique et les autorités russes ? En tout cas, les amertumes et frustrations laissées par l’inextinguible conflit du Bureau exécutif de la Femafoot semblent passées par là. Après avoir cherché en vain à déstabiliser son équipe dirigeante actuelle, une qualification des Aigles est probablement la dernière arme qu’explore la dissidence.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here