Disparition de Sala: “Aucun espoir de sauvetage”

0
Emiliano Sala
Emiliano Sala

Il n’y plus d’espoir de retrouver en vie Emiliano Sala et le pilote de l’avion. C’est ce que John Fitzgerald, chef des opérations de recherche de Channel Airline Airsearch, a déclaré mercredi. “Même la personne la plus en forme ne survivrait que quelques heures en mer”, a déclaré M. Fitzgerald. “Malheureusement, je ne pense pas qu’il y ait un espoir. En cette période de l’année, les conditions sont terribles si vous êtes dans l’eau.”

La police de Guernesey a annoncé mercredi matin avoir repris ses recherches qui se concentrent “sur une zone précise où, selon nous, nous avons la plus haute probabilité de trouver quelque chose”, pouvait-on lire sur le compte Twitter de la police. Elle précise se baser “sur l’étude des marées et de la météo depuis la disparition de l’avion” transportant l’attaquant de Nantes à Cardiff, où il s’était engagé samedi dernier.

Trois avions et un hélicoptère sont mis à contribution. Les enquêteurs envisagent plusieurs scénarios mais conduisent leurs recherches en privilégiant l’hypothèse que Sala et le pilote ont survécu et se sont réfugiés sur un canot de sauvetage, qui était dans l’appareil. 

“Je suis dans l’avion, on dirait qu’il va tomber en morceaux”
Avant de décoller, Emiliano Sala avait envoyé un message vocal à des proches dans lequel il s’inquiétait de l’état de l’avion.

Les paroles de l’attaquant de 28 ans, transmises via la messagerie WhatsApp et révélées mardi soir par le quotidien sportif argentin Olé, apparaissent rétrospectivement glaçantes, mais sont prononcées sur un ton assez calme, et ponctuées de bâillements.

“Je suis dans l’avion, on dirait qu’il va tomber en morceaux, et je pars pour Cardiff”, dit Sala. “Si dans une heure et demie vous n’avez plus de nouvelles de moi, je ne sais pas si on va envoyer des gens pour me rechercher, parce qu’on ne va pas me trouver, sachez-le. Papa, qu’est-ce que j’ai peur!”, ajoute-t-il, sur un fond sonore évoquant celui d’un aéronef.

Emiliano Sala avait pris ses “propres dispositions” 
Le président de Cardiff Mehmet Dalman a affirmé mercredi que le club avait proposé à Emiliano Sala de s’occuper du trajet entre Nantes et Cardiff, mais que l’attaquant avait préféré prendre “ses propres dispositions”.

“Nous avions parlé au joueur et lui avions demandé s’il voulait que nous prenions des dispositions pour son vol qui, pour être honnête, aurait été un vol commercial”, a déclaré Mehmet Dalman, selon des propos rapportés par le site d’information WalesOnline.

“Il a refusé et pris ses propres dispositions”, a-t-il assuré. “Je ne peux pas vous dire qui a organisé le vol parce que je ne sais pas à ce stade – mais ce n’était certainement pas Cardiff City”.

Source: www.7sur7.be

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here