Grand match de Gala du ‘’ Foot-Santé’’ : L’édition 2019 pour bientôt

0

Le samedi 11 mai, l’association SIDA FOOT dénommée maintenant « Foot Santé 2019 » en sa tête, son initiateur Bouba Fané a tenu une conférence de presse basée sur l’organisation de son grand match de gala de cette année. Qui se tiendra du 15 au 16 juin 2019 à Bamako et  sera célébré sous le signe de la paix et de l’unité nationale.  C’était en présence de l’ambassadeur de l’initiative, l’international Sénégalais Diomansy Camara et de N’Dia Diabaté de ‘’Africa Football Elite’’.

Comme à l’accoutumée l’association ‘’Sida Foot’’ en partenariat avec l’association ‘’Kodilan Ton’’ et  ‘’Africa Football Elite’’ organise chaque année son grand match de gala dénommé maintenant « Foot Santé », qui est un match de foot spécial  en tant que trait d’union entre le sport et la lutte contre le sida, les maladies tropicales négligées, la santé de la reproduction et le paludisme.

Placé cette année sous le signe de la paix et de l’unité nationale, le grand match de gala de l’association Sida Foot  n’a autre objectif  que de prôner l’unité, la paix et surtout amener les jeunes, femmes et vieux à se protéger contre les maladies tropicales négligées, la santé de la reproduction et le paludisme.

Dans son intervention, l’initiateur de Sida Foot, Bouba Fané, dira que l’activité de cette année sera différente des autres, par ce que, dit-il,  quand on remarque l’histoire de cette initiative qui était d’abord Sida Foot, en 2011, 14, 15 on a pu mobiliser beaucoup de stars africains dans le domaine du football. Selon lui, aujourd’hui vu que l’organisation de ce match de gala tombait toujours sur le mois  de  Ramadan et  vu  l’insécurité au Mali, il a été envisagé de laisser tomber  l’arrivée des stars africaines et de se concentrer sur des joueurs 100%100 Maliens.

Parlant du changement de nom de Sida Foot à ‘’Foot Santé’’, Bouba dira que ‘’sida foot’’ impliquait seulement la lutte contre le sida alors que pour faire de ce événement un grand rendez-vous de communication sur la santé, ils ont associé l’ensemble des secteurs de la santé. Et c’est à travers cela, dit-il, que d’autres grands partenaires s’inviteront à l’évènement afin de faire du Mali le grand carrefour du football mondial.

Il ressort de ses explications que le planning  de l’activité de l’événement cette année sera en partie basé sur les tueries faites à Ogossagou le 23 mars dernier afin de rendre hommage à toutes ces victimes.« Raison pour laquelle l’ambassadeur et l’international Sénégalais Diomansy Camara a tenu à être présent ce matin et c’est pourquoi aussi l’événement de cette année est basé sur la paix et l’unité nationale » a dit Bouba Fané.

Pour finir ses propos, il a affirmé que cette année ils ont voulu amener 8 têtes d’affiche.  Il s’agit entre autres des internationaux maliens, Moussa Sissoko   (France), N’Golo Kanté (France), Djibril Sidibé (France), Lassana Diarra (France) et Zoumana Camara (France). Lesquels, ou certains d’entre eux seront malheureusement absents en raison de la date d’organisation de l’événement qui coïncide avec certains grands calendriers de football. Cette situation est valable sur la présence entre autres des internationaux ivoiriens, Didier Drogba  (RCI), Yaya Touré (RCI)  et Kader Keita (RCI). Idem pour leurs homologues du Sénégal Diomansy Camara et ElhadjiDjouf et du Nigéria, NwankoKanu, John Utaka ainsi que du Cameroun, Samuel Eto’o.

Par sa part, l’international Sénégalais Diomansy Camara dira qu’il était venu comme ambassadeur pour accompagner ‘’Foot Santé’’ qui va maintenant touchertous les corps de métiers qui vont avec l’éducation, la santé et surtout les tueries affreuses  qui se sont produisent à Ogossagou. Suite à cet évènement, ils espèrent récolter assez de fonds pour  venir en aide  à ces personnes et au football en particulier pour pouvoir sensibiliser les gens sur l’état actuel du Mali.

Par Safiatou Coulibaly

 

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here