Le destin de Platini désormais lié à l’authenticité d’un rapport de la FIFA : Le JDD au secours de l’ancien capitaine des bleus

0
Platini absent de la liste de candidats retenus par la FIFA
Reuters/Reuters - La FIFA a annoncé que cinq candidatures avaient été retenues pour l'élection de son prochain président, qui aura lieu le 26 février. Celle de Michel Platini, président de l'UEFA suspendu pour 90 jours en raison de doutes sur la légalité d'un versement suspect de 1,8 million d'euros, n'a pas été examinée. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard

Son destin tiendrait désormais à un fil que tente de dérouler un journal français, le JDD(le journal du dimanche). Notre confrère parisien paraissant le week-end, révèle la possession d’un document à même de blanchir définitivement l’ancien Ballon d’Or, et sans doute, le replacer dans la course. C’est un rebondissement dans l’affaire de Michel Platini, annonçait RFI  dimanche. Selon la radio mondiale et pour la première fois, un document pourrait blanchir le français soupçonné d’avoir bénéficié d’un paiement controversé de 1,8 million de francs suisses. A en croire le JDD (journal de dimanche, il existe un rapport de l’UEFA où cette rémunération est bien retranscrite. Le rapport en question pourrait permettre à Platini de relancer sa candidature à la FIFA. Toujours selon le JDD, il s’agit d’une phrase dans un texte de 23 pages, mais elle pourrait tout changer. Le Journal de Dimanche(JDD) du dimanche 06 décembre 2015, révèle l’existence d’un rapport du comité exécutif datant de 1998. Dans ledit rapport, il est mentionné notamment « un salaire d’un million de francs suisses » au bénéfice de Michel Platini pour son rôle à la FIFA. Une grande première, annonce la radio mondiale,  dans l’affaire qui concerne l’ancien Ballon d’Or, soupçonné d’avoir touché un « paiement déloyal » de la part de Joseph Blatter. Si ce document est authentique, il prouverait  noir sur blanc qu’il était bien question d’une rémunération. Le rapport toujours selon RFI, démontrerait également que les membres du comité exécutif de l’UEFA savaient qu’il touchait cet argent. Les avocats de Platini devraient donc logiquement l’utiliser dans les multiples procédures dans lesquelles il est
engagé. «  Cette pièce vient démontrer, contrairement à la thèse sur laquelle repose toute l’accusation, que le contrat de Michel Platini avec la FIFA n’avait aucun caractère occulte, et que de nombreuses personnes, y compris à l’UEFA et à la FIFA, en avaient connaissance
dès 1998 », commente l’un des conseillers de l’actuel président de l’UEFA dans le JDD. « Effectivement, renchérit le journal hebdomadaire français, selon le document en possession du JDD, tout le bureau exécutif de l’UEFA en 98, et parmi eux trois membres de la FIFA, savaient dès 98 que le salaire de Platini à la FIFA était d’un million de francs suisses annuel. Suspendu provisoirement, Michel Platini a fait appel auprès du tribunal arbitral du sport, qui rendra sa décision dans les prochains jours. Michel Platini doit également être entendu par la commission éthique de la FIFA, entre le 16 et 18 décembre prochain. Ce rapport pourrait changer la donne pour Michel Platini et lui permettre de relancer son objectif ultime : Rafler la présidence de la FIFA.

Sory  de Motti

Source ; RFI

PARTAGER