28 C
Bamako
mer 21 Août 2019 - 13:22
Accueil Sports

Ligue des Champions : au bout du suspense, le FC Porto élimine l’AS Roma !

0
Porto s'est qualifié après prolongations
Porto s'est qualifié après prolongations

Ce mercredi soir, le FC Porto accueillait l’AS Roma en huitième de finale retour de l’UEFA Champions League. Battus 2 à 1 à l’extérieur à l’aller, les Portugais jouaient gros. Mais ils ont finalement réussi à se qualifier grâce à une victoire 3 à 1 après prolongations.

Une place pour deux. Le FC Porto ou l’AS Roma, seul l’un des deux allait composter ce mercredi soir son billet pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Et tout était possible lors de cette rencontre au Estadio do Dragão puisque les deux équipes s’étaient quittées il y a trois semaines sur une victoire 2 à 1 de la Louve à domicile. Mais les Portugais, qui avaient marqué le fameux but à l’extérieur, pouvaient croire encore à la qualification. Pour cela, Sérgio Conceição misait sur un 4-4-2 avec un duo offensif Marega-Soares. À noter également la présence dans les cages d’Iker Casillas, joueur ayant effectué le plus de matches en Ligue des Champions (175e match ce soir), et l’absence de Yacine Brahimi, remplaçant au coup d’envoi. En face, Eusebio Di Francesco optait pour un 3-4-3 avec un trio Perotti-Dzeko-Zaniolo. Le champion du monde français Steven Nzonzi était également de la partie.

D’entrée, Porto attaquait fort. Et à la 3e, suite à un corner repoussé, Corona envoyait une grosse frappe à l’entrée de la surface. Mais elle passait largement au-dessus du cadre d’Olsen. Sous la pression des locaux, les Giallorossi perdaient vite les ballons. Et petit à petit, les Portugais s’installaient dans le camp de l’AS Roma. Parti de son côté gauche pour repiquer dans l’axe, Corona, encore lui, frappait au but. Son tir était dévié mais revenait dans les pieds d’Alex Telles qui enclenchait une frappe entre deux joueurs. Celle-ci n’inquiétait pas Olsen. Le match commençait à se durcir. Zaniolo (15e), côté Roma, et Herrera (18e), côté Porto, étaient avertis. Néanmoins, les Dragons continuaient à attaquer sous l’impulsion de Jesus Corona (frappe lourde du droit à 20m, 21e) et Soares (22e). Et c’est ce dernier qui allait ouvrir le score à la 26e. Corona récupérait le ballon et servait Marega qui centrait fort devant le but.

Porto a dominé les débats

Soares, qui avait bien suivi, envoyait le cuir au fond des filets. Après consultation de l’arbitrage vidéo, le but était validé (1-0, 26e). Un but qui valait cher pour le FC Porto, qualifié à ce moment-là de la rencontre. La Louve était touchée et ne proposait presque rien. Pourtant, elle allait réussir à égaliser. À la 36e, Militao, peu inspiré, bousculait Perotti dans la surface. L’arbitre n’hésitait pas et accordait un pénalty aux Romains. Le capitaine De Rossi ne tremblait pas face à Casillas (1-1). Les Italiens étaient de nouveau qualifiés. Pas de quoi abattre Porto qui continuait à manger les Romains dans l’intensité et dans l’engagement. Les Lusitaniens dominaient et poussaient. Herrera, d’une frappe du droit, obligeait Olsen à repousser le ballon des deux poings (44e). La Roma était sous pression. Et elle allait devoir faire sans De Rossi, sorti sur blessure (45e+4) et remplacé par Pellegrini avant la pause (1-1). Dans une chaude ambiance, Porto repartait sur le même rythme. Suite à un centre dévié de Militao, Soares claquait une tête. Mais le ballon filait au-dessus des buts italiens (50e).

Puis à la 51e, Marega, servi dans la surface, temporisait avant de frapper. Olsen détournait en corner. Mais le Malien allait finir par le battre. Jesus Corona récupérait un ballon suite à une erreur de Karsdorp et centrait pour Marega qui marquait d’une belle reprise du droit (2-1,52e). À cet instant, les deux formations étaient à égalité et on se dirigeait vers les prolongations. Mais les Dragons, menés par Danilo Pereira (62e), Soares (70e), Brahimi (77e) et Otavio (82e), ne voulaient pas en rester là. Les Italiens, eux, jouaient les contres avec Perotti (82e) et Dzeko (88e), dont le duel avec Pepe était tendu. Le score ne changeait pas et les deux équipes devaient jouer les prolongations. Porto dominait les débats sous l’impulsion de l’excellent Marega (94e). La Roma tentait aussi sa chance avec Dzeko, qui n’appuyait pas assez sa frappe alors qu’il avait battu Casillas. Mais Pepe sauvait les siens. Un tournant puisque derrière Porto allait marquer. Florenzi faisait faute sur Fernando dans la surface. Après utilisation de l’arbitrage vidéo, l’arbitre accordait un pénalty. Alex Telles le transformait (3-1, 117e). Malgré l’utilisation de la VAR pour une faute de Marega sur Schick dans la surface, l’arbitre n’accordait pas pénalty aux Italiens. Le score ne bougeait plus et les Portugais l’emportaient 3 à 1. Les joueurs de Conceição sont qualifiés pour les 1/4 de finale de la Ligue des Champions.

Source: footmercato.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here