Ligue des champions : L’AS Mandé, là où les hommes ont échoué

0

En terminant championne de la zone UFOA-A, l’AS Mandé s’est qualifiée pour la phase finale de la première édition de la Ligue africaine des championnes. Une grande première pour un club de foot malien.

L’AS Mandé de la Commune IV du district de Bamako marque à jamais l’histoire du football malien. Après avoir été le premier club féminin champion du Mali, les pensionnaires de la C IV viennent de marquer un peu plus l’histoire du ballon rond national voire continental. Dominatrice du tournoi qualificatif zonal au Cap Vert, l’AS Mandé compte désormais parmi les 8 meilleurs clubs féminins de football d’Afrique qui vont se retrouver en Egypte en novembre prochain pour le titre continental lors de la phase finale de la première édition de la Ligue des Championnes.

Cette qualification pour la Ligue africaine des Championnes est une grande première pour un club malien de football toutes catégories confondues.

Clubs historiques créés dans les années 60, ni le Stade malien de Bamako, 20 fois champion du Mali et 21 trophées de Coupe du Mali en plus du trophée de la Coupe de la Confédération 2009, encore moins le Djoliba AC ou encore l’AS Réal de Bamako,  chez les hommes, n’a réussi de telle prouesse. A chacune de leurs participations, ces différents clubs cités ont tour à tour échoué aux portes de la phase de poules de Ligue des Champions, catégorie masculine.

Avec cette qualification de l’AS Mandé pour la phase de poules, l’on ose croire que le signe indien sera enfin brisé pour les hommes. Champion du Mali en titre, on attendra de voir avec impatience ce que le Stade malien de Bamako va nous proposer, dans cette compétition, lors de la prochaine saison africaine.

Alassane CISSOUMA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here