Mamadou Sow président de la ligue de football : « Il n’y a pas lieu à s’alarmer par rapport au championnat régional »

1
Mamadou Sow
Mamadou Sow24

Yéko : Monsieur le Président la  saison sportive  a démarré et  jusque là, à Ségou,  il n’y  pas de compétition. Quand est  ce que les compétitions vont commencer ?

 

Mamadou Sow : Je pense qu’il n’y a pas lieu à s’alarmer par rapport au championnat régional qui constitue la compétition majeure  que nous organisons chaque saison. Le tournoi d’ouverture qui avait lieu chaque année n’a pu être organisé en raison des problèmes financiers notamment le retard de paiement des arriérés et de la contribution fédérale. Ce championnat commence d’ailleurs comme à l’accoutumée courant mars. A ce titre, nous avons tenu une réunion élargie de la ligue pour fixer le moment,  les conditions de participation et la formule  du championnat. Une lettre circulaire a même été adressée dans ce sens à tous les acteurs du football pour la fixation de la date du championnat ? Nous avons tenu compte des périodes de confection des licences. Je rappelle que la seconde période de confection des licences a lieu en février. Nous observons ces périodes pour permettre à tous les clubs de ligue 2 d’être en possession de leurs licences. Et dans ces conditions, chacun pourra compétir nanti de tous ses moyens et après une meilleure préparation. Nous n’accusons aucun retard particulier par rapport au démarrage du championnat. Toute fois, je tiens à préciser que pendant ce temps creux, chaque district de football peut organiser ses compétitions pour mieux préparer ses équipes.

Yéko : Monsieur le président comment, va  se joués le championnat régional ?

Mamadou Sow : Le championnat régional de football se jouera en deux phases la première phase dite phase de district se jouera au niveau de chaque district de football.   A l’issue de cette phase chaque district enverra à la Ligue le ou les noms de son  représentant selon le quota donné à chaque district. Ensuite les représentants des districts s’affronteront en aller et retour dans la phase finale.  Le premier de cette phase sera déclaré champion de la région. Il recevra un prix et représentera la région de Ségou au tournoi de montée en ligue 1.

 

Yeko : Tout comme les autres ligues, Ségou a connu des mouvements de joueurs.  Peut-on savoir davantage avec vous M. le Président ?

Mamadou Sow : Sur vingt-deux démissions, seules cinq sont effectives. Concernant l’Office du Niger Sport,  Modibo Haidara  a quitté pour le Djoliba AC ; Lassina Pléa pour le Stade malien de Bamako ; Boubacar Diarra pour l’AS Nianan ; Alpha Yaya Moro pour le Débo Club de Mopti. L’AS Bakaridjan, elle a connu un seul mouvement de joueur Diatigui Bagayogo qui a rejoint le rang des Onze Créateurs de Niaréla.

Yeko : Le monde du football est secoué par une grave crise. Pouvez-vous nous faire la genèse de cette crise et la position de la ligue de Ségou ?

Mamadou Sow : Effectivement, notre football national traverse de nos jours une profonde crise. Je ne voudrai pas revenir sur les séquences des événements avant, pendant et après l’assemblée générale de la FEMAFOOT. Je me suis personnellement exprimé sur le sujet à plusieurs occasion d’une part et d’autre part la ligue aussi à pleinement décliné sa position qui est la défense des intérêts du football de notre région en particulier celui du football malien en général.

Yeko : Monsieur le Président adressez vous au monde sportif Ségovien

Mamadou Sow : Je souhaite une Bonne Année 2015 aux autorités administratives et politiques et à tout le monde sportif de la Région. Restons soudé car ces ensembles qu’on fera le plein de victoire.

 

Propos recueillis par

Daouda Coulibaly  

 

 

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Merci Cousin président Sow, Ségou renait sur le plan de football aujourd’hui et nous en sommes reconnaissant, même si à travers des plans machiavéliques on veut transformé la vérité en mensonge.
    Courage tu as tout notre soutiens, et on va barré le chemin aux mal intentionné.

Comments are closed.