Reprise du championnat national : La DNSEP s’y oppose

1

Alors que le Comité scientifique de lutte contre la Covid-19 a émis un avis favorable à la demande de la Fédération malienne de football de reprendre ses activités, le ministère de la Jeunesse et des Sports, à travers la direction nationale des sports et de l’éducation physique répond que «toute réouverture des installations sportives sera contraire aux instructions des autorités». Ambiance

La direction nationale des sports et de l’éducation physique (DNSEP) s’oppose à la reprise du championnat national. Elle l’a fait savoir, vendredi dernier à la Fédération malienne de football (Femafoot), expliquant que le ministère de la Jeunesse et des Sports a instruit la fermeture de toutes les infrastructures sportives et socioéducatives jusqu’à nouvel ordre. Dans une lettre adressée à l’instance dirigeante du football national, Aliou Maïga, le directeur national des sports et de l’éducation physique écrit : «J’accuse réception de votre lettre ci-dessus référencée, relative à la reprise des compétitions nationales, ainsi que le protocole de respect des mesures barrières dans le cadre de la prévention de la pandémie Covid-19 pour tous les acteurs. Suite au communiqué issu de la réunion du Conseil supérieur de la défense nationale du 17 mars 2020, le ministre de la Jeunesse et des Sports par lettre n°0187/MJS-SG du 19 mars 2020, a instruit la fermeture de toute les infrastructures sportives et socioéducatives publiques jusqu’à nouvel ordre. à cet effet, la direction nationale des sports et de l’éducation physique applique les dispositions prévues par les lettres ci-dessus citées. Toute réouverture prématurée des installations sportives sera contraire aux instructions du ministre de la Jeunesse et des Sports. La prévention de la santé de la population malienne en général, des sportifs et leurs familles, en particulier est la priorité de la direction nationale des sports et de l’éducation physique dont le souci est : l’athlète en premier, la victoire après».

Si du côté de la Femafoot, la décision de la DNSEP a été accueillie avec surprise, voire déception, certains responsables de ligue disent comprendre le souci des autorités de privilégier la santé de nos concitoyens. «Le Comité scientifique qui organise la riposte contre le SARS-COV-2 au sein du Conseil supérieur de la défense nationale a émis un avis favorable pour la reprise des activités sportives. Si les stades et autres équipements et installations ont été fermés à cause de cette pandémie, aujourd’hui l’équation est résolue», a réagi Dr Sékou Diogo Keïta du bureau fédéral. Et de s’interroger : «Quels risques prenons-nous, responsables du Comité exécutif de la Femafoot, en mettant ensemble les acteurs testés négatifs pour pratiquer le football à, huis clos, surtout sur la base d’un protocole sanitaire validé par les autorités sanitaires» ? Pour le président de Lafia Club de Bamako (LC. BA), toutes les conditions sont réunies aujourd’hui pour une reprise des activités de la Femafoot, notamment le championnat national et la Coupe du Mali. Dr Sékou Diogo Keïta pense même que la reprise des activités peut contribuer à apaiser le climat social très tendu depuis plusieurs semaines.

……..lire la suite sur lessor.site

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. pourquoi autorisé les participants du président de la rue publique à tenir un meeting au palais des sports? Cette décision de la DNSEP n’a pas sa place. On veut la réouverture immédiate de nos stades sinon si on se fâche, on se donnera rendez-vous au boulevard de l’indépendance pour en finir avec ce régime agonissant;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here