Stage national d’arbitrage en Shou Bo : 12 arbitres ont eu leur diplôme

0

Du 27 au 28 avril 2019, la Fédération Malienne de Shou Bo a organisé le stage national d’arbitrage dans la discipline sportive au Dojo Fédéral du stade omnisport Modibo Keïta de Bamako. A l’issue du stage en Shou Bo/ Shuai Jiao/ Xiang Bo, 12 arbitres maliens ont eu leur diplôme. La cérémonie de remise de diplôme était présidée par le président d’honneur de la Fédération malienne de Shou Bo, Oumar Ibrahim Touré, président du parti politique APR (Alliance pour République), parrain de l’événement, en présence du président de la Fédération malienne de Shou Bo, Me Dramane Sangaré et d’autres personnalités.

Ce stage de deux jours a concerné les règles d’arbitrages (techniques et administratifs) de Shou Bo Karaté. Selon les experts, c’est une discipline qui est pratiquée par les hommes et par les femmes et concerne toutes les catégories. Avant la remise des diplômes, il y a eu des démonstrations par les pratiquants et par les arbitres de Shou Bo. Après cette démonstration qui a émerveillé l’assistance, le président d’honneur de la Fédération malienne de Shou Bo, Oumar Ibrahim Touré, président du parti politique APR (Alliance pour République), parrain de l’événement a procédé à la remise des diplômes. Dans une interview accordée à la presse, le parrain Oumar I Touré a remercié les organisateurs de ce stage pour avoir pris cette initiative. Selon lui, pour promouvoir une discipline, il faut qu’il y ait des arbitres. Il a fait savoir que la discipline Shou Bo incarne des valeurs d’amour, de respect et de non violence. « Il y a quelques mois, on a organisé un tournoi international qui a regroupé huit pays d’Afrique et le Mali est sorti champion de cela. Et depuis ce jour, nous avons dit que nous allons faire en sorte de pouvoir d’avantage progresser. C’est bien d’avoir un titre Africain mais notre ambition, c’est d’aller au delà. Cette discipline n’est pas olympique mais elle pourrait l’être. Le combat qui est mené au niveau international c’est de faire en sorte que le Shou Bo soit parmi les disciplines olympiques », a-t-il dit. Il s’est réjouit de ce stage. A l’en croire, ils sont déterminés et engagés pour la promotion de cette discipline sportive au Mali. Pour sa part, le président de la Fédération malienne de Shou Bo, Me Dramane Sangaré a fait savoir qu’il y a eu 12 arbitres qui ont été formés durant ce stage. Il a invité les arbitres formés à partager leur expérience avec les autres. A ses dires, la discipline Shou Bo est méconnue par le public malien. Il a signalé qu’il a environ 300 pratiquants de Shou Bo au Mali. Et d’ajouter que la discipline est pratiquée à Koulikoro, Kayes, Sikasso, Ségou et Bamako.

A.S

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here