Super Coupe de la Fédération Malienne de Handball : C’est parti pour la nouvelle saison

0

Comme chaque année la Fédération Malienne de Handball pour marquer l’ouverture de la nouvelle saison, organise  une compétition appelée ‘’Super Coupe’’. L’édition de cette année s’est tenue au Stade Mamadou Konaté de Bamako le samedi 16 décembre 2017, à l’issue de laquelle l’USFASest sortie vainqueur chez les hommes et la Centre Olympique de Missabougou (COM) chez les dames. C’était en présence du président de la Fédération Malienne de Handball, Général Soumana Kouyaté.

La fédération malienne de handball suit son petit bonhomme de chemin. C’est pourquoi chaque année pour l’ouverture  de sa nouvelle saison, elle organise une compétition appelée ‘’Super Coupe’’.

Et cette année cette compétition à opposé l’USFAS au Centre Omnisport de Missabougou (COM) chez les Hommes. A l’issue d’un match âprement disputé l’USFAS s’est imposé27à 24 et le score  à la première était de 12-8 toujours en faveur des militaires.

L’autre finale chez les dames devrait opposer le COM au TATA de Sikasso. Malheureusement l’équipe de Missabougou a gagné le match sur papier, car l’équipe de TATA de  Sikasso a signé forfait  et selon son entraineur leur absence est due au fait que les filles commencent leur trimestre scolaire ce lundi.

D’après le président de la fédération malienne de Handball, le Général Soumana Kouyaté, l’ouverture de cette nouvelle saison 2017-2018, est satisfaisante dans la mesure où ils ont réussi à faire la planification de la création de centre de handball pour les jeunes. Toute chose qui constitue un motif de fierté pour eux car cela montre que le  programme qu’ils ont tracé a abouti.

Selon lui, ils n’ont jamais  la totalité de leurs moyens et l’essentiel pour eux est que les jeunes soient intéressés de participer au jeu. «  Car quand on joue on améliore nos performances » a-t-il affirmé en fondant l’espoir que ces jeunes puissent se présenter un jour à un niveau technique assez élevé.

   Par Safiatou Coulibaly

Commentaires via Facebook :

PARTAGER