Supposée violation des règles antidopage de la caf et de la FIFA : Dr. Adama Sangaré et André Diarra innocentés, leur suspension levée par un jury disciplinaire

0

Les docteurs Adama Sangaré et André Diarra (médecins officiels de l’équipe nationale) étaient provisoirement suspendus de leur fonction par la Confédération africaine de football (Caf) pour “violation des règles antidopage de la Caf et de la Fifa”. Ils viennent d’être innocentés par décision 009-Cai-27-09-2021. Cette décision a été adressée au secrétaire général de la Fédération malienne de football le 4 octobre 2021 pour notification aux intéressés.

Dans sa correspondance adressée à la Fémafoot à l’attention des docteurs Adama Sangaré et André Diarra, il est mentionné que lors de sa réunion tenue le 27 septembre 2021, le jury disciplinaire de la Caf a examiné tous les documents relatifs à l’affaire des docteurs Adama Sangaré et André Diarra  avant d’entendre les témoignages des intéressés qui ont assisté à la réunion en question. Les faits. Il est dit dans la décision de la Caf que le dossier du cas en question a été transféré par la Fédération internationale de football association (Fifa) au jury disciplinaire de la Caf. Et ce jury, lors de sa réunion tenue le 14 juillet 2021, a examiné le dossier et décidé d’ouvrir une instruction disciplinaire contre les médecins officiels Dr. Adama Sangaré et Dr. André Diarra et a souhaité les auditionner pour répondre des violations des règles antidopage de la Caf et de la Fifa.

Pendant cette procédure et jusqu’à son terme, le jury disciplinaire avait instruit la Fédération malienne de football que les médecins/officiels Dr. Adama Sangaré et Dr. André Diarra étaient suspendus de toute fonction officielle de la Fédération malienne de Football.  C’est ainsi que les médecins ont contacté la Caf afin d’être auditionnés et entendus par le jury disciplinaire de la Caf.

Par conséquent, le jury disciplinaire de la Caf a entendu les médecins lors de la réunion tenue le 27 septembre 2021. Après avoir écouté les intéressés, le jury disciplinaire, en vertu, entre autres, des statuts et règlements de la Caf ; des règlements antidopage de la Fifa et des articles 43 et 82 du Code disciplinaire de la Caf, a décidé et considéré que les arguments présentés par les docteurs Adama Sangaré et André Diarra ont été jugés suffisants et probants pour écarter toute matérialité d’une infraction aux règles d’antidopage de la Fifa et de la Caf.

Le jury n’a donc pas jugé approprié de prononcer une sanction à l’égard des parties en cause. La présente décision met un terme à la suspension provisoire en court. En termes clairs, le jury disciplinaire de la Caf n’a rien trouvé contre les docteurs Adama Sangaré et André Diarra violant les règles d’antidopage de la Fifa et de la Caf. Ils sont donc innocentés et peuvent reprendre leur fonction.

A noter que le jury disciplinaire de la Caf avait comme président Raymond Hack (Afrique du Sud). Les membres étaient Issa Sama (Burkina Faso) et Mustapha Samugabo (Burundi). Etaient présents à l’audition Yassin O. Robleh (coordonnateur des organes indépendants), Mme Amina Kassem (chef de discipline Caf), Mme Sarah El Adawy (officier de discipline Caf).

Siaka Doumbia

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here