Mali : vers l’adoption du nouveau cadre législatif et réglementaire régional devant régir le secteur de l’économie numérique en Afrique de l’Ouest

0

La secrétaire générale du ministère de la communication, de l’Economie Numérique et de la Modernisation de l’Administration, Mariko Assan Simbara, a présidé à l’ouverture de l’atelier national de concertation sur le nouveau cadre législatif et réglementaire régional devant régir le secteur de l’économie numérique en Afrique de l’Ouest. C’était le mercredi 29 septembre dans un hôtel de la place.

maliweb.net– Face au constat de l’évolution des télécommunications et des TIC, les commissions de l’UEMOA et de la CEDEAO ont décidé de conduire conjointement l’étude relative à l’élaboration d’un nouveau cadre législatif et réglementaire du secteur de l’économie numérique en Afrique de l’Ouest, dont le résultat est l’avant-projet du nouveau cadre, objet du présent atelier.

Au regard des avancées technologiques, les textes communautaires actuels ne sont plus adaptés à régir le cadre de l’économie numérique dans la sous-région. D’où la nécessité, selon le Représentant du Résident de la Commission de l’UEMOA au Mali, Mamadou Moustapha Barro, d’actualiser les textes communautaires actuels pour prendre en compte les avancées technologiques ainsi que les nouveaux comportements besoins des utilisateurs.

C’est justement ce que propose le projet de nouveau cadre législatif et réglementaire qui fera l’objet des analyses, critiques et apports constructifs des participants, a dit le Représentant du Résident de la Commission de l’UEMOA au Mali. « L’ambition de la commission de l’UEMOA est de doter l’Union d’outils qui favorisent l’émergence d’un écosystème numérique efficace et d’un cadre propice aux investissements dans le secteur numérique », a expliqué le sieur Barro.

Pour terminer, le Représentant du Résident de la Commission de l’UEMOA au Mali a indiqué que les objectifs assignés à cet atelier national qui se tient après celui du Burkina Faso est de recueillir un large consensus autour de l’avant-projet de cadre législatif et réglementaire, de recueillir les préoccupations des acteurs du secteur qui peuvent donner lieu à l’élaboration d’autres textes communautaires et de faciliter son adoption.

Conscient de la nécessité de moderniser son économie à travers une domestication rapide du numérique par l’ensemble des acteurs, le Mali a adopté le document de stratégie nationale de développement de l’économie numérique.  Selon la secrétaire générale du ministère de de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Modernisation de l’Administration, Mariko Assan Simbara, le secteur a connu beaucoup de changements, notamment Internet haut débit, Intelligence artificielle, l’informatique en nuage, etc. « C’est pour prendre en compte ce nouvel environnement que les commissions de la CEDEAO et de l’UMOA ont conduit conjointement une étude relative à l’élaboration d’un nouveau cadre législatif et réglementaire du secteur de l’économie numérique en Afrique de l’Ouest », a-t-elle rappelé.

Cet atelier qui durera 02 jours regroupe des experts nationaux vus de l’ensemble des services concernés par le secteur de l’Economique numérique. Il faut rappeler que la secrétaire générale du ministère de de la Communication, de l’Economie numérique et de la Modernisation de l’Administration, Mariko Assan Simbara, était pour l’occasion accompagnée par le PDG de l’AMRTP Cheick Sidi Mohamed NIMAGA.

Abdrahamane SISSOKO /maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here