FAPBEF – UEMOA: le Mali prend la direction pour deux ans

0

Bamako a abrité, ce jeudi, la Réunion du Conseil de la Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l’Uemoa (FAPBEF-Uemoa). A l’issue de cette rencontre, la présidente de l’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers du Mali a pris la direction FAPBEF-Uemoa pour un mandat de deux ans.

Au nom de Pires Rômulo, président sortant empêché, Nana Aïssa Ango, vice-présidente ABPEF-Niger a rappelé les acquis du mandant Bissau-guinéen. Il s’agit entre autres: de la transposition des normes de Bâle II et Bâle III dans le corpus prudentiel de l’Uemoa; la révision du plan comptable bancaire; la mise en place du Bureau d’information sur le Crédit. Aussi, la FAPBEF, selon Nana Aïssa Ango, a participé aux activités du CONOBAFI, aux réunions du Fonds de garantie des dépôts, à l’adoption d’un cadre de collaboration entre les APBEF, le CMN et le GIM-UEMOA et animée à Dakar une rencontre de concertation entre les Professionnelles des Banques et Établissements financiers de l’Union.

Dans son mot de bienvenue, la désormais présidente de la FAPBEF-Uemoa, Touré Coumba Sidibé, non moins directrice générale d’Ecobank – Mali, a salué les résultats obtenus par les différentes équipes qui se sont succédées à la tête de l’organisation sous régionale. Les actions menées par la Fédération au cours des dernières années, indique-t-elle, ont permis d’assurer une plus grande solidarité entre les membres, une meilleure communication interne et externe, l’instauration d’un climat de saine concurrence entre les membres et le renforcement des moyens d’actions de l’association.

La Fédération des Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l’UEMOA, affirme Coumba Sidibé, joue un rôle important de représentation et d’interface entre ses membres et la Commission de l’UEMOA, les Administrations Publiques, les Autorités Monétaires et Financières de la BCEAO. La fédération des APBEF apporte une contribution de très grande qualité au renforcement de la profession bancaire, à la promotion d’un système financier inclusif et performant au service du développement et de la croissance économique dans l’espace UEMOA dans un marché financier mondialisé.

La cérémonie d’ouverture de la réunion de FAPBEF-Uemoa était présidée par le représentant du ministre de l’Economie et des Finances du Mali. En présence du directeur national de la BCEAO.

Mamadou TOGOLA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here