Fin de la grève au Mali: reprise des négociations entre le gouvernement et l’UNTM

36

La grève lancée par l’UNTM s’est achevée vendredi 18 décembre. Cinq jours durant lesquels les Maliens étaient appelés à cesser le travail. Un mouvement bien suivi, selon la première organisation syndicale du pays. Il n’y a eu aucune communication des autorités sur le sujet. L’UNTM s’était retirée mardi soir des négociations entamées avec le gouvernement, après des propos tenus par le président Bah N’Daw, jugés insultants. Le syndicat est finalement revenu vendredi à la table des négociations.

Les négociations ont repris dès vendredi matin, avant même la fin de la grève. L’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) s’était retirée des discussions pour protester après que le président de transition, Bah N’Daw, avait assimilé les grévistes à des « malades mentaux ». Mais son président, Yacouba Katilé, affirme aujourd’hui vouloir faire preuve de responsabilité :

« Au nom de l’intérêt supérieur de la nation, il faut accepter de revenir encore autour de la table des négociations. Le gouvernement a indiqué sa volonté que l’on revienne. Nous ne sommes pas là pour faire n’importe quoi, pardonnez-moi l’expression. Il s’agit de travailler et d’arriver à des conclusions pour nos militantes et nos militants. »

L’UNTM demande à présent des précisions à la partie gouvernementale sur le financement et les modalités des réponses qu’il entend apporter à ses revendications. Des revendications qui portent sur l’harmonisation des grilles salariales et des primes et indemnités dans la fonction publique, ou encore sur le sort des travailleurs compressés, issus d’entreprises d’État ayant été privatisées.

Une nouvelle réunion est prévue lundi 21 décembre. Aucun nouveau préavis de grève n’a été déposé, afin de laisser une chance aux négociations, sans accentuer la pression.

Source: https://www.rfi.fr/fr/afrique

Commentaires via Facebook :

36 COMMENTAIRES

  1. ZON WALAKI 😜

    ” Pas comparable avec le règne de IBK et sa maudite famille insouciante, voleuse et alcoolique.”

    D’abord personne ne défend cette famille pourrie que cette bande de colonels-voleurs a pris le soin de protéger et d’exfiltrer les membres voleurs et leurs complices. Si les Maliens avaient des raisons pour combattre cette famille, pourquoi devraient-ils s’accommoder d’un régime qui reproduit le même système IBK ? Nous avons besoin d’un changement de système, pas un changement de personnes. 💡

    Il ne faut pas oublier que IBK n’est pas repère et qu’il ne suffit pas d’être mieux que lui pour être OK. IBK est une pourriture et il faut être une pourriture pour faire de lui ton repère. 😃😃😃

  2. DROIT DE GRÈVE ET GARANTI D’UN TRAVAIL DÉCENT POUR LES TRAVAILLEURS. ET D’UN SERVICE DE QUALITÉ POUR LES USAGERS. En cette période de transition, optons pour la cohésion et l’entente sur ce qui est possible afin d’avancer, ensemble, pour un Mali nouveau dans lequel les travailleurs sont considérés et sont conscients de leurs droits et de la différence de salaires liée à la différence de leurs grilles salariales, de la spécificité de leurs diplomes et/ou de leurs expertises. Donc, même à niveau égal et à profils différents, grilles salariales différentes, donc, salaires différents.

    Qu’est ce qui peut garantir un travail décent aux travailleurs tout en protégeant les utilisateurs des services de l’État.

    Est-ce possible au Mali ?

    Bonsoir,

    Les syndicats ne sont pas au-dessus de la loi. Ils doivent se soumettre à cette dernière tout en ayant le droit de grever.

    L’État doit s’imposer pour faire garantir aux syndicats un service minimum aux usagers en cas de grève.

    Chaque syndicat défend ses membres. Ils agissent souvent en ordre dispersé.

    Leurs actions, souvent non concertées, pourront déséquilibrer l’État financièrement. C’est pourquoi, l’État doit négocier avec les syndicats la tenue d’une concertation sociale pour un ordonnancement et un arbitrage global de leurs revendications et de leurs impacts financiers.

    Sachant que chaque syndicat souhaite obtenir (effet de contagion) pour ses membres tous les droits obtenus par d’autres syndicats à leurs membres, l’arbitrage global doit etre sérieux et bien organisé au risque de générer une avalanche de dépenses et un dépassement du budget prévu par État pour ces dépenses.

    Dans le droit du travail, il faut en plus d’introduire le travail décent, assortir le droit de grève de certaines conditions telles que la garantie du service minimum, une interdiction des grèves à certaines périodes d’États d’urgences et autoriser les grèves illimitées sous contraintes.

    Qu’est ce que les syndicats, comme UNTN ou d’autres, obtiennent comme garanties à leurs membres et donnent comme garanties à l’État pour les usagers ?

    Garantir un Travail décent
    pour les travailleurs

    D’apres l’OIT (Organisation Internationale du Travail) le travail décent est caractérisé par une
    rémunération convenable, la sécurité sur le lieu de travail et la protection sociale pour les familles, de meilleures perspectives de développement personnel et d’insertion sociale, la liberté pour les individus d’exprimer leurs revendications, de s’organiser et de participer aux décisions qui affectent leur vie et l’égalité des chances et de traitement pour tous, hommes et femmes.

    Le travail décent et les quatre piliers de l’agenda pour le travail décent (création d’emploi, protection sociale, droits au travail et dialogue social) sont devenus des éléments centraux du nouveau Programme de développement durable pour 2030 (ODD) adopté en 2015 par l ONU. L’impact négatif du covid-19 agit sur ce programme.

    L objectif No8 de ce programme invite par exemple à .

    Garantir le service aux usagers

    Afin de garantir le service aux usagers, encadrer les grèves par la loi en période d’exception (état d’urgence, périodes exceptionnelles, ..
    ).

    Les périodes exceptionnelles intégrent les périodes des transitions, d’élections, de fetes d’anniversaires de l’indépendance ou de certaines dates importantes pour État, …).

    En cette période de transition, optons pour la cohésion et l’entente sur ce qui est possible afin d’avancer, ensemble, pour un Mali nouveau dans lequel les travailleurs sont considérés et sont conscients de leurs droits et de la différence de salaires liée à la différence de leurs grilles salariales, de la spécificité de leurs diplomes et/ou de leurs expertises. Donc, meme à niveau égal et à profils différents, grilles salariales différentes, donc, salaires différents.

    Dr Anasser Ag Rhissa
    Expert TIC, Gouvernance et Sécurité, TEL 78731461

  3. DJOWALAKI
    On parle de l’UNTM,pas des éléments qui la composent.
    Ça veut dire que l’UNTM est défendue quand les intérêts de ses militants sont sauvegardés.
    SES MILITANTS SE SONT-ILS PLAINTS PENDANT LES 7 ANS D’IBK?
    Avec MOUSSA TRAORÉ, avant 1991,ses militants gagnaient des salaires de miettes qui tombaient à compte goutte c’est-à-dire chaque trois mois au lieu de chaque mois.
    Dans ce cadre, l’intérêt de l’UNTM était dans le départ de l’autorité politique incapable de payer régulièrement ses militants.
    Avec IBK, il n’y avait aucune raison, même si on aurait voulu qu’elle s’inscrit dans le combat démocratique.
    ON NE PEUT PAS NIER QUE SES DIRIGEANTS ONT PROFITÉ DE LA DISPONIBILITÉ D’IBK POUR SATISFAIRE LEURS INTÉRÊTS INDIVIDUELS SANS TOUTEFOIS SACRIFIER CEUX DE SES MILITANTS.
    Ce qui fait que les militants sont toujours mobilisés à leurs appels.
    L’essentiel, ce sont les intérêts des travailleurs.
    L’UNTM a déjà prouvé qu’elle ne fait pas la politique.
    Donc penser qu’elle agit pour bloquer la transition,elle serait déjà associée à la classe politique rejetée.
    Il suffit que le gouvernement soit compréhensif c’est à dire à l’écoute des revendications pour que l’UNTM soit un partenaire stratégique de la transition.
    Il faut dire que les autorités de la transition ont fait le choix de l’exclusion inspiré de l’idée de confisquer le pouvoir.
    Les laquais qu’on a vu autour d’IBK notamment DJOWALAKI et ses semblables ont décidé de les soutenir.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  4. Ils n’ont pas le choix, c’est la fin du mois. Soit ils reprennent, soit ils restent à la maison et n’auront pas de paie!!!!!!!

  5. DJOWALAKI
    Si la transition n’a pas vocation à traiter les revendications des travailleurs qu’elle fixe les dates des élections afin que les autorités élues soient rapidement en activité.
    SE POSER MÊME LA QUESTION DE L’OPPORTUNITÉ DE LA GRÈVE VEUT DIRE QUE LA TRANSITION SERT À REFONDER L’ÉTAT AFIN QUE NOTRE DÉMOCRATIE SE REVIFIE.
    Peut on refonder l’État en excluant la classe politique?
    En répondant à cette question, on constate que c’est l’amateurisme qui guide les pas des autorités de la transition.
    Un gouvernement a été mis en place pour gérer les affaires courantes tout en engageant des réformes politiques nécessaires à l’épanouissement de la démocratie.
    Des travailleurs sont mis à contribution,doivent être mis dans les meilleures conditions pour atteindre l’objectif.
    APPAREMMENT LES AUTORITÉS DE LA TRANSITION PENSENT QUE SEULS LES MINISTRES ET LES RESPONSABLES DES STRUCTURES ÉTATIQUES DOIVENT ÊTRE MIS DANS LES MEILLEURES CONDITIONS DE TRAVAIL.
    Quand on pense que la situation économique du pays est tellement chaotique qu’il est inimaginable de penser faire la grève,qu’on commence à faire des sacrifices pour le Mali en donnant l’exemple de diminution de revenus;qu’on commence par supprimer des depenses inutiles, à faire respecter les règles d’attribution des marchés afin que les maigres ressources de l’État soient préservées.
    LES ACTES DU GOUVERNEMENT PARLENT AUX SYNDICALISTES.
    Ils font raisonner que ce n’est pas le moment de faire des revendications.
    Ils incitent également à en faire.
    C’est ce qui se passe actuellement.
    À partir de 2013,l’administration IBK a augmenté drastiquement le budget des grandes institutions de l’État, malgré la situation insecuritaire du pays.
    Il serait judicieux que l’administration NBA DAW commence d’abord à rationaliser les affectations des ressources dans les différentes structures de l’État EN FONCTION DE L’ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE.
    Des actes courageux qui vont parler aux syndicalistes qu’ils doivent faire les mêmes sacrifices pour le pays.
    ON PEUT AUSSI DIRE À NBA DAW QU’IL FAUT ÊTRE IRRESPONSABLE DE CONTINUER À GARDER LES MÊMES AFFECTATIONS DE RESSOURCES PENDANT QUE L’ÉCONOMIE S’ÉCROULE.
    Les dirigeants de l’UNTM obéissent aux agissements des militants qui constatent que les autorités politiques en place, surtout les militaires, se servent tellement des ressources publiques qu’on n’a pas l’impression que l’insécurité à une incidence négative sur l’économie.
    L’UNTM a le droit de dire qu’elle ne peut renoncer à leurs revendications que si le gouvernement s’engage à rationaliser les dépenses publiques.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Ne nous fait pas revenir sur nos pas. D’accord ou pas avec la Transition est une autre question.
      Quand le M5RFP a saisi l’Untm pour dégager IBK, quelle fut sa réponse ? En amont, quand tout se décidait entre le gouvernement Boubou et les enseignants, qu’a fait l’Untm ? Rien du tout. Comme IBK a été dégagé et qu’on a dégagé les vieux Caïmans politiciens voleurs milliardaires, vous voulez bloquer la Transition en manipulant les travailleurs. Sais-tu ce qui était pour Mme Katilé, si tout se passait bien ? C’est tout cela qui rend aigri Mr Katilé et affidés. Mais allez encore en grève illimitée, ce sont les travailleurs qui vous régleront vos comptes.

    • Vous ne donnez même pas le temps au gouvernement de travailler, vous essayez de l’étranger parce que la classe politique a été exclue, parce que le gouvernement n’a pas posé d’actes qui parlent à l’Untm, (pas aux travailleurs !!!). On a suffisamment entendu ces conneries depuis 1991. Il faut poser des actes qui parlent, il faut qu’on vous donne un peu n’est-ce pas ? O TÈKÈ.

    • Il faut poser des actes qui parlent, il faut poser des actes à l’Untm, qu’on vous donne un peu n’est-ce pas ? O TÈKÈ. O TÈKÈ BI O TÈKÈ SINI.
      QUE L’UNTM CONTINUE AVEC LA GRÈVE ILLIMITÉE. WALLAHI CELA N’ARRÊTERA PAS LA TRANSITION. CE SONT LES TRAVAILLEURS QUI VOUS RÉGLERONT LE COMPTE.

  6. Je respecte Bah Daw parce qu’il est un ancien combattant comme l’ etait le defunt grand-pere de mes propres enfants!!!! Chacun d’eux a dirige’ un corps arme’ au Mali! Bah Daw habite egalement a’ Djelibougou. L’autre ancien combattant aussi habitait a’ Djelibougou jusqu’a’ sa mort! Peut etre que les familles se connaissent Je dois donc faire attention. L’autre famille est deja fache’e contre moi. Il ne faut pas que j’augmente leur degre de colere. RIRE!!!!!!!
    CECI ETANT DIT, PKAGAME, BAH DAW EST LE PRESIDENT CHOISI PAR ASSIMI ET SA CLIQUE DE BANDITS!!!! EST-CE QUE L’ANCIEN COMBATTANT PEUT REDRESSER LA SITUATION? I DOUBT IT PARCE QUE LES FELONS ARME’S SONT TRES BANDITS, GOURMANDS ET CORROMPUS. LA CLASSE POLITIQUE N’A AUCUNE VISION. L’IMAM EST NAIF ET TROMPEUR ET LE FAUX IDEOLOGUE DES FELONS, KAOU DJIM EST TRUAND ET IGNORANT!!!!
    AWN KONI FASO BE’ ALLAH BOLO!

    • QUE PENSES-TU DU COUP D’ETAT DU 18 AOUT? EST-CE QUE C’ETAIT LE MOMENT DE FAIRE UN COUP D’ETAT AU MALI?????

      • Si le régime d’Ibk était capable de digier notre pays on n’a pas besoin d’un coup d’état, mais il est incapable .

      • Le Roi, IBK devait partir. Incontestable. On dirait qu’il était mort et pendant ce temps, Karim signe des décrets, défie le peuple en laissant ses conneries sur la toile….

        • Maintenant l’Untm n’a même pas honte de mettre l’Oclei dans ses doléances. On comprend.
          Et avec quelques billets de 10.000fcfa entre les mains de Sangaré, la lutte continue. C’est oser Machin.

    • Sangaré, Vous ne donnez même pas le temps au gouvernement de travailler, vous essayez de l’étrangler parce que la classe politique a été exclue, parce que le gouvernement n’a pas posé d’actes qui parlent à l’Untm, (pas aux travailleurs !!!). On a suffisamment entendu ces conneries depuis 1991. Il faut poser des actes qui parlent, il faut poser des actes courageux qui parlent, il faut qu’on vous donne un peu n’est-ce pas ? O TÈKÈ.

  7. Les avis ici sont unanimes.
    On voit que les gens aiment leur pays.
    Si tu vas sur l’autre forum ils sont tres mechants envers leur pays.
    Les gens ne reflechissent meme pas.
    On a l’impression que c’est pas de notre pays qu’on parle.

  8. <> quel hypocrisie ! Tout patriote sait que le Mali traverse une période très très très très très très difficile et critique , par conséquent on ne devrait même pas parler de grève à plus forte raison prétendre revenir à la négociation après des jours de grève ! Un vrai responsable sait qu’il faut attendre l’ élection d’ un président pour faire des revendications ! Vu l’ état de délabrement du Mali , il faut plusieurs mandats présidentiels pour remettre le Mali à niveau et par conséquent faire face aux revendications ! Chacun doit faire des sacrifices pour le Mali ! Malheureusement la majeure partie de ceux qui sont au devant sont les pires enemis du Mali . Ceux qui aiment le Mali ne vont plus laisser faire ces apatrides !

  9. Pkagame: UNTM souhaite demanteler l'OCLEI qui est l' espoir pour la protection de biens publics.

    Nous sommes derrière notre president Ba Ndaw pour la noble mission de reformes et redressement qui sont indispensable pour la survie du Mali. La revendication principale de l’UNTM est inadmissible…. c’est pour maintenir le vol et l’enrichissement illicite de fonctionnaire de l’État … c’est un soutien ouvert a la perpétuation de la corruption au Mali. Quelle honte a Katile ….l’OCLEI sème la terreur dans leurs cœurs. Vraiment IBK a bien travaillé ici avec la création de l’oclei ou du moins d’avoir permis sa création! BRAVO IBK POUR CETTE RÉALISATION NOBLE QUI SERA APPRÉCIÉE PAR LES GENERATIONS A VENIR….car aujourd’hui seule des méthodes juridiques radicales que pratique l’oclei pourra venir a bout de l’enrichissement illicite au Mali …c’est exactement des enquêtes “reverse engineering” qui peuvent facilement le dos des fonctionnaires milliardaires au mur …. des fils des pauvres venus de nulle part avec 40 parcelles et 20 maisons (coutant 2 milliard) … c’est une méthode extraordinaire: “tu n’es pas un commerçant ni un investisseur …ni un prince héritier ….donc comment a tu amassé des valeurs de 2 milliards alors que ton salaire est connu?”

    IBK a certes fait son travail ici avec dignité en créant l’OCLEI ..(“dis la vérité même si elle irait contre toi-même”, dit le prophète Mohammed psl ) …. on verra celui qui osera toucher a l’OCLEI sous la pression de l’UNTM! C’est étonnant… que c’est étrange que des cambrioleurs revendiquent le déplacement de “chiens méchants” du devant des maisons des riches du quartier …

    L’OCLEI N’IRA NULLE PART! VIVE LE MALI!

    • Ce fameux OCCLEI est une aberration totale. Si au lieu de juger les gens tu pouvais juger les faits, tu verras que l’UNTM a raison sur toute la ligne.
      – D’abord l’OCCLEI et BVG qui bénéficient d’un budget de plus de 7 milliards FCFA par an a présenté un bilan de 3 années de travail que tu as lu (fonctionnaires procédant 40 maisons, patati patata….). Ce qui t’as échappé est que ce bilan partant du premier Janvier 2017 au 31 Décembre 2019 ne présente que trois fonctionnaires corrompus ( 1 corrompu épinglé par an). Est-ce qu’un service qui nous coûte 7 milliards par an pour trouver un corrompu par an ne devrait pas être combattu ? Est-ce que ces trois fonctionnaires corrompus ne valent pas mieux que l’OCCLEI ?

      – BA NDAO ne devrait-il pas être le premier à se soucier des conditions du pays en réduisant son salaire mensuel de 150 millions et cessant de se promener en Jet privé comme un certain… IBK ?

      – Le CNT qui compte 27 membres de moins que l’AN a gardé le même budget de plus de 14 milliards et attribué à ses membres les mêmes primes et salaires des Députés, qui qui s’élève à plus de 10 millions par mois.

      Au lieu de donner l’exemple, ces imposteurs veulent que l’ensemble des travailleurs serrent la ceinture pendant qu’eux font la Java.

      VOYONS LES FAITS, ON VERRA QUE LES CADRES MALIENS NE SONT PAS DES GAMINS MAL ÉDUQUÉS PEU SOUCIEUX DE L’INTÉRÊT GÉNÉRAL. 💡💡💡💡

  10. Le délai fixé par le gouvernement de transition, le mois de Juillet 2021 pour l’harmonisation des grilles salariales semble aux yeux de l’UNTM un délai lointain, il avance comme motif que l’incidence financière de 1 000 Milliards 300 Millions de FCFA n’est pas soutenable par le budget national en ce moment et il faut que l’UNTM attend le mois de Juillet pour avoir une satisfaction. Il propose par contre l’alignement à la grille salariale à l’indice 1 383, dès Janvier 2021, ce qui aura comme incidence financière 100 Milliards de FCFA, supportable pour le moment par le budget national. Les Administrateurs civils ont décidé de faire front commun avec l’UNTM et les négociations restent encore ouvertes entre le gouvernement et l’UNTM, sous l’oeil vigilant du Président de la transition, Tonton Bah N’DAW, afin de trouver rapidement une issue favorable à la grogne sociale.

  11. L UNTM EST UNE TRANSVERSALE MAFIEUSE A REFORMER ET METTRE DANS DES CADRES RESTREINTS, POURQUOI PAS, DEJA PAR LE CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION ET LE GOUVERNEMENT DE TRANSITION, VOTER DES LOIS QUI L ENCADRENT FORTEMENT!

    • L’UNTM EST 1 000 000 000 FOIS PLUS LEGITIME QUE CETTE MILICE ARMEE DE KATI APPELEE CNSP ET LE CNT/GOUVERNEMENT QU’ELLE A MIS EN PLACE. CE CONSEIL NATIONAL DE LA TRANSITION (COMPOSE’ DE VOYOUS, DE CRIMINELS ET DE CORROMPUS) ET CE GOUVEVERNEMENT AUX ORDRES DES COLONELS CRIMINELS DU CNSP, N’ONT AUCUN MANDAT DU PEUPLE! ILS SONT AU POUVOIR PAR LE CANAL D’UNE USURPATION. L’UNTM DOIT CERTES CESSER D’ALLER EN GREVE POUR DES RAISONS EVIDENTES MAIS ELLE DOIT ATTENDRE LA MISE EN PLACE D’UN REGIME ELU PAR LE PEUPLE MALIEN POUR NEGOCIER! LES MOTS DE LA MILICE ARMEE DE KATI ET CEUX DE LA CLIQUE DE VOYOUS AU CNT N’ENGAGENT PAS LE VAILLANT PEUPLE MALIEN!!!! LE PEUPLE MALIEN EST PRIS EN OTAGE!!!!
      AU LIEU DE DEFENDRE NOTRE PEUPLE QUI SOUFFRE, CES VOYOUS PRENNENT LES ARMES ACHETEES PAR NOTRE PEUPLE ET TENTENT DE SOUMETTRE CE MEME PEUPLE! ALLEZ-Y MONTRER CE DONT VOUS ETES CAPABLES AU NORD ET AU CENTRE!!!! ON VERRA BIEN SI VOUS OSEREZ APPLIQUER VOTRE ETAT D’URGENCE A’ KIDAL OU DANS LE CENTRE DU MALI!
      ASSIMI, DIAW, KONE’, WAGUE ET MAIGA, SHAME ON YOU!!!!!!!!!

      • M'ORO VEUT DIRE LE NEGRE, LE NOIR, L OR C EST LE NOIR! LES MAURES MAURITANIENS SONS DES FAUX NOIRS!

        BITON TU REFLECHIS ETRANGEMENT SANS BASES SOLIDES, LA DEMOCRATIE A L OCCIDENTALE CRIBLEE PAR LA CORRUPTION DONT ELLE EST FAITE, ET LA MEDIOCRITEE MEME DE L INTELLECTUEL MALIEN , VOIR LE SYNDICALISTE MALHONNETE, TOUT CELA CONSIDERES, L UNTM FAIT PARTIE DES PROBLEMES DU MALI, LE CNT ET LES COLONELS BANDITS ,COMME TU VOIS TOI, N EXISTERAIENT QUE SI ET SEULEMENT SI LES SYNDICALISTES NE S ETAIENT EMBOURBES DANS LA MERDE DE CORRUPTION AVEC LES POLITICIENS QUE TU DEFENDS! “BITON MAMARY PERDU” ESCLAVE DE MBOUYE, TU DOIS CESSER D ETRE TROP CONFORMISTE ET APPORTER DES SOLUTIONS OFF THE BOX! NE T OBSTINES PAS A ETRE POLITOCORRECTE A CHAQUE FOIS! SALUTATIONS COUSIN DE NIORO, MAIS ESCLAVE DES FAUX MAURES PUISQUE MOU’ ORO VEUT DIRE LE NEGRE!

        • Ma position a’ propos des revendications syndicales est connue. J’ai bien ecrit ici sur maliweb et ailleurs que je partage la declaration de l’ancien combattant Bah Daw. IL FAUT ABSOLUMENT ETRE FOU, CRAZI, FATO, MEJNOUNE, TOURINTE’ ET KANKADO POUR FAIRE DE TELLES REVENDICATIONS DANS UN PAYS QUI EST DANS LA MERDE TOTALE AVEC DES MOYENS TRES LIMITE’S ET QUI EST CONTROLE’ PAR UNE MILICE ARMEE QUI TIENT A’ IMPOSER LE SYSTEME DIGNE DE LA COREE DU NORD! SI CE N’EST PAS BOUBOU LAH (LE PLUS VILAIN FOULAKE’ QUE J’AI VU), QUI NOUS CASSE LES OREILLES AVEC SANKARA A FAIT, LUMUMBA A FAIT, MARX A FAIT ET LENINE A FAIT; C’EST L’IDIOT BEN SANS CERVEAU QUI SE PRESENTE AVEC UN CHAPEAU AVEC ETOILE QU’IL A HERITE’ DE SON GRAND-PERE MAO TSE’ TOUNG DE LA CHINE POUR RACONTER DES BETISES!!! CE QUE JE VOUS DEMANDE EST D’ARRETER TOUTE CETTE MERDE ET AVOIR PITIE’ DE NOTRE PEUPLE!!!!! LE PEUPLE MALIEN DIT MERDE A’ SANKARA, MAO, LUMUMBA, MARX ET LENINE. IL VEUT LA PAIX, LA SECURITE’, L’EMPLOI ET LE DEVELOPPEMENT!!! VOUS NE POUVEZ PAS CONTINUER A’ NOUS DISTRAIRE AVEC VOTRE MERDE D’IDEOLOGIE DE MERDE AU MOMENT OU’ LES MALIENNES ET LES MALIENS SOUFFRENT!
          L’UNTM SAIT QUE LES CAISSES DE L’ETAT SONT VIDES! LE PEU QUI Y ENTRE EST IMMEDIATEMENT VOLE’ PAR LES NOUVEAUX MAITRES AU GROS CANON!!!
          L’UNTM VA NEGOCIER AVEC QUI??????
          LA REPUBLIQUE DU MALI EST PRISE EN OTAGE PAR CERTAINS DE SES PROPRES FILS. L’ETAT A ETE’ MIS ENTRE PARENTHESE DEPUIS LE 18 AOUT 2020. CE QUE NOUS AVONS AJOUD’HUI EST UNE ETAT D’EXCEPTION ET UNE RUPTURE TOTALE. PERSONNE NE DOIT VENIR NOUS PARLER DE CONTINUITE’ CAR IL N Y A POINT DE CONTINUITE’! IL Y A UNE RUPTURE!!!!!!! BAH DAW ET MOCTAR OUANE NEGOCIENT AU NOM DES…. CANONS DE KATI! ILS N’ONT ABSOLUMENT AUCUN MANDAT DU VAILLANT PEUPLE MALIEN!!!
          JE NE SAIS PAS POURQUOI TU T’ATTAQUES AUX MAURES MAURITANIENS. N’FA BAMANAN DE NIORO ANI N’BA MARAKA MOUSSO DE NIORO EDUQUE’E PAR SON ONCLE PATERNEL A’ N’TOMIKOROBOUGOU BAMAKO!!!! SI ETRE FILS D’UN BAMANAN ET D’UNE MARAKA FAIT DE MOI UN MAURE NOIR, JE L’ACCEPTE AVEC HONNEUR ET DIGNITE’! APRES TOUT, JE SUIS NE’ ET J’AI GRANDI DANS UN MILIEU MAURE. LES MAURES SONT TRES DIGNES ET ONT UN SENS TRES ELEVE’ DE L’HONNEUR!!!! LA DEVISE DE LA MAURITANIE EST: HONNEUR, FRATERNITE’, JUSTICE! LA CLASSE POLITICO-INTELLECTUELLE DU MALI NE CONNAIT NI HONNEUR NI JUSTICE! C’EST LA RAISON POUR LAQUELLE ELLE S’ACHARNE SUR LE MALI COMME DES FAUVES QUI S’ACHARNENT SUR UN ANIMAL MORT! FRATERNITE’ KONI
          ANTE’ OKOUMALA! FADEN KELE’!!!!! FADEN YA!!!!!!! C’EST TOUT SIMPLEMENT INCROYABLE! CHI TE’ CHI KA HERA FE’!!!!!!!
          DANS UNE SITUATION NORMALE, JE N’AURAIS JAMAIS PARLE’ DU MALI MAIS LE SANG QUI COULE DANS MES VEINES QUE J’AI HERITE’ DE MA DEFUNTE MERE NENE SOUMARE’ ET DE MON DEFUNT PERE YOUBA COULIBALY, M’OBLIGE A’ SORTIR DE MON SILENCE POUR VOUS DIRE D’ARRETER VOTRE MERDE! NOTRE PEUPLE, LE VAILLANT PEUPLE MALIEN A SOUFFERT! SI VOUS NE POUVEZ PAS DIRIGER CORRECTEMENT, IL FAUT DEGAGER!
          BAH DAW, IL FAUT REVOIR LES BUTS DE LA TRANSITION. VOUS VOUS ETES DONNE’ DES BUTS QUE VOUS NE POUVEZ PAS REALISER EN 18 MOIS! LIMITEZ-VOUS A’ L’ORGANISATION DES ELECTIONS LIBRES, CREDIBLES ET TRANSPARENTES! LE CNT DOIT DISPARAITRE! C’EST UNE INSULTE D’AVOIR 121 VOYOUS ET BANDITS/CORROMPUS POUR PARLER AU NOM DE NOTRE PEUPLE!!!!!!! D’OU’ VIENT LE MANDAT DE CES IDIOTS!!!!!!
          LE CNSP QUE JE QUALIFIE DE MILICE ARME’E ILLEGITIME ET ILLEGALE A FAIT SON COUP D’ETAT. QU’IL ASSUME SES RESPONSABILITE’S!!!! QUE LES FELONS S’ENTOURENT DE QUELQUES JURISTES POUR LES GUIDER A’ FAIRE UNE TRANSITION RAPIDE!!!!!
          REGARDEZ AUTOUR DE VOUS! LE MAROC VIENT DE TISSER DES RELATIONS DIPLOMATIQUES AVEC ISRAEL! QU’ATTENDEZ-VOUS POUR FAIRE LA MEME CHOSE!!!!!!! QU’ATTENDEZ-VOUS POUR DONNER A’ LA FRANCE DES BASES MILITAIRES PERMANENTES AU MALI!!!!
          VOUS N’AVEZ NI VISION NI STRATEGIE D’OU’ LA TRAGEDIE DE NOTRE PEUPLE!!!!!

  12. La TRANSITION est-elle là pour ça ? La TRANSITION peut-elle régler ces problèmes posés par l’Untm ? Ces problèmes ne datent-ils pas de l’ère IBK ? Où était l’Untm ?

  13. Ils se servent de l’acceptation par le Gouvernement d’appliquer l’Article 39 que revendiquaient le Syndicat des Enseignants du FONDAMENTAL, pour bloquer la TRNSITION.
    Ils oublient que c’est IBK et son Premier Ministre Boubou CISSÉ qui ont décidé d’accepter son application, sous la contrainte, certes, du Syndicat et du ” M5-RFP-PEUPLE “.
    IBK et son Premier Ministre Boubou CISSÉ l’ont accepté dans l’espoir de calmer la ” RUE ” et de rester au POUVOIR.
    Donc le Gouvernement de la TRANSITION ne fait qu’assurer la continuité de l’ÉTAT en appliquant une décision de son prédécesseur.
    Les Grévistes s’en prennent à Bah NDAW parce qu’ils “veulent la peau de la TRNSITION “. Sinon, c’est normalement le Premier Ministre Chef du Gouvernement qui est censé être ” Responsable ” face aux demandes sociales.
    Ils devraient fiche la paix à Bah NDAW.
    Bah NDAW est dans son rôle. C’est à dire, qu’en tant que PRÉSIDENT, il est censé être au-dessus de la mêlé.
    C’est le Premier Ministre Chef du Gouvernement et son Ministre de la FONCTION PUBLIQUE qui devraient être en première ligne dans cette affaire. S’il y a quelqu’un à qui les Grévistes devraient s’adresser, c’est à eux et non à Bah NDAW.

    Vivement le Mali pour nous tous.

    • L’UNTM devrait attendre l’arrivée d’une ÉQUIPE élue pour présenter leurs revendications. La TRANSITION n’a pas mandat pour faire face aux revendications Syndicales.

  14. N’est-ce pas une tentative de blocage de la TRANSITION ? Dans l’intérêt de qui ? QUE LA TRANSITION S’ASSUME.
    EN CAS D’ÉCHEC DE LA NÉGOCIATION, IL FAUT LAISSER L’UNTM ALLER EN GRÈVE ILLIMITÉE. APPLIQUER LA LOI. SERVICE MINIMUM OBLIGATOIRE JUSQU’À LA FIN DE LA TRANSITION. RETENUE SUR LES SALAIRES OU PAS DU TOUT DE SALAIRE JUSQU’À LA FIN DE LA TRANSITION.

  15. En vérité, la TRANSITION est-elle là pour ça ? La TRANSITION peut-elle régler ces problèmes posés par l’Untm ? Ces problèmes ne datent-ils pas de l’ère IBK ? Où était l’Untm ?

Répondre à DJOWALAKI Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here