EMP : Grâce au Japon les membres de la commission DDR édifiés sur leur rôle

0

L’Ecole de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye de Bamako (EMP-ABB) a organisé, du 3 au 7 juillet 2017, un stage de formation portant sur le désarmement démobilisation et de réintégration (DDR). Cette rencontre a regroupé les membres de la Commission nationale DDR et d’autres venus des organisations de la société civile. La cérémonie de clôture de cette formation de haut niveau s’est déroulée le vendredi 7 juillet Elle était placée sous présidence du directeur adjoint des études de l’EMP, le colonel Issa Coulibaly en présence du représentant du Japon.

 

Depuis la signature de l’accord pour la paix et la réconciliation, le Mali s’est lancé dans un processus de consolidation de la paix qui inclut la réforme du secteur de la sécurité, le désarmement, la démobilisation et la réinsertion, sans oublier la justice transitionnelle. Conscient de ces enjeux, le gouvernement a procédé à la mise en place des commissions et composantes, accéléré le processus du retour de la paix dans notre pays. Pour jouer son  rôle, l’Ecole de maintien de la paix de Bamako, centre excellence de la Cédéao en charge de la formation des cadres africains sur les opérations de soutien à la paix, a initié une série de stages de formation des membres de ces composantes. Ce dernier stage de formation de haut niveau financé par le Japon a regroupé 27 participants, tous venant de la Commission nationale du DDR et de diverses organisations de la société civile malienne.

Pour directeur du stage, Dr. Youssouf Kanté, le but de la tenue de ce stage était de familiariser les participants aux techniques du DDR de manière à constituer un vivier de personnel capable de remplir cette mission en cours dans notre pays. Dans ce sens, plusieurs modules ont été dispensés par les instructeurs permanents et temporaires au cours de cette formation.

D’après lui, les modules dispensés sont, entre autres, comprendre la nature des conflits, la consolidation de la paix et les normes intégrés du DDR de Nations unies. Ainsi, la cartographie des conflits, processus de la paix en Afrique, le rôle des militaires et des policiers, profil des combattants, groupes vulnérables, la prévention du  VIH/Sida ont été enseigné aux participants.

Le directeur des études adjoint de l’EMP, le colonel Issa Coulibaly, a remercié le Japon pour geste et tout ce qu’il fait pour sa structure dans la cadre de la coopération. Il a soutenu qu’aujourd’hui l’EMP/ABB est en train de revenir avec force à travers la construction des nouveaux bâtiments qui va renforcer sa capacité d’accueil et de recherches grâce aux financements du Japon avec une  somme 500 millions dollars américains.

Le colonel Coulibaly a invité les participants à mémoriser les modules dispensés par les instructeurs de l’EMP afin de travailler pour le retour de la paix dans notre pays.

Source : Providentiel

 

 

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here