Au Mali, la France efface une dette monétaire de 65 millions d’euros

3
Au Mali, la France efface une dette monétaire de 65 millions d'euros
Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta et le ministre français des Finances Michel Sapin, le 9 avril 2015 à Bamako.
AFP PHOTO / HABIBOU KOUYATE

Les ministres des Finances et les gouverneurs de la zone franc étaient réunis jusqu’au vendredi 10 avril à Bamako. La zone franc regroupe l’ensemble des pays qui, en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale, utilisent comme monnaie, le franc CFA, indexé sur l’euro. Cette réunion a permis d’aborder des sujets d’actualité, comme le réchauffement climatique ou la lutte contre le financement du terrorisme. En marge, la France a annoncé l’annulation de la dette monétaire du Mali, d’un montant de près de 65 millions d’euros.

La dette monétaire représente environ un tiers de la dette bilatérale totale du Mali envers la France : 64,8 millions d’euros sur 194 millions. C’est donc un effort conséquent qui est consenti par Paris, et c’est ce qu’a souligné Michel Sapin, ministre français des Finances, lors de son déplacement à Bamako.

« C’est ici (au Mali) un soutien, et c’est en France une dépense, a pointé le ministre français.Dans un contexte budgétaire que chacun connaît en France, je suis chargé de serrer les cordons de la bourse. Mais il nous est apparu indispensable d’apporter un soutien supplémentaire au Mali. »

« Réorienter nos efforts vers le développement »

Un soutien qui s’ajoute à la présence militaire française dans le pays depuis janvier 2013, d’abord avec la force Serval, puis l’opération Barkhane. Le ministre malien de l’Economie, Mamadou Igor Diarra, se dit « comblé » par cette « bonne nouvelle » : « Nous avons véritablement apprécié ce geste de générosité », a-t-il confié.

« Nous l’avons aussi interprété comme un encouragement, dit-il. Pendant une période où notre pays se reconstruit, cet appui va nous permettre de réorienter nos efforts vers le développement. » Après cette annulation, la dette bilatérale du Mali envers la France s’élève désormais à près de 130 millions d’euros…...Lire la suite sur rfi.fr

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Franchement, arrêtons avec la condescendance et le paternalisme français à l’égard des pays de la zone CFA ! Par cette monnaie, la France met les économies de nos pays en situation de stabilité virtuelle et s’enrichit allègrement de notre exploitation, ce qui nous empêche d’émerger. Les dettes de nos pays vis à vis de la Franche sont bien maigres devant les coûts que nos états supportent pour la garantie du franc CFA, coûts que la France gèrent presque indépendamment de nous !
    Par ailleurs, comment comprendre que le CFA ouest-africain ne puisse pas directement être consommé en Afrique Centrale, et vice versa, alors que, sur le plan international cette monnaie n’est pas différenciée pour les 2 régions ? Les économistes sauront mieux nous éclairer, mais ma conviction ferme est que nous ne nous en sortirons pas avec cette monnaie qui nous arrime à un pays qui cherche toujours à nous maintenir sous sa coupole.

  2. Je propose qu’IBK ne porte plus de boubou , mais s’habille d’un jean et d’un T shirt ,comme çà il ne pourra plus piquer d’argent dans les caisses ,çà se verrait 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  3. “Au Mali, la France efface une dette monétaire de 65 millions d’euros”

    AFFAMEURS! 😆 😆 😆 😆
    COLOLIALISTES! 😆 😆 😆 😆
    ETRANGLEURS DE PAYS PAUVRES! 😆 😆 😆

Comments are closed.