Suivi de campagne Cmdt à Kita : IBK salué, pour l’accompagnement de la CMDT

122
Abdoulaye Dolo, DGA CMDT
Abdoulaye Dolo, DGA CMDT

La mission  de suivi de campagne conduite par le DGA de la CMDT, Abdoulaye Dolo depuis lundi 28 septembre dernier, est arrivée à terme le mercredi 30 septembre 2015. à Kita, un cercle de la région de Kayes, abritant la filiale Ouest SA de la CMDT/Holding. Les responsable de CMDT ont apprécié les résultats déjà engrangés par les paysans et ont félicité les autorités  pour leur soutien sans faille en faveur de CMDT.

Apres les visites des exploitations agricoles de Boubou Wèrè, Badinguétou, et Kerela, le chef de delégation de la CMDT et sa suite, ont rencontré les différents chefs secteurs et les délégués de la Confédération Nationale des Sociétés Coopératives de Producteurs de Coton de la filiale Centre SA. C’était dans la salle de conférence de la structure de Fana. Les échanges ont surtout portés sur l’état d’évolution de la campagne, la mise en place des intrants et la situation pluviométrique et ainsi que la récurrente question de ristourne.

L’étape de Kita « L’excédent céréalier est de 28% »

La délégation d’Abdoulaye Dolo, a été reçue le mardi 29 septembre dans la petite soirée, par le représentant local de la structure, la filiale Ouest. Le mercredi 30 septembre, l’Administrateur général de cette filiale Modibo Tangara et les visiteurs du jour se sont dirigés vers le village de Dougoulacoroni dans la commune de Djidian. Dans ce village, des visites de champs ont permis au DGA d’apprécier les efforts de Modibo Tangara et les paysans de ce secteur. L’utilisation de la chaux agricole et le PNT, fait la particularité de cette localité et beaucoup d’autres champs visités. Rappelons que cette filiale est composée des secteurs de Djidian, Kita, Kokofata, et de Sébécoro.

Pour Modibo Tangara, Administrateur de la filiale, la production céréalière par habitant serait de 290 kg contre 282 en 2014/2015. Avant d’ajouter qu’elle est autosuffisante et que l’excédent céréalier de cette année est de 28% par rapport à la campagne précédente.  Selon le chef de la filiale Ouest SA, les réalisations sont à 96% de son programme coton, mais en défalquant les superficies coton des zones déguerpis, la filiale est à 99, 21% et les plantes ne soufrent pas de manque d’eau.

Dans les exploitations agricoles de Dougoulacoroni, Abdoulaye Dolo, a félicité les paysans et les représentants des structures de l’agriculture, pour leur ténacité à atteindre les objectifs de la Campagne. Par ailleurs, il a salué au nom du PDG de la CMDT, Kalfa Sanogo et tous les paysans du Mali, l’engagement du Président Ibrahim Boubacar Kéita, à travers le Ministère du Développement Rural, pour l’accompagnement de la CMDT, à la sortie du conseil Supérieur de l’Agriculture, tenu au mois de Mai dernier à Koulouba.

Dramane Coulibaly, envoyé spécial à Fana et Kita

 

Ils ont dits…   p 7

Abdoulaye Diarra, Conseiller Technique de l’Agriculture à la CMDT.

« Les plantes agricoles de tous genres sont vraiment séduisantes »

« La campagne agricole est très encourageante, grâce aux efforts qui les paysans et les autorités publiques ont fournis, pour que nous ayons ces résultats combien appréciables. Les plantes agricoles de tous genres sont vraiment séduisantes. C’est l’occasion pour nous de féliciter  les exploitants,  agricoles, qui ont cru et appliqué correctement les conseils donnés par nos agents. Tout ce que nous demandons, aux cultivateurs, sur le terrain, c’est de continuer avec les derniers traitements pour un bon rendement. L’objectif principal de cette mission, est  d’exhorter les producteurs à maintenir le cap, de mieux protéger  les cotonnières par ce que l’ensemble de ces cotonniers sont en pleine capsulaison, avec encore de jeunes fleurs et des éclatements de coton par endroit. Le constat actuel que nous faisons sur les cotonniers, de Fana à Kita, est que nous sommes en train d’avoir l’émergence des ravageurs piqueur-succeurs. Nous avons recommandés aux producteurs, des produits très efficaces contre ces deux ravageurs. Des produits que nous avons dans nos magasins. Et nous sommes présentement en train de sensibiliser les paysans, pour qu’ils utilisent ces produits dans le cadre des derniers traitements insecticides. »

Ibrahima Sissoko, Administrateur Général de la filiale Centre SA/Fana

«Un très bon état végétatif »

« Grâce au bon rapport entre la CMDT et les cultivateurs, les conseils que nous avons donnés ont été respectés. Partout où nous avons passé, on a constaté un très bon état végétatif. Les cotonniers sont au stade de capsulaison et éclatement par endroit. La pluie continue normalement, personne ne se plaint. Chez nous ici à la filiale Centre Sa, il était prévu une prévision de 111 mille hectares et à la date d’aujourd’hui, nous avons pu réaliser 107 mille hectares. Cela est du au démarrage difficile de la campagne. Nous comptons sur l’amélioration du rendement pour atteindre les objectifs de production annuelle prévue, pour 118 mille tonnes. L’espoir est vraiment permis. Les  paysans s’attèlent toujours aux derniers traitements contre les parasites ».

Bapiè Doumbia, représentant de la CN SCPC 

« Les objectifs de la campagne seront atteints»

« Nous nous réjouissons de ce que nous avons vu de Fana à Kita. Toutes les exploitations agricoles, du coton aux céréales sont appréciables et en très bon état végétatif. Les champs de maïs ont pratiquement bouclé le cycle. Ils sont au stade de la récolte. Une première victoire de lutte contre la faim dans notre pays.  Les premiers semis de coton sont majoritairement à l’état de capsulaison et d’autres à l’éclatement. Malgré le début très difficile de la campagne, à causes de l’installation tardive des pluies, les polémiques autour des intrants agricoles, nous sommes aujourd’hui satisfaits de ce que nous avons vu dans les filiales Centre et Ouest. Sans doute, les objectifs de la campagne seront atteints »

Modibo Tangara, Administrateur Général de la filiale Ouest/Kita

« Nous voulons tenir notre engagement vis-à-vis des hautes autorités »

« Le début de la campagne a été difficile du mois de juin jusqu’à la première décade de juillet. De cette date à nos jours, les pluies s’installent normalement. Cela fait que la plupart de nos exploitations de coton est au stade de capsulaison et de maturation  d’endroit, par parcelle. Le maïs est en épiaison et maturation chez certain. Un bon constat se fait également au niveau des champs de mil et sorgho. Ces résultats ont été possible grâce aux efforts et l’engagement des producteurs et de leur encadrement technique.  Ensemble, nous voulons tenir notre engagement vis-à-vis des hautes autorités, qui ont bien voulu subventionner l’agriculture. Nous voulons saluer cet effort du gouvernement, sinon il faut reconnaître que les paysans ont beaucoup soufferts au début de la campagne. Certains ont fait des ré-semis à plusieurs fois. Malgré ces difficultés les paysans ont tenu, pour être là où nous sommes aujourd’hui. Cette année, nos superficies emblavées sont supérieures à celles des dix dernières années. Si la pluie arrive à bon terme, nous pouvons faire un bon rendement à l’hectare en coton et aux céréales. Notre prévision pour cette campagne est de 43 500 hectares de coton et environ 42 245 ont été emblavés soit 99 %. C’est pourquoi, je salue l’effort des paysans, pour avoir appliquée à la lettre les conseils que nous leur donnons. Beaucoup d’entre eux, ont utilisé la chaux agricole et le PNT, en plus du complexe céréalier et l’urée. Cela se sent sur les plantes agricoles, surtout le coton qui donne aujourd’hui des capsules de la base jusqu’au sommet

 Drame Coulibaly

XXX

Au terme de la mission, le Directeur Général adjoint de la CMDT/Holding, Abdoulaye Dolo a bien voulu se prêter à nos questions. Lisez plutôt ses précisions !

Le Pouce : Qu’est ce qu’il faut retenir de cette mission de Fana à Kita ?

Abdoulaye Dolo : « Je suis  content et très satisfait de ce que j’ai vu de Fana à Kita. Je voudrais en premier lieu, au nom des producteurs, rendre grâce à Allah le Tout Puissant, le miséricordieux  qui nous a gratifié de la bonne pluie, depuis la fin du mois de juin à aujourd’hui. C’est le lieu pour moi aussi de féliciter les Administrateurs généraux de toutes les filiales de la CMDT, pour les efforts consentis de tous les jours. Troisièmement remercier le président de la république son Excellence Ibrahim Boubacar Keïta, pour avoir maintenu la subvention des intrants agricoles, lors du conseil supérieur de l’Agriculture tenu au mois de mai dernier à Koulouba. Cet engagement public a été salutaire et motivant pour les paysans du Mali et particulièrement en zone CMDT. Cela se sent sur les parcelles agricoles partout dans nos filiales. Cette subvention a permis au exploitants de fournir aux plantes, les doses nécessaires indiquées par l’encadrement technique. Dans les parcelles de coton, tout comme de maïs, nous avons constaté, un état végétatif satisfaisant. Le Maïs a bouclé déjà son cycle. Le Mil et le petit Sorgho sont aussi excellents. Cela veut dire que l’autosuffisance alimentaire est très rassurante. En matière de coton, il n’ya rien à signaler réellement. Le coton a commencé à éclater pour les semis précoces. Les semis tardifs ont également beaucoup de fleurs, de jeunes capsules et de bouton de floraison. Jusqu’à présent la végétation n’est pas arrêté. Il ya encore des fleurs et des jeunes capsules et les paysans doivent continuer avec le traitement jusqu’à la fin de cycle, pour augmenter davantage le rendement. Ce qu’il faut vraiment retenir, c’est que parmi les paysans qui ont respectés les doses des intrants avec les fumiers organiques, ceux-ci pourront même dépasser les 3 tonnes à l’hectare. Ce fait est très encourageant et une leçon pour l’ensemble des producteurs. Ceux qui ont utilisé la chaux agricole, ont leur cotonnier non seulement verte, mais avec beaucoup de capsules de la base jusqu’au sommet ».

Le Pouce : Un mot pour les paysans ?

Abdoulaye Dolo : « J’invite les paysans à respecter les calendriers du traitement et à aller jusqu’au bout de ce traitement. Nous avons dans nos magasins, les produits efficaces pour lutter contre ces insectes, qui sont les piqueurs succeurs. Cela va permettra d’augmenter le rendement de nos cultures. Ce que nous avons vu dans l’ensemble des champs visités, il ya beaucoup de fleurs et boutons floraux. Si les paysans acceptent de faire les derniers traitements les dernières capsulent et fleurs peuvent être sauvées. Certains cotonniers ont commencé à éclater. Il faut faire attention à la récolte de ces premiers cotons. Il faut les récolter, les sécher et bien les conserver. Les mesures de conservation de ces cotons ont été expliquées aux paysans. Je les invite à s’appliquer pour une bonne campagne ».

Propos recueils par Dramane Coulibaly, de Fana à Kita.

 

PARTAGER

122 COMMENTAIRES

  1. Qu’est ce qui a été fait depuis l’arriveé de IBK qui a promis d’assainir l’administration….. ?Les véhicules de l’état transportent toujours du charbon les dimanches quand ils ne sont pas requisitionnés dans les cortèges de mariage, les trottoirs sont toujours envahis pae des vendeurs à la sauvette et vendeurs de gris gris ; la circulation bloquée, notamment aux alentours de l’Assemblée nationale , les policiers continuent tranquillement à racquetter les pauvres usagers au vu et au su de tout le monde; les ponts sont envahis par les malades mentaux qui ont élu domicile sur le passage de IBK pour l’aéroport notammnet au niveau de l’échangeur de Quartier Mali, l’anarchie foncière est rentrée dans une nouvelle phase, les ordures sont partout jusqu’à koulouba, les batiments publics abandonnés à eux mêmes non entretenus, succombent sous le poids des algues; les places publiques sont phagocytées par les mauvaises herbes y compris à la place de l’indépendance et au monument devant le premier arrondissement, tout au long du trajet du fameux president de malheur; les Sotrama véritables tombeaux roulants dispuent leur misère à la solennité des événements qui se succèdent comme des grains de chapelets au CICB, une des rares places encore passablement acceptables, comme si la ville n’a pas d’administration; la corruption a atteint un niveau jamais egalé au Mali.

    Tu peux obtenir n’importe quel service en y mettant le prix et cela même au niveau des membres du gouvernement tous devenus des hommes d’affaire, créant à tour de bras des entreprises fictives pour continuer à sucer impunément la nation, celle là même à qui IBK prétend restituer la dignité perdue; on fait le malien est plus malheureux maintenant qu’avant son arrivée qui n’a apporté que série de malheurs y compris le désastre récent de Mina.

    • FOUS NOUS LA PAIX VIEILLE CARASSE !!!!VIVE IBK !!

  2. IBK a perdu le nord au propre comme au figuré…… son histoire de tracteurs cache un autre scandale financier dont lui seul a le secret….

    C’est la déception totale….. avec son chapelet de scandales et d’humiation, lui qui a promis dignité au Maliens…..

    On finira par l”envoyer au Burkina puis au Rwanda pour stage de perfectionnement….

  3. 110REACTIONS 😉 Mme POUR RIEN !!! 😉 TA PAS DE LIMITE !!!COMBIEN DE BIERRE IL TE FAUT ENCORE ? 😉

  4. ➡ ➡ ➡ ➡ ➡ ➡ ➡ ➡ ➡
    VIVE LE MALI. 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡
    VIVE IBRAHIM BOUBACAR KEITA. 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀
    VIVE Abdoulaye Dolo, DGA CMDT. 😛 😛 😛 😛 😛 😛
    VIVE L’AGRICUTURE. 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉
    ➡ ➡ ➡ ➡ ➡ ➡ ➡ ➡ ➡

  5. Je tire mon chapeau au Président de la République pour son travail, car elle est plus que salutaire et objectif. Je félicite aussi Abdoulaye Dolo, DGA CMDT pour son travail bien fait, parce que des hauts cadres responsable comme lui se font de plus en plus rare de nos jours. Je prie pour que tous ses grands patriote qui sont IBK et Abdoulaye Dolo, DGA CMDT continuent sur cette bonne lancée.

  6. Je félicite IBK et je l’encourage de faire encore plus d’avantage et cela dans d’autre domaine aussi. 😀 😀 😀 😀 😀 😀
    Je félicite Abdoulaye Dolo, DGA CMDT, son travail est salutaire et mérite plus même que son poste de DGA de la CMDT. 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛
    Je félicite Abdoulaye Diarra, Conseiller Technique de l’Agriculture à la CMDT pour son travail bien fait. 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡
    Je félicite Ibrahima Sissoko, Administrateur Général de la filiale Centre SA/Fana pour sa détermination. 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉
    Je félicite Bapiè Doumbia, représentant de la CN SCPC pour son travail. 8) 8) 8) 8) 8) 8)
    Je félicite Modibo Tangara, Administrateur Général de la filiale Ouest/Kita pour son dévouement dans son métier. 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

  7. Tu as raison, nous exhortons les paysans et d’autres particulier ou entreprise œuvrant dans le milieu agricole de pousser le bouchons plus loin c’est-à-dire se mettre encore plus au travail. Les efforts du président et celui des acteurs du milieu agricoles doivent être complémentaires et réciproque, c’est ainsi que l’agriculture pourra prendre de l’envol.

  8. J’invite tous les paysans et tous ceux dont œuvrant dans les secteurs agricoles de se mettre au travail, et aussi J’invite les paysans à respecter les calendriers du traitement et à aller jusqu’au bout de ce traitement. Pour que les promotions misent en place par le gouvernement ne soit pas vaines.

  9. Comme on le dit si bien «il n’y a pas plus aveugle que celui qui refuse de voir ». IBK est en train de valoriser un secteur très important pour l’émergence du Mali. Avec l’agriculture le Mali pourra aller très loin.

  10. IBK a été sage de savoir que l’agriculture est l’un des piliers du développement durable pour notre pays. IBK a compris qu’en prenant appuis sur l’agriculture le Mali peut très vite sortie de cette crise économique.

  11. Toutes le peuple malien félicite le Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta pour toutes ces promotions qu’il est en train d’accorder à l’agriculture malienne.

  12. Nous remercions infiniment le ministre en charge du département agricole pour tous ceux qu’il fait pour le développement agricole au Mali.

  13. Nous pouvons dire qu’après la campagne agricole 2015, 2016, le Mali pourrait classer parmi les meilleurs producteurs au monde, grâce a IBK et son gouvernement.

  14. Nous avons besoin a IBK pour toujours, car il est la solution à tous nos problèmes, il est le don offerte au Mali.

  15. Il faut que les détracteurs, les opposants, les partis politiques se donnent la main pour défendre IBK pour le développement économique du Mali.

  16. Les paysans sont tous fiers du président de la république, car il cherche un développement économique du pays, vraiment IBK est le meilleur parmi les meilleurs.

  17. Le développement du secteur agricole est l’un des choses le plus extraordinaire au monde, alors le président de la république de la voulait un Mali développer, un Mali en plein cœur pour l’avancer de l’agriculture au Mali.

  18. Depuis l’arrivé d’IBK au pouvoir les magouilles et les fraudes au niveau de la CMDT ont tendance à disparaître mis en place pour bannir ces gestes fatales qui peuvent nuire ce secteur.
    Nous savons réellement que le président de la république est le génie ou l’homme que le Mali a besoin a jamais.

  19. Il faut que la population Malienne prenne conscience que le président et son gouvernement cherche le bonheur des Maliens, IBK est l’homme que nous avons besoin à tout moment, défendons IBK pour le bonheur de nous tous.
    Il voulait que le Mali retrouve le bonheur et que la population se sente heureuse.

  20. Nous félicitons le président IBK de tous ceux qu’il fait pour le développement du secteur agricole au Mali, il faut que la population Malienne soutienne le gouvernement, pour tous ceux qu’il fait pour l’amélioration du système agricole du pays.
    Le gouvernement a mis tout ce qui est à leur pouvoir pour que cette campagne agricole 2015, 2016 soit le meilleur.

  21. félicitations au gouvernement, après les 1000 tracteurs place à l’accompagnement des paysans par le Président de la République et son gouvernement.

  22. La culture organisée du coton a été introduite au Mali (ex- Soudan français) depuis l’ère
    coloniale. En 1898, il avait été créé une Association coloniale cotonnière qui était chargée
    d’organiser, sous forme de culture forcée, la production de coton dans les villages placés
    sous le contrôle de maîtres laboureurs. En 1930, l’encadrement de la culture du coton a été
    confié aux «Sociétés Indigènes de Prévoyance» (SLP). L’Union Cotonnière, créée en 1931,
    a abandonné la pratique de la culture forcée. Elle tentait plutôt de persuader les producteurs.
    L’Institut de Recherche sur le Coton et les Textiles, qui a succédé à l’Union Cotonnière, a
    opté pour le système de volontariat dans la production de coton. En 1947, l’encadrement du
    coton a été détaché de l’Administration coloniale avec la création de la CFDT, qui fut
    remplacée par la CMDT en 1974. Culture de rente par excellence, le coton a représenté en
    moyenne 54 % des exportations sur les six dernières années.

  23. Actuellement, le libéralisme, la mondialisation de l’économie et la diminution de l’aide
    publique au développement incitent tous les états, surtout ceux en développement, à plus
    d’imaginations pour une meilleure organisation de la production et un accroissement des
    valeurs ajoutées nationales en vue de faire face à une demande sociale amplifiée par le
    modernisme et la croissance démographique. Au Mali, cette exigence est d’autant plus
    urgente que l’ouverture des frontières dans le cadre de la CEDEAO et de l’UEMOA mettra
    toutes les entreprises et produits sous-régionaux en compétition pour la conquête de
    marchés nationaux et internationaux.

  24. C’est un signe révélateur de bonne gouvernance d’Ibk. Nous constatons que presque tous les secteurs connaissent au fur et à mesure leur développement. Pour un début, nous ne devons pas nous empresser sur un résultat 100% favorable. Mais je crois qu’à la longue, on aura ce qu’on veut.

  25. L’agriculture étant l’un des piliers de l’économie nationale ne doit en aucune manière être délaissé. Il faut donner plus de chance et accompagnée de moyens aux paysans afin que ce secteur fasse son entrée massive dans la croissance plus poussée de l’économie nationale. Que vouloir badiner avec l’agriculture, c’est vouloir se mettre en grand retard sur presque tous les plans.

  26. Donc l’histoire des engrais frelatés n’étaient pas une vérité ?
    Et celle de la mort du Président de la république ?
    Qui voulait alors la peau de Tréta ?
    Quid du président et son entourage ?
    Qui sont alors les vrais coupables des affreux mensonges ?

  27. Ibk est sans doute l’architecte d’un Mali nouveau !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  28. Ces informations vont vraiment sauver la réputation de notre ami Tréta. Cette année les récoltes ont été plus productives que les autres années.

  29. Les autorités en fonction ont montré leurs intérêts pour la réussite de la campagne agricole. Elles savent que la culture du coton fait partie des patrimoines de notre pays et je pense que c’est la raison pour laquelle elles ont mis tous les moyens à la disposition des cultivateurs afin que ceux-ci ne soient en manque de rien et que la récolte soit bonne.

  30. Le Président IBK est venu pour donner une autre image à l’agriculture. Malgré l’acharnement de TIEBILE et de BAFOTIGUI, l’agriculture malienne se porte très bien.

  31. L’agriculture malienne sera boostée avec les 1000 tracteurs, les 40 000 Tonnes et le 15% du budget national prévu pour pour l’agriculture. IBK la solution et le bonheur.

  32. Nous félicitons IBK et son Ministre. Nous les invitons à continuer leur travail bien fait et ne pas tenir compte des ragots des jaloux. Nous avons tous confiance en eux.

  33. A apprendre ces nouvelles, j’en connais qui vont mourir d’aigreur. Les TIEBILE, BAFOTIGUI et acolytes vont avaler leurs mauvaises langues. Bravo à notre très cher Président, le KANKELETIGUI.

  34. à la chute de la CMDT En 2006, la commercialisation du coton par la CMDT a été déficitaire de 27 milliards de francs CFA, contre 43 milliards en 2005. Voilà ce que SOUMAÏLA avait trouvé comme prétexte, ce déficit s’explique par la baisse mondiale du cours du coton et le recul du dollar face à l’euro. Le franc CFA est en effet lié à l’euro par une parité fixe. Alors qu’il avait volé.

  35. IBK est le premier Président qui se soucie réellement des paysans. C’est bien lui qui veut que le paysans soit fier de son travail, il veut également que le travail des paysans soit plus facile car, le jour de l’indépendance, il a donné 1000 tracteurs aux paysans. Nous le félicitons et nous le soutenons.

  36. Le Président est plus que jamais soucieux des paysans, ils ne doivent pas prêter attention aux critiques des ennemis et des aigris, ils doivent soutenir le président dans tous ce qu’il fait.

  37. Si SOUMAÏLA CISSE avait dirigé la CMDT :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: comme on le fait actuellement l’agriculture malienne n’allait pas se trouver à ce niveau jusqu’à présent et la ménagère malienne aussi n’allait pas connaitre toutes ces difficultés. Mais avec IBK tout ira comme prévu. Bonne chance à vous ❗

  38. Vive IBK 😆 😆 😆 😆 😆
    Vive le Ministre Treta 😆 😆
    Vive l’agriculture malienne 😆 😆
    Vive l’économie malienne 😆 😆 😆

    • Vive ibkon le voleur
      Vive ibk le lache
      Vive ibk incapable
      Vive ibk Traitre
      Vive ibk ingrat
      Vive ibk le complexe
      Vive ibk ivrogne
      Vive escroc

  39. L’avènement d’ibk a été une grande chance pour les maliens. C’est seulement avec ibk que le Mali pouvait arriver à ce stade d’espoir. Le malien était tellement désespéré qu’il ne faisait plus confiance à personne. Petit à petit, depuis la signature de l’accord le 15 mai 2015, une lueur de confiance commença à se faire paraître sur les visages. A partir de ces moments jusqu’à nos jours, on peut dire que l’avenir du Mali sera meilleur.

  40. Ceux qui ont fait des tapages inutiles et des acharnements inutiles lors de l’affaire de l’engrais, doivent avoir à présent honte de leurs agissements, car le Président et son équipe ont prouvé le contraire de ce qu’ils ont voulu faire croire aux paysans.

  41. IBK a dit « Que l’agriculture est son or à lui ». Alors chose promis et chose dû. IBK est en train de relever l’agriculture malienne. Il est relevé un secteur très important et même vitale pour notre pays.

  42. Il faut vraiment reconnaitre que le secteur agricole a connu cette année une forte croissance. Bientôt le marché malien sur le plan production agricole sera concurrentielle tant en Afrique que dans le reste du monde. Telle est notre défi.

  43. Par ces gestes, le Président IBK prouve que le bien être de notre agriculture fait partie de ses priorités et de ses soucis. Les paysans doivent à présent soutenir le Président car, il porte à cœur leur bien-être.

  44. L’agriculture malienne est aussi en constance évolution. C’est sûr que dans quelques années, nous allons produire tellement en quantité que d’autres pays dépendront de nous.

  45. Nous félicitons notre Président IBK pour son travail. Nous félicitons également le Ministre de l’agriculture pour ses efforts dans le travail. Malgré l’acharnement des opposants et des jaloux à travers l’affaire engrais frelaté, le Président et son gouvernement continu leur travail avec ardeur et courage. Nous ne cesserons de les félicité et de les soutenir.

  46. N’est-ce pas que les engrais dits frelatés se sont révélés plus efficaces que les engrais de bonne qualité. Ces révélation vont clouer la langue de beaucoup de personne telle que : Oumar Mariko, Mahamadou h Gassama, Bafotigui Diallo le grand griot de Satan.

  47. J’invite les paysans à suivre les conseils d’Abdoulaye Dolo. Le président de la république a accompagné la CMDT dans ses tâches. Donc il ne faut pas qu’il soit déçu. Son accompagnement doit être récompensé par un bon résultat. 😯 😯 😯 😯

  48. Les maliens ne doivent pas cessez saluer le président IBK. On est tous fière de lui en tant que notre président.

  49. Après 40 000 Tonnes d’intrants agricoles subventionnés 😀 😀 😀 1000 tracteurs suivent cela 😀 😀 😀 IBK pas de mot pour vous que Merci. Vive IBK et bravo aux paysans ❗ ❗ ❗

  50. Abdoulaye Dolo a invité les paysans à respecter les calendriers du traitement et à aller jusqu’au bout de ce traitement. C’est de la sorte que la campagne pourra réaliser un bon résultat et l’accompagnement du président de la république aura un sens. 💡 💡 💡

  51. Au mali on ne peut pas s’en passer de l’agriculture. Si l’espoir est permis cette année vraiment cela est une très bonne idée.

  52. Ce que je voudrai demander aux paysans maliens, vue que les autorités sont engagées à leur côté, ils doivent aussi s’investir davantage pour que le Mali se classe premier mondial en culture du coton.

  53. C’est Soumaîla Cissé qui avait mis en mal la CMDT sinon tout allait bien à ce niveau. Mais incha allah, ça va aller avec l’arrivée d’ibk. Aucun domaine ne sera ignoré. Il va sans doute accentuer les domaines stratégiques du pays dont le domaine de l’agriculture fait partie.

  54. Si Toutes les exploitations agricoles, du coton aux céréales sont appréciables et en très bon état végétatif. Cela notre plus grand souhait.

  55. A présent, les paysans doivent tout faire pour ne pas briser cette confiance que leurs portent le président de la République. Ce dernier a rempli sa part de contrat à eux maintenant de doubler les forces.

  56. Cet accompagne de la CMD par le président IBK, montre à quel point il se soucis du développement de son pays.

  57. IBK c’est la solution que cela te plaise ou pas 😀 😀 😀 😀 😀 😀 Mais quoi de plus 😀 :
    Un programme d’équipements du monde paysan en tracteurs a ainsi été financé à travers une coopération entre l’Etat et certaines banques et institutions de micro-finance, avec la participation du Fonds de Garantie du secteur Privé. Cet ambitieux programme vise à faire passer le taux d’équipement des exploitations agricoles de 40 à 60%. Le financement est assuré par une subvention de l’Etat à hauteur de 50%, un crédit bancaire accordé par le pool financier aux bénéficiaires à hauteur de 30% et l’apport personnel du bénéficiaire à hauteur de 20%.

  58. Depuis son n’investiture le président de la république a promis de s’engager à redresser l’agriculture de notre pays. L’agriculture étant l’une des souches d’émergence de notre patrie, IBK a bien raison de s’intéresser d’avantage à l’agriculture.

  59. All my congratulations à nos dirigeants, avec cet appuie les paysans seront surement en mesure de produire plus de coton. Ainsi, le Mali pourra renforcer ses voies de profit. Merci pour à vous.

  60. On est vraiment tous content de cette bonne nouvelle 😀 😀 😀 « Nous nous réjouissons de ce que nous avons vu de Fana à Kita. Toutes les exploitations agricoles, du coton aux céréales sont appréciables et en très bon état végétatif. Les champs de maïs ont pratiquement bouclé le cycle. Ils sont au stade de la récolte. Une première victoire de lutte contre la faim dans notre pays. Les premiers semis de coton sont majoritairement à l’état de capsulais on et d’autres à l’éclatement. 😛 😛 😛

  61. Je salue cet accompagnement de la CMDT fait par le président de la république. On sent très bien une volonté de bien faire en faisant de son mieux dans presque tous les domaines. A côté de cette action, il a procédé à la remise de 1000 tracteurs aux paysans le 22 septembre. D’ici la fin de son mandat, l’agriculture malienne sera à 80% mécanisée et modernisée. 💡 💡 💡 😆 😆

  62. En effet, le secteur primaire, de par son importance tant par le pourcentage de la population
    qu’il occupe (80 %) que par sa contribution au Produit Intérieur Brut (40 à 45 %) et aux
    recettes d’exportation (3/4) doit être au centre de toute politique malienne de développement
    économique et social. De l’indépendance à maintenant, tous les plans et programmes
    nationaux lui ont, à juste titre, accordé une place de choix. Cependant, même avec cette
    marque d’attention tant du côté national que des partenaires au développement et des
    investissements importants qui y ont été consacrés, ce secteur tarde à décoller, alors que le
    pays possède d’énormes atouts et potentialités, surtout en terme de disponibilités d’espaces,
    de terres aménageables, de ressources hydrauliques, de ressources humaines et de savoir faire
    dans certains domaines. Ces potentialités ne sont pas toujours rationnellement
    exploitées et les productions prioritaires sont faiblement valorisées.

  63. Vive le président IBK et son accompagnement envers la cmdt. Comme on le dit, celui qui ose prendre soin de la terre récoltera de la richesse. Que le Mali soit riche en terre aux yeux de tous les autres pays.

  64. Voilà un président qu’il faut pour le Mali, en réalité IBK est l’homme de la situation. Il a toujours su apporté son appui aux paysans. Considérant le secteur agricole comme une ruelle prometteuse à l’économie malienne. IBK et son gouvernement ont apporté un grand plus pour son amélioration. Merci à vous mon président.

  65. Seule la détermination, l’envi de se surpasser nous permet d’atteindre nos objectifs. Il me plait de dire qu’IBK et ses hommes l’ont compris. Nous ne sommes pas trompés en les désignant comme la solution à nos maux. Que Dieu donne une longue à cet homme qui se soucie jour et nuit du devenir de son peuple.

  66. Seules les mauvaises personnes qui géraient la CMDT sinon les paysans maliens peuvent prendre en charge tous les pays de l’UEMOA en domaine de l’agriculture. Mais avec l’avènement d’IBK je pense que tout ira bien. Bravo aux paysans et au gouvernement particulièrement pour tous les efforts qu’il fournisse pour que l’agriculture malienne soit la plus compétitive de la sous région.

  67. La culture du coton n’est pas facile. Le cotonnier pour une bonne culture aime la chaleur. Nous le savons tous, la chaleur n’est pas facile à vivre. Surtout quand on est appelé à faire des travaux champêtres. Pour diminuer un peu la fatigue des cotonniers de son pays, la structure en charge doit être accompagnée dans travail dans ce domaine. IBK est un homme conscient des défis qui l’attendent. 😛 😛 😛

  68. Vu la place que l’Afrique sur le marché, la CMDT qui est une structure agricole s’occupant essentiellement de la culture du coton, mérite un accompagnement du président de la république. Les maliens saluent tous l’acte de leur élu de 2013, IBK. Grâce à cet accompagnement la CMDT ne fera plus de surplace sur le marché mondial en général et africain en particulier.

  69. La CMDT doit être accompagnée par le président de la république, si seulement ce dernier est soucié du devenir de son pays il ne peut pas négliger la structure attachée de la culture du coton. Le président malien s’est inscrit dans cette logique. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    • oui c’est vrai ce que tu dis, mais il faudra que la population sache que c’est Soumaila cissé qui a mis le Mali dans ce trou et en retard aussi. Sinon s’il y’avait une bonne gestion au sein, on allait pas être là où nous sommes aujourd’hui.

  70. L’agriculture fait partie de nos sources d’économie. Si le président accompagne la CMDT dans cette campagne vraiment il doit être félicité.

  71. La CMDT qui s’occupe du coton au Mali peut, elle seule, faire en sorte que le Mali occupe une place plus avancée en matière de culture du coton à travers le monde entier. Le président a compris cela. Raison pour laquelle il n’a pas hésité une seconde à accompagner cette structure dans ses travaux. Nous saluons tous cet accompagnement. 👿 👿 👿

  72. La CMDT joue un rôle très important dans la culture de l’or blanc, le coton. Cette structure si elle et accompagnée, comme l’a fait le chef de l’Etat, SEM Ibrahim Boubacar Keïta, peut faire avancer le Mali en matière de culture du coton. 😈 😈 😳 😳

  73. Personne ne peut se plaindre du président IBK. Grace à lui le pays avance évolue sur tous les points.

  74. Toutes les conditions sont réunis pour que la campagne Agricultural 2015/2016 soit la bonne
    Il y a quelques mois, le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, avait promis aux producteurs agricoles d’améliorer leurs conditions de travail à travers une mécanisation de l’agriculture. Ainsi, des tracteurs leur ont été promis. C’est désormais chose faite avec la remise de ces machines, le 22 septembre dernier, journée symbolique marquant l’indépendance du Mali. Il aura fallu à la fois l’implication des ministres Bocari Tréta et Mamadou Igor Diarra pour concrétiser la promesse présidentielle.
    Bonne Chance à l’Agriculture malienne. 😀 😀 😀

  75. Le travail bien fait n’est jamais perdu. Malgré les mensonges, notamment celui concernant des engrais dits frelatés, le Mandé Massa a été salué pour l’accompagnement de la CMDT. Cela déplaise aux détracteurs qui ne veulent rien entendre de bon sur IBK. 😛 😛 💡 💡 💡

  76. Malgré les conneries des opposants sur la campagne agricole de 2015, les autorités en places ont été félicitées par les patrons de la CMDT, la structure en charge de l’agriculture au Mali. Cela est un plus pour le bilan du chef de l’Etat. 💡 💡 💡 :mrgreen: :mrgreen:

  77. Big up au président de la République, mes respects à Ibrahim Boubacar Keita et toute son équipe. Ils ont tout donné pour ce pays, à moins deux ans le secteur agricole a connu une hausse incontestable pour le développement du Maliba.

  78. Entre le président et les paysans, il existe une confiance forte. Une chaîne ne pourra pas se brisé facilement. A ce rythme l’agriculture malienne connaîtra un progrès grandissant.
    IBK a tout à fait compris que l’accompagnement des paysans dans le domaine de l’agriculture est une bonne chose pour le progrès de notre nation.

  79. Depuis l’accession de son Excellence Ibrahim Boubacar Keita à la tête du sommet, ce pays ne cesse de croisé le chemin du renouveau. Ne se reste que le gain du secteur agricole, lui et son gouvernement ont su être à la hauteur.

  80. Nous remercions le Président Ibrahim Boubacar Keïta pour tout ce qu’il fait pour le Mali. Je sais que certains ne seront jamais combler de ce que tu leur donnes comme résultat mais l’être humain ne peut pas faire plus que ce qu’il ne peut. Encore une fois de plus merci à vous et à tous ceux qui vous aident. 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

  81. Enfin, de compte nous revoilà sur la voie du succès après tant d’année. Cela fait au moins une dizaine d’année que le Mali n’avait pas croisé une telle allure dans le secteur cotonnier. Bravo aux responsables de la CMDT et aussi au régime actuel.

  82. La volonté politique qui a animé le département de tutelle pour assurer que le Mali soit doté en engrais de qualité ne peut pas faire l’objet d’aucun doute. La mission de contrôle de qualité revient à la direction nationale de l’Agriculture. C’est à elle qu’a été confié ce mandat régalien. Seule, elle a le droit et le pouvoir de prélever l’échantillon d’engrais et de le faire analyser au laboratoire. Ce travail a été fait et les résultats ont montré en terme scientifique qu’une partie des engrais sont hors norme. C’est-à- dire que la teneur qui est déclarée sur l’étiquette n’est pas totalement retrouvée dans l’engrais pendant l’analyse. Il n’y a que 30400 tonnes d’engrais qui sont jugées dans cet état. Mais on ne peut pas dire que ce sont du poison ou des pesticides. Tout le reste de l’engrais est bon. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

  83. Quelle nouvelle ❗ ❗ ❗ bravo aux paysans et au gouvernement. 😀 😀 😀 Le gouvernement doit redoubler les efforts qu’il a fournis cette année pour que cette campagne soit ce niveau pour les campagnes des autres années à venir dépassent ce niveau. Du courage et bonne chance encore ❗ ❗ ❗

  84. IBK est la solution, IBK est l’homme de la situation, l’homme qui faut à la place qu’il faut. Lentement mais surement IBK est en train redresser.
    Vive Ibk

  85. Tous ces avis de ces différents acteurs principaux sont favorables et l’accompagnement par le président porte ses fruits. Mais est ce que la CMDT s’est débarrassé des vipères qui ont anéantis la production cotonnière par le découragement des cultivateurs? C’est une bonne nouvelle d’avoir une productivité de 290kg par habitant donc il faut que la CMDT aussi y mette le prix que les paysans méritent

    • Le gouvernement a fait beaucoup d’effort cette année pour booster la production du coton, c’est la plus rapide façon d’élever l’économie de notre pays et la CMDT est une société nationale donc elle ne peut aller au sens contraire du gouvernement

      • Elle est nationale mais elle a fait ses preuves de magouille des paysans dans les années 2000 2001 2002 jusqu’à ce les cultivateurs de la capitale de l’or blanc ( koutiala) ont catégoriquement refusé de cultiver du coton dans leurs champs. C’est cette manque de production qui définitivement coulé la CMDT et l’Huicoma juste après que Soumaila CISSE pille la compagnie avec ses compagnons

  86. Je pense que les autorités ont rempli leur part du contrat et que c’est aux paysans de travailler pour obtenir un résultat satisfaisant. Cela permettra aux autorités d’être fières de ses gestes et d’entreprendre de faire plus que ce qu’elles faisaient.

  87. la joie des paysans est grande et à ce rythme, ils se chargeront de la campagne présidentielle prochaine. 😛 😛 😛 😀

    • Cela pour le bien de tous les maliens tant que les rendements agricoles sont excellents

  88. Disons merci à IBK pour ce geste qui vient s’ajouter à la baisse du prix du sac de l’engrais et aux 135 000 doses de semences d’insémination animale. M. le Président, tous les paysants sont pressés à vous montrée des bonnes résultats.

  89. Le secteur cotonnier a besoin des appuis fort et constant de nos dirigeants. Ce domaine joue un grand rôle dans l’exécution du budget national. De ce fait, l’appuyé consolide le développement du Mali. Mercii au président de la République pour son soutien.

  90. Kita est une zone, grande productrice d’arachide, J’invite les paysans à respecter les calendriers du traitement et à aller jusqu’au bout de ce traitement.

  91. Le gouvernement a tout fait pour que cette campagne agricole donne un tel résultat. Bravo à notre gouvernement pour leur bonne volonté d’aider l’agriculture malienne et bravo aux paysans pour leurs efforts. Que cette année soit une de réussite ❗ ❗ ❗

  92. le Mali n’a pas connu un temps d’accompagnement aussi importante pour le monde paysan. Nous ne pouvons que dire Merci au Président IBK et tout son gouvernement pour cette Bonne volonté qu’ils pont envers le monde Agriculture.

  93. Le plan de campagne agricole et la gestion des intrants agricoles pour la campagne 2015-2016 ont été largement expliqués à l’ensemble des acteurs du monde rural de la Région de Kayes. 😆 😆 😆 félicitations au gouvernement pour leurs effort.

  94. IBK est confiant en l’avenir de notre agriculture qui sera, selon lui, le moteur de la croissance économique au bénéfice du peuple malien.

  95. C’est la première fois au Mali que le paysans se disent satisfaire sur la tendance de la campagne agricole en un moment pareil. Bravo à nos paysans et au gouvernement pour tous les efforts qu’il ménage pour que l’agriculture malienne soit au RDV. IBK Kankélétiki 😀 😀 😀

  96. Les cotonniers ont toujours donnés de bons résultats mais par la mauvaise gestion et la magouille de la CMDT, Ils ont fini par ce décourager. IBK a antamé une très bonne politique agricole et il doit faire en sorte que la compagnie puisse aider les paysans, pas les arnaquer

  97. IBK s’est engagé à atteindre l’objectif de Maputo selon lequel les Etats africains doivent consacrer 15% de leur budget à l’agriculture. Le Mali, pour sa part, à en croire le Chef de l’Etat, a prévu dans le budget 2016 15,01%. Ce chiffre va désormais crescendo a promis IBK.

  98. Cet accompagnement du président est une vision globale traduite en actions pour la modernisation, la mécanisation et la diversification de notre agriculture afin de faire du Mali une puissance Agricole.

  99. Cela nous prouve que tout ce qu’on racontait sur les affaires d’engrais frelatés et autres étaient des mensonges ou des diffamations contre le ministre de la tutelle. IBK la solution merci pour tout ce que vous faites à ce pauvre pays.

  100. Quel exploit, félicitation à nos paysans 😀 😀 😀 Vous avez honoré le gouvernement par le fait qu’il vous a subventionné en intrants agricoles et de retour vous avez montré la preuve. Bravo et bonne chance pour le reste de la saison.

  101. La campagne de cette année a été un succès, le président IBK et son gouvernement ont tout fait pour le confort des paysans. Notamment la remise des tracteurs contribuent beaucoup dans la consolidation du secteur agricole.

  102. Toutes mes félicitations à nos dirigeants et aussi aux responsables de la CMDT. Bravo au régime actuel, le coton constitue un véritable moyen de développement pour notre pays. Ainsi, sa réussite renforcera l’amplification de notre pays.

  103. Les plantes agricoles de tous genres sont vraiment séduisantes, le rendement sera excellent et c’est le Mali qui gagne. Alors prière à la CMDT qu’elle ne reprenne pas ses vieilles habitudes à arnaquer les paysans en imposant des prix abominables rien que pour s’en richir sur le dos des pauvres paysans

  104. IBK c’est la solution, tous les maliens se retrouvent dans sa gouvernance. 😀 😀 😀 Avec 15 % du budget national l’agriculture malienne sera au rendez vous sans doute. Merci IBK et le ministre TRETA.

  105. Félicitations aux paysans de Kita pour l’excédent agricole, la politique agricole de IBK semble marcher et cela pour la sécurité alimentaire ainsi que la propulsion de la productivité du notre coton national.

  106. Les paysans maliens ont été gravement victimes de la CMDT lorsque Soumaila était ministre. Ils ne doivent plus se laisser faire cette fois-ci que les récoltes sont très bonnes. C’est aux cultivateurs d’imposer leur prix contrairement à la CMDT parce la le plus dur, c’est eux qui le font

  107. 290kg par habitant c’est une très belle performance mais il ne faut pas que ce monsieur Dolo donne de faux espoirs aux gens. Mais si c’est réellement la rentabilité de la récolte de cette année dans la commune de l’arachide, je dis Bravo au président, il a toujours le sens du Mandéka

  108. Ah maintenant les paysans ne peuvent pas dire qu’ils ne sont pas dans de bonne condition pour travailler ensuite que le gouvernement n’a pas pensé à eux.

Comments are closed.