Coopération au développement : Le processus d’élaboration du Rapport 2010 lancé

0

Le vendredi 28 octobre, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Soumeylou Boubèye Maïga a présidé la Réunion d’information sur le processus d’élaboration du rapport sur la Coopération au développement.

Cette réunion avait pour but d’informer et d’impliquer les partenaires techniques et financiers du Mali dans l’élaboration dudit Rapport afin de parvenir à une compréhension commune du processus. Outil d’information et d’analyse, le Rapport sur la coopération au développement contribuera à la mise en œuvre de la Déclaration de Paris sur l’efficacité de l’Aide (2005) ainsi que du Programme d’action d’Accra (2008). Ledit rapport vise essentiellement à mettre à la disposition des acteurs du développement des informations nécessaires pour une meilleure coordination et une gestion efficace de l’aide au développement en vue de satisfaire les besoins des populations. De façon spécifique, il a pour objectif d’expliquer l’évolution des flux d’aides publiques au développement accordées au Mali. Et, de définir la nature des aides reçues, leur répartition par instrument financier d’acheminement, par secteur et par zone d’intervention.

Aux dires du ministre Soumeylou Boubèye Maïga, l’aide publique au développement occupe une part importante dans le financement des politiques de développement mises en œuvre  par le gouvernement du Mali. Elle contribue à hauteur de 12% du PIB, 40% du Budget national et finance de 40% des investissements publics. Raison pour laquelle l’élaboration d’un tel rapport a toujours été une préoccupation pour le Mali qui l’a inscrit comme tâche gouvernementale.

"Compte tenu de l’importance que revêt la production du Rapport sur la Coopération au développement, j’exhorte la partie malienne de même que les PTF à ne ménager aucun effort pour accompagner le processus afin que le Rapport soit disponible à temps utile" a laissé entendre le ministre.

A l’issue de la réunion, un appel a été lancé à l’endroit des PTF afin qu’ils s’impliquent dans le processus d’élaboration du rapport. A cet égard, ils ont été invités à prendre connaissance, dans les délais convenables, sur le questionnaire de collecte des données relatives à l’Aide publique au développement.

   Bandiougou DIABATE

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER