Annulation de la marche des musulmans en commune V : Vers un terrain d’entente entre le maire et les fidèles

    0

    Accusé de refus d’injonction du ministre de l’Administration territoriale et des Collectivités locales, le maire de la Commune V était sur des braises ardentes avec la marche programmée des musulmans de marcher sur l’instance communale. Une marche qui n’aurait plus lieu puisqu’un compromis serait trouvé entre les protagonistes.

    Prévue pour ce vendredi 24, la marche de la communauté musulmane de la Commune V n’aura plus lieu. On avance que le maire, Boubacar Bah aurait reconnu une vice de forme dans la procédure de fermeture de bars et restaurants illégalement implantés dans sa circonscription.

    Pour obtenir le désistement des musulmans, il aurait mis à contribution des membres du Haut conseil islamique à qui il a promis de revoir sa copie en formant une nouvelle commission qui prendra en charge le dossier. Cette commission, assure-t-on à la mairie sera majoritairement composée des musulmans pour la vérification de tous les bars qui sont illicitement installés.
    A en croire le président du Haut conseil islamique, Mahamoud Dicko, le maire Bill aurait pris l’engagement de se soumettre à la loi rien que la loi, et se dit désormais prêt à aider la commission de suivie.

    En tout cas, les musulmans ont décidé de suspende leur marche d’aujourd’hui, mais garderont un œil sur le maire.
    Oumar Camara  

    PARTAGER