Les feuilles de tôles de l’école du Point-G retrouvées : Le gardien Dougoutigui Keita illustré !

    0

    Ces dernières années, l’école fondamentale du point-G est devenue le lieu de prédilection favori des délinquants de la colline du pouvoir. En effet, Le dimanche 21 Novembre, dans les environs de 18h30, l’établissement scolaire en question avait été victime d’un enlèvement des tôles de deux salles de classes (réf. Le Flambeau N° 39 du 2 décembre 2010). Neuf mois après, grâce à l’engagement du CGS (Comité de Gestion Scolaire) et à la compétence du commissariat de police du 8ème arrondissement, les quelques cinquantaines feuilles de tôles volées du groupe scolaire ont été retrouvées.

    En effet, en Novembre 2010 deux salles de classes du groupe scolaire du Point-G ont été entièrement dépouillées de leurs toitures, soit à peu près une cinquantaine de feuilles de tôles. Les malfrats composés d’un trio bien organisé ont été mis hors d’état de nuire. Il s’agit d’un jeune du quartier, d’un menuisier et d’un revendeur ambulant d’objet anciens.

    C’est tout d’abord grâce à l’investigation menée  par Dougoutigui Keita le gardien de ladite école que les malfrats ont été retrouvés.  Dougoutigui ayant appris que le revendeur d’objets anciens descendait assez souvent avec des feuilles de tôles, lui a tendu un piège, et c’est ainsi que le jeune sous les menaces du gardien a reconnu les faits. Conduit auprès de Madame Niasse, commissaire de la section judiciaire, le revendeur cite le nom des deux autres complices. Ces derniers écoutés tour à tour par la compol en charge du dossier ont confirmé les propos du premier. Avec le consentement des dirigeants du CGS (Comité de Gestion Scolaire) et la direction du groupe scolaire, un protocole d’accord a été convenu et les trois bandits on prit l’engagement de ramener les tôles volés. Aux dernières nouvelles, toutes les feuilles de tôles ont été remises à leurs places.

    IDRISSA KANTAO

     

     

    PARTAGER