Sortie de la 1ère promotion licence-master-doctorat du centre de formation de l’ANPE : 34 auditeurs obtiennent leur diplôme

1

La salle de  conférence de la Direction générale de l’Agence nationale pour l’emploi (Anpe) a abrité, le mardi 14 juin 2016, la cérémonie de sortie de la première promotion des auditeurs formés en Licence professionnelle au Centre de perfectionnement/reconversion de l’Anpe, conformément au système Licence-Master-Doctorat (LMD).

La cérémonie était présidée par le ministre de l’Emploi, de la formation professionnelle, de la jeunesse et de la construction citoyenne, Mahamane Baby. Il avait à ses côtés le directeur général de l’Anpe, Ibrahim Ag Nock et d’autres invités de marque. Ramadan obligeant, la cérémonie était sobre mais pleine de signification : elle consacrait la sortie de 34 auditeurs formés durant 6 semaines en formation continue pour l’obtention de leur diplôme (Licence-Master-Doctorat) dans la gestion des ressources humaines (19 personnes),  en finances et comptabilité (15 auditeurs). Il n’y a eu que le discours du ministre Baby, dans lequel ce dernier a souligné les objectifs de la formation des auditeurs. Il s’agit, entre autres, d’apporter les fondements d’une activité professionnelle et conduire à l’autonomie dans la mise en œuvre de cette activité ; permettre, au titre de la formation continue, à des personnes engagées dans la vie professionnelle de valider les connaissances et les compétences acquises dans leurs activités professionnelles et d’obtenir la reconnaissance d’un diplôme d’Etat ; enfin, donner à des titulaires les moyens de faire face aux évolutions futures de l’emploi, maîtriser le développement de leur carrière professionnelle et de leurs besoins de qualification et leur permettre de poursuivre leur parcours de formation dans le cadre de l’éducation tout au long de la vie. “A ce titre, je voudrais vous exhorter à mettre ces connaissances fraîchement acquises au service de vos entreprises respectives pour améliorer leur productivité et la qualité des biens et services”, a dit le Ministre Baby à l’endroit des auditeurs, avant d’adresser ses félicitations au corps professoral du Centre de formation de l’Anpe pour les efforts consentis  en vue de faire aboutir avec succès le processus de formation.

Selon le Ministre Baby, l’autorisation d’ouvrir le cycle supérieur au Centre de formation de l’Anpe est consécutive aux fortes sollicitations des employeurs. Cette autorisation, qui a été obtenue par l’Anpe  en novembre 2010, vise à assurer aux cadres des entreprises une formation continue leur permettant d’analyser les réalités économiques et environnementales de leur organisation; à mieux faire percevoir par les employeurs l’importance de la recherche au sein de leurs entreprises ; à rapprocher l’enseignement supérieur de l’entreprise qui servira adéquatement à l’expérimentation des recherches menées au titre dudit enseignement. “Aussi, le gouvernement du Mali encourage et soutient-il toutes les initiatives visant l’amélioration des compétences des ressources humaines en général et celle des entreprises en particulier”, a-t-il indiqué.

Le directeur général de l’Anpe, Ibrahim Ag Nock, dans un entretien, a laissé entendre que son agence est prête à accompagner les employeurs du secteur privé comme du public dans le cadre de la formation continue (renforcement de capacité) de leurs employés. Pour cela, il appelé les patrons au paiement de leurs cotisations à temps afin de permettre à l’Anpe d’assurer ces formations pour le bonheur des travailleurs.                                                          Siaka Doumbia

PARTAGER

1 commentaire

  1. “…elle consacrait la sortie de 34 auditeurs formés durant 6 semaines en formation continue pour l’obtention de leur diplôme (Licence-Master-Doctorat) dans la gestion des ressources humaines (19 personnes), en finances et comptabilité (15 auditeurs).”

    Je ne comprends rien de cette phrase. Mais vous pouvez toujours continuez à vous mentir entre vous labas !

Comments are closed.