Insécurité dans le Nord du Mali : Qui attise le feu ?

14
1

La principale force d’une rébellion (ou quelque chose du genre) n’est, ni son armement, ni sa détermination, ni même, la justesse ou non de sa cause.

Une rébellion ne vaut que, lorsqu’elle repose sur un important moyen de communication.

Et, c’est justement cela dont disposent ces bandits armés (à travers RFI) qui, depuis quelques semaines tente de saper les fondement de la République du Mali.

Du coup, l’on a le droit de penser que ce pays est bien complice de la situation d’insécurité qui prévaut actuellement dans notre pays.

En effet, c’est le 17 janvier dernier, qu’un groupe d’hommes armés se réclamant d’un certain “mouvement nationale pour la libération de l’Azawad” attaquait la ville de Menaka située à environ250 kmde Gao, la capitale régionale.

Après, ce fut le tour des petites villes de Tessalit, Aguelhoc, Léré et Niafunké.

Ces différents assauts contre ces localités se sont soldés par un lourd bilan en terme de pertes en vies humaines, blessés, destructions et pillages de biens matériels privés et publics.

Toutes ces informations sont parvenues au peuple malien, avant même les différents communiqués du ministère de la défense du Mali, par la célèbre Voix dela France : RFI.

Il est même arrivé que des informations relatives aux attaques contre notre pays soient diffusées par RFI, à peine les assauts effectués.

Et très vite d’ailleurs, on apprendra (toujours grâce à RFI) que ces terroristes tuent et détruisent, aux seules fins d’avoir un “dialogue avec le gouvernement malien”.

Même la composition, les origines idéologiques et ethniques de ces apatrides nous sont révélées parla France.

De quel moyen spécial disposent nos amis français pour suivre au pas et à la cadence, les actions et les déplacements de ces “touaregs” ou “rebelles” ?

Si tant est-il quela Francedispose de ces moyens, pourquoi alors, ne les utilise-t-elle pas pour identifier les lieux où sont tenus en otage leurs ressortissants ?

Le doute n’est plus permis :la Franceest bien complice de la situation qui prévaut actuellement dans le septentrion malien. Cela, parce qu’elle met à la disposition de ces hommes armés son redoutable instrument de communication qu’est RFI. Et de la manière la plus tendancieuse et ignoble.

Au point même de ne plus rappeler à ses otages “dans le “désert malien” et à travers le monde”, qu’elle ne les a pas oubliés.

Pire, Radio “Sarkozy”, à travers des informations erronées joue le jeu de “ses” rebelles touaregs, leur donnant le beau rôle d’hommes qui envahissent des villes sans verser une seule goutte de sang.

Les Maliens se souviennent !

En effet, les maliens souviennent encore qu’en 1990, un groupe d’homme armés attaquaient la ville de Menaka.

Ce fut à travers RFI que le monde entier apprenait qu’il s’agissait d’une rébellion touarègue, “une minorité victime de discrimination, d’injustice et d’épuration ethnique”. Toute chose qui, aux yeux dela France, justifiait cette “rébellion”. La suite est connue.La Franceaccordera visas, cartes de séjours et même des primes à tous les responsables de la “rébellion Touarègue” du Mali.

Elle ira même, jusqu’à menacer de demander à  l’U.E de n’accorder aucune aide au Mali, si celui-ci ne prenait pas en considération les revendications des différents mouvement rebelles, lesquels se multipliaient comme des mouches, grâce à la bénédiction et au soutien de cette même France.

C’est ainsi que, le 19 décembre 1994, le Mali à travers son Assemblée Nationale (le gouvernement de AOK ayant refusé de participer au show) sera invité au parlement européen (à Bruxelles)pour s’expliquer.

C’était comme par hasard le Dr Bernard Kouchner, président, (à l’époque) dela Commissiondu Développement et de la coopération européenne qui présidait la séance.

Et, malgré l’acharnement de cet homme à vouloir démontrer devant les parlementaires européens « l’injustice et le mépris » dont étaient victimes les “populations touarègues”, ces parlementaires, grâce à un brillant exposé des faits par le président de l’AN, Pr Ali Nouhoum Diallo, comprendront que le gouvernement malien n’était coupable, ni de discrimination, ni de marginalisation d’une quelconque minorité malienne.

L’intoxication et la désinformation perpétrées parla Francevenaient d’échouer.

Plus de 20 ans après,la Francede Sarkozy voudrait-elle récidiver ?

Jusqu’où ira-t-elle ?

 

Boubacar Sankaré

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
kabako11<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 931</span>
Membre
kabako11 931
4 années 7 mois plus tôt

Mon cher Sankaré, ce ne sont plus les rebelles qui font leur éloge mais certains hommes d’état de Paris qui parlent des succès militaires des rebelles sur l’armée nationale histoire de semer le doute dans la tête des Maliens et de les pousser à créer le désordre. Mais je les rapelles que le Mali est une vieille civilisation, nous sommes un peuple fort capable de déplacer les montagnes. Comme dit le proverbe « le chien aboi la caravane passe ».

black1fry94<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 13</span>
Membre
black1fry94 13
4 années 7 mois plus tôt
Ceux qui attisent le feux, son ni plus ni moins que les pays qui généralement sont critiques à l’égard du Mali, donc la France en 1er, la Mauritanie, dans une moindre mesure l’Algérie. Je pense que ATT y est pour beaucoup dans cette situation. Un général comme lui n’arrivent pas à anticiper et prévoir qu’une telle chose était inéluctable après le retour de ces gens de Lybie. Pourquoi n’a t-il pas renforcé la présence militaire dans le Nord dès leur arrivée, ne serait-ce que par mesure préventive? Pourquoi n’a t-il pas envoyé des hommes, des armes et des munitions importants dès l’entrée des 1ers membres de ces traitres sur notre territoire afin de pouvoir les neutraliser dès qu’ils oseraient essayer de défier l’état malien? et nos services de renseignements incapables, où étaient-ils et qu’ont-ils fait depuis l’arrivée de ces hommes armées de Lybie? Ils auraient dû les surveiller, les recenser, les identifier, avoir une estimation le plus exact possible de leur nombre, de leurs équipements militaires et de leurs informateurs et sources dans la population du Nord. Là, nos pauvres soldats ne seraient pas morts en étant pris en traître et par surprise. Ils auraient été préparés à toute menace… Lire la suite »
mouf<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 2</span>
Membre
mouf 2
4 années 7 mois plus tôt

Etant donné l’attaque de l’integrité du territoire malien par certains individus aidés par le pouvoir français et les medias de ce meme pays qui contribuent à la desinformation du peuple malien je propose aux autorités de desactiver le signal de RFI et france 24 sur notre territoire et de faire un point de presse quotidien afin de faire passer son message. RESTONS FORTS ET UNIS DERRIÈRE LE MALI

DOUDOUBA<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1758</span>
Membre
DOUDOUBA 1758
4 années 7 mois plus tôt
Chers compatriotes, La situation du Mali appelle des politiques nouvelles. Elle appelle des solutions fortes que seul un homme d’expérience, doté d’un sens aigu de l’Etat et d’une vision claire, peut porter. Elle appelle un homme qui rassure, compétent et capable d’agir. Agir efficacement et tout de suite. Car les urgences sont nombreuses.Il faut redonner un avenir à notre jeunesse. Comment accepter plus longtemps que nos jeunes aient à braver la mer ou le désert, et parfois mourir, pour fuir la mère patrie à la recherche d’un destin meilleur, ailleurs? Comment laisser nos jeunes, sans espoir, rejoindre les rangs d’organisations terroristes, ces marchands d’illusions, qui prospèrent sur la misère et le désœuvrement, et ruinent nos efforts de développement?Comment accepter plus longtemps que beaucoup d’entre nous travaillent durement et pourtant restent pauvres? Comment accepter plus longtemps que nos valeureux paysans, femmes et hommes, qui travaillent la terre aride à l’aide de leur daba, sans répit, puissent gagner si peu, et demeurer dans la misère?Nous devons résoudre ce paradoxe inacceptable. Cela a assez duré.Comment accepter plus longtemps la terrible inégalité devant l’accès aux soins et à la santé? Comment tolérer que des femmes meurent encore en donnant la vie, faute de soins… Lire la suite »
veridique<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 916</span>
Membre
veridique 916
4 années 7 mois plus tôt

Il faut bien le dire, qualifié de succès militaire les attaques laches sur des petites bourgades, c’est vraiment ridicule…Mais leur propagandes n’y changera rien: Le Peuple Malien soutient son armée et c’est qui les rend forts et déterminés!

Rafale<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 423</span>
Membre
4 années 7 mois plus tôt

Les apprentis sorcier de français font tous et constamment pour nous maintenir dans les liens de la dépendance mais notre vrais mal reste l’irresponsabilité de nos dirigeants dans la gestion du nord

aya99<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 9</span>
Membre
aya99 9
4 années 7 mois plus tôt

RFI est un poison et qui attise la haine entre les peuples. Elle ne parle sur ces antennes que de guerre, d’attentats, grève et marche. RFI a tjrs exagéré dans les informations qu’elle donne. Quand un ministre français dit La France souhaite un « cessez-le-feu immédiat » au Mali où la rébellion touareg « a remporté récemment d’importants succès militaires » face aux troupes maliennes et repris pendant deux jours et en boucle dans les journaux. C’est très grave. Dans ce monde actuel les puissances ont tendance a supporter et encourager tous ceux qui attaquent leur pays en les fournissant très souvent des armes. C’est vraiment dommage, très dommage. inadmissible de voir des gens encourager des assaillants a mettre l’intégrité territoriale de leur pays a rude épreuve. C’est la faute a nos chefs d’état. Il faut être dur avec ces occidentaux pour qu’ils te respectent et te laissent vivre en paix. Des pays comme le Rwanda, Ouganda, Gambie, le Nigeria sont des exemples palpables.

AnDogoly<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 32</span>
Membre
AnDogoly 32
4 années 7 mois plus tôt

Que direz vous de nous qui vivons et travaillons à quelques km des zones d’affrontements.
Croyez – moi le MNLA est acculé c’est pour cela qu’il demande la libération des prisonniers.
Hier Bilal se disait pas concerner avec l’appel au cessé le feu et aujourd’hui il parle de conditions pour un cessé le feu. Sachez lire à travers les déclarations. Aujourd’hui, les lignes bouges et la rébellion est entrain d’être acculé après les succès lâches dus à l’effet de surprise. Les jours à venir nous édifierons

kassbarry<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1</span>
Membre
kassbarry 1
4 années 7 mois plus tôt

Bonjour AnDogoly
Nous serons ravis que vous nous fournissiez les informations exactes en temps reèl.

1FILSDUMALIBA<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 7078</span>
Membre
1FILSDUMALIBA 7078
4 années 7 mois plus tôt

L’hypocrisie regne partout, au sein de l’etat et du gouvernement. Biens ou mals,c’est toujours oui, oui…tu as raison, c’est vrai. On ne se dit pas la verite tout crachee en face que ca soit au sein de l’etat, du gouvernement, parmis les partis politiques et la societe civle. Quant aux cameleons; a occurance la france, les etats unis, la grande bretagne et…, se sont eux les vrais terroristes et rebelles armes de ce continent. On ne fait que calquer, de vouloir etre comme eux et de se comporter comme eux. N’oublions pas qu’ils n’ont rien et ne devenerions rien sans nous. Raison pour laquelle, ils sont entrain de semer le cahos partout. Certes, nous avons besion de liberte et de democratie mais pas a leur facon. Leurs economies sont entrain de s’effondre et c’est la raison de laquelle ils sement le cahos partout pour pouvoir se relever car ils ont rien, absolument rien.

koumba sira<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 14</span>
Membre
koumba sira 14
4 années 7 mois plus tôt

mon cher sangare, il faut pas toujours rejetter la faute a la france.Il faut qu’on dise la verite a nos chefs, comment peut rentrer avec des armes sur un territoire?c’est aussi la france qui a donne l’accord de principe.ATT ,vos collaborateurs ne vous disent pas la verite 8) 8) 8) 8)

bakhafi<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 27</span>
Membre
bakhafi 27
4 années 7 mois plus tôt
Ma chère là où tu es (USA) ils ne sont pas capable de bien garder leur frontière avec le Mexique malgré leur richesse et leur avancé technologique. Les dilers font rentrer de la drogue comme ils veulent. Alors de Grace soyons raisonnable et comprenons que le Mali n’a pas les moyens matériels de contrôler le grand déseert du nord. Dire que le Mali a accepté les gens avec armes comme s’il pouvait facilement les empêcher relève de l’itopi. Ces gens ont traversé d’autres frontières et pays avnt d’atérir au Mali. Pourquoi l’Algerie ne les a pas désarmer avant de les laisser passer et le Niger nonplus?? Il est clair aujourd’hui que coup a bel et bien été préparé par la France pour monter ses muscles au gouvernement Malien qui lui tient tête dans plusieurs dossiers. Comment pouvez vous expliquer le fait que c’est en france ces gens là du MNLA révendique les attaques. Le système de communication à travers internet radio et télé sont savamment exploités par eux comme s’ils étaient très bien organisés et structurés alors qu’il n’en ai rien. Tout cela démontre une complicité réelle. Nous ne sommes pas dupe. C’est vrai que nos dirigents sont aussi des… Lire la suite »
wpDiscuz