Partition de la région de Kidal : Redevenir des « Soudanais » pour sauver le Mali ?

32 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le Mali est irrémédiablement en train de perdre le contrôle sur tout un pan entier de son territoire, notamment ce qui constitue aujourd’hui sa 8e région administrative, Kidal. Cette situation n’est-elle pas la conséquence logique de l’incapacité de la génération actuelle à préserver au mieux l’héritage à elle léguée par les pères fondateurs de la nation malienne ?

kidal armeeFrançois Hollande, le sauveur de la République face aux envahisseurs, a parlé. Sa décision est « d’aider » désormais les autorités maliennes à mieux s’occuper des affaires du pays dont il est devenu citoyen d’honneur à la faveur d’une visite mémorable à Tombouctou et Bamako le 2 février 2013.

Il n’a donc plus de retenue ni aucun égard pour la souveraineté de l’Etat malien, ni aucune considération pour un peuple déjà humilié, meurtri et déshonoré à cause de l’extrême irresponsabilité et l’insouciance de certains de ses fils.

A la faveur d’une intervention militaire pour chasser les terroristes et autres jihadistes confortablement installés sur 2/3 de son territoire, le Mali est en train de devenir un protectorat français. Toutes les décisions importantes concernant la vie de la nation ainsi que son avenir sont prises ou annoncées par Paris. Les autorités de la transition jouent le rôle de marionnette en faisant semblant d’exister.

Pouvait-il en être autrement, dès lors que tout le peuple semble encore sous anesthésie ?  L’humiliante débâcle de son armée, jusqu’alors creuset de sa fierté nationale, face à des groupuscules de narcotrafiquants armés, la fulgurante progression de ces bandits pour soumettre ensuite les populations de sa partie septentrionale aux affres de la violence et à la barbarie moyenâgeuse ajoutés à l’incapacité de son élite à agir ou à réagir pour écourter sa souffrance, ont fini de convaincre le peuple malien que son salut ne viendra que d’ailleurs.

C’est ainsi qu’il a accueilli les soldats français en libérateurs ce 11 janvier 2013. Une intervention saluée et acclamée à juste raison par l’ensemble de la communauté internationale pour stopper net la menace djihadiste sur l’Afrique de l’Ouest. Malheureusement, il apparait de plus en plus évident que d’autres agendas s’y sont greffés entre-temps. D’où l’ambiguïté de la position française par rapport à l’organisation des élections présidentielles bien avant la libération de Kidal.

Au lieu de faire une bonne et lucide appréciation de la situation et des menaces graves qui pèsent désormais sur l’intégrité et l’unité du territoire, la classe politique malienne s’empresse de s’adonner à son jeu favori, c’est-à-dire la course effrénée aux postes et/ou au pouvoir. Pour des élections encore incertaines, les candidatures fusent comme des fourmis en vue de conquérir le palais présidentiel de Koulouba.

Le peuple, c’est le dernier souci de la plupart des postulants. Ne pouvant s’empêcher d’étaler leur incurie et leur insouciance par rapport aux aspirations et autres quotidiens de leurs compatriotes certains des candidats n’ont pu trouver mieux que de nous ramener dans des débats malsains et d’égouts.

En effet, récemment il faisait rage dans certains milieux politiques, le « débat » entre « Maliens » et « Soudanais ». Les premiers demandaient, sinon exigeaient ni plus ni moins que les seconds se mettent en retrait de la gestion des affaires publiques pour avoir échoué dans toutes leurs entreprises depuis l’indépendance du pays en 1960. L’interpellation est passée presque inaperçue.
Mais, elle exprime la profonde crise de confiance qui s’est installée entre la « jeunesse » (nouvelle génération) et les anciens (ceux aux affaires de l’Etat jusqu’ici). Présenter la grave crise que connaît le pays actuellement sous cet angle peut, à la limite, paraître un peu irresponsable. Car, jamais une société ne s’est débarrassée de tous ses anciens et prétendre ensuite au développement ou au progrès social. C’est faire une grave injure à tous ces valeureux compatriotes (hommes et femmes) de cette ancienne génération à avoir renoncé à tout même au strict minimum pour que le Mali d’aujourd’hui soit.

Les exemples les plus illustratifs sont la famille paternelle de Modibo Kéita, le père de la nation malienne, qui vit jusqu’à présent en marge de l’insolent développement exponentiel de la ville de Bamako, capitale politique et économique du Mali. En effet, ceux qui ont été témoins de l’évolution de cette ville peuvent attester de la probité et de l’intégrité morale qui caractérisaient tous les actes de Modibo Kéita. Il aurait pu faire comme d’autres de sa génération en bâtissant des buildings et de luxueux châteaux pour sa famille.

Mais, bien que Soudanais, il a placé le Mali au-dessus de l’aisance et de l’opulence personnelle. En plus, celui dont le régime a été renversé par la révolte populaire de mars 1991 après une dictature de 23 ans, Moussa Traoré, nul ne lui connait jusqu’à ce jour une seule résidence personnelle à l’exception de celle à lui affectée par l’Etat. Mais depuis mars 1991, combien de fonctionnaires milliardaires enregistre-t-on au Mali ? Ils sont nombreux.

C’est pour toutes ces raisons que le peuple doit sévir par la seule véritable arme qu’il détient : son bulletin de vote. Il faut sanctionner tous ceux-là qui ont détourné à leurs seuls avantages les retombées du 26 mars ; ceux-là qui ont pillé les maigres ressources de l’Etat pour se construire des châteaux, entretenir des parcs auto entier, offrir des vacances de luxe à leurs copines au détriment de l’intérêt collectif et les meilleures études à leurs progénitures dans les meilleures universités au monde pendant que l’école malienne se morfond dans la médiocrité absolue.

De qui veut-on se moquer ?
Sans la libération de Kidal, il ne doit point avoir d’élection. Que la France avance d’autres arguments pour nous convaincre de la sincérité de son schéma de sortie de crise solennellement affirmée à Addis-Abeba en marge des travaux du 21e sommet des chefs d’Etat du continent et du 50e anniversaire de l’Organisation de l’unité africaine (OUA) devenue aujourd’hui Union africaine (UA).
A impossible nul n’étant tenu, si d’aventure il devrait y avoir, malgré tout, des élections dans cette confusion autour du statut de Kidal, alors, la sanction doit être sans appel pour tous ces vendeurs d’illusions et autres marchands de rêves.

Bréhima Sidibé

SOURCE:  du   28 mai 2013.    

32 Réactions à Partition de la région de Kidal : Redevenir des « Soudanais » pour sauver le Mali ?

  1. blanche neige

     » le Mali est entrain de devenir un protectorat français  » ……………..c’est certainement la meilleure des choses qui puisse vous arriver quand on voit dans quelle mer.de vous pataugez depuis des mois , voir des années !! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: meme les cochons se roulent moins dans la mer.de que les maliens :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    …………….et puis que çà vous plaise ou pas ,jusqu’à present des soldats français sont morts pour vous et les contribuables français paient pour vos conneries ,et ils en ont marre de payer pour des cons :evil: :evil: :evil:

  2. SOUSOU

    Les Farnçais connaissent les Maliens plus qu’un. Elle ne doit pas gacher la popularité dont elle jouit à cause de quelques criminels.Elle doit choisir entre le Mali et ces bandits crminels. Quoi qu’il advienne, l’armée Malienne sera à Kidal et ramassera ces criminels et les mettre à la disposition de la justice. Il en sera ainsi.

    • abba

      ce ne sont ke des parol l’armée MALIENNE n’est pa prete à entré à KIDAL si elle peut elle aura fait dep8
      le probleme c ke l’armée MALIENNE n’a jamais fait face à la rebelion au nord

  3. Sow

    Depuis l’intervention militaire française au Mali j’ai dis rapartition est deja confirmer 100% je ne sais pas si vous vous rappelez de discour des islamiste disaient que la france veule imposer le presentent satant sur la terre mnla aux Maliens, donc maintenant on voi la realite sur le terain,si nous engageons dans les elections sans que les godasse de nos soldats braves frotte le desert de Kadil je la la politique française de mnal est ressue, par consquent je lance un appel a tout les de sortir massivement pour manifester contre l’occupation de Kidal par les hommes inconnus.

  4. CIVICUS

    Il ne faudra pas faire oublier que la faillite de ce grand Mali-un héritage si cher laissé par nos dignes ancêtres-est le résultat des petits arrangements entre des politiques corrompus qui étaient hier aux commandes de l’Etat et qui cherchent par un malin plaisir à s’éterniser au pouvoir en feignant semblant d’être indispensables.Le Mali risque de voir ressurgir ses vieux fantômes après des élections mal préparées.La survie de cette nation appartiendra à un frais leader visionnaire issu de la caste des jeunes maîtres qui pensent et parlent le Mali en patriote du fond de leur cœur et âme.
    Il est temps que les jeunes prennent la place, les « bonnes » idées des vieux et doivent être à l’heure.

  5. tienimango

    et si nous devenons des francais de esconde classe c,est pas mal aussi …..nous seront au moins proteger contre les rerroristes car le mali n,a pas d,armee ….moussa ag chiraq..la bamakoise grimaldi……pauvre mali nous ne pouvons pas tomber plus bas que ça…. :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

  6. Moussa Ag

    EST-CE QUE SOUDANAIS N’ÉTAIT PAS MIEUX QUE LA MERDE QU’ON N’A CULTIVÉ PENDANT 50 ANS AVEC LE LAXISME…L’IRRESPONSABILITÉ…LE MANQUE D’INTÉGRITÉ … LA MALHONNÊTETÉ … LE MANQUE DE PATRIOTISME … ETC….

    CE MAUDIT CANCRE ET CRIMINEL DE GMT … A ÉTÉ LE PREMIER À L’ORIGINE DE CETTE MERDE …

    VOLE LE POUVOIR AVEC LES ARMES ET LE SANG … POUR EN FAIRE DE L’OR POUR LES SIENS …ET QUE DE LA MERDE POUR LES AUTRES …

    Moussa Ag,… NOUS AVIONS TOUJOURS ÉTÉ SOUDANAIS … QUAND ON VEUT LEUR ARGENT POUR LE FOUTRE DANS NOS COMPTES BANCAIRES DE VOLEUR… C’EST LE PEUPLE QUI EST NAÏF ….

  7. 1FILSDUMALIBA

    Mr. Sidibe, j’ai bien apprecie en partie votre article quand vous dites de M.K a CMD, ils vivent humblement de ceux qu’ils ont eu comparativement a nos fonctionnaires de 1991 a aujourdhui qui sont devenus des multi millionnaires voir milliardaires. A qui la faute avec un peuple moux et anesthesier :?: . Je dirais que a nous memes. Quand on se laisse emballer par l’argent et autres alors c’est la descente aux enfers. Et c’est ce que
    Nous vivons actuellement. Le peuple ne peut se blamer lui meme car si il voulait rien de cela n’allait se passe. Mais la majorite a preferer continuer a etre complice de ces rapaces, requins et vautours de politicards et sur de les lecher le C…. Je n’excuse d’etre grossier mais c’est la verite toute crachee. :wink: . Alors c’est au peuple de prendre son destin en main, de changer en acceptant d’enormes sacrifices pour le futur pour un Maliba un et indivisible. Amine.

  8. LaBamakoise

    Soudanais? Et bien pourquoi pas?

  9. Que les bellahs prennent les armes, car ils sont soumis a la lois des « esclavagistes ».Que les Sarakhole commencent a acheter des armes, car les conditions sont tellement dures dans cette regions que mm les margouilltas « s’eexilent » par le train. Que les autres ethnies vivant au Nord prennent des armes, car ils vivent les meme conditions et meme pire que les caffards ignobles racistes et parasites qui ont enclenche la destruction du Mali. Que les paysans du fin fond de Tindougou s’arme, car ni l’Etat, ni personne ne fait rien pour eux. Que le Bozo de Mopti se plaint, car il n’y a plus d’eau donc de poisson dans le fleuve. Que le Dogon des falaise de Bandiangara s’indigne, car on « l’expose » alors qu’on invite au festin ceux qui ne veullent pas vivre eux.
    MAUDITS SOIENT CELUI ET CEUX QUI SE METTRONT A TABLE Avec le mnla.JE PLAINS LES Cols Didier, Sangare, Gamou les soldats morts et blesses au front, et tous ceux de ses militaires qui ont un sens de l’honneur et de la dignite.

  10. gina wadosan

    You are worried about Modibo Keita, and the other malians dictators who killed too many people in the past. They also were those who divided the people, and segregated them for many years. However, you are not worried about those who suffer in refuges camps with their families. They don’t have nothing, it likes if they are not human kind. These dictators were very raciste, and that was an other raison malians were agaist their own brothers no matter the color of their skin. Have you been to the north of mali? The people of the north are poor, and have not education. The majority of their teenagers don’t know how to read, and write. The dictators, and their families don’t deserve anything, they should go to gel.

    • Ould Bakar

      shut tha fuck up. the whole of Mali is poor.
      And tere is no ethnic group more racist than your tuareg friends. Al this shit because they dont want to be ruled by blacks. SMH.

      :roll: :roll: :roll: :roll:

  11. Ndiaye

    Le Sènègal Oriental n’est il pas ,le Nom le Plus juste ? La federation du Mali ,on doit avoir le courage d’en reparler.Des politiciens vereux l’ont cassèe,pour leurs propres interets…Reformons la ,sans tarder ! Les deux Guinèes qui n’ont jamais connu la paix,la Gambie,le Sènègal,et le Mali ,peuvent bien s’unir, en un après midi,qui vous dis le contraire ,il a menti.

    • Angaran

      He Gorgui, I sabali! La federation doit bien renaitre de ses cendres, L’Etat Federal sera « MALI » le Mali actuel doit redevenir « Soudan Occidental », le Senegal merite de se ressourcer avec « SOUNOUGAL », la Gambie et les deux Guinee peuvent conserver leur nom actuel. J’aime bien ton optimisme, salut!

  12. fanta ni moné²

    Aujourd’hui, les maliens commencent à en avoir marrent de la France.
    Quand nous avons aidé la France pour sa libération, nous n’avons en aucun moment aidé l’ennemi.
    Tout porte à croire aujourd’hui que la France est l’ennemi du Mali pour la simple raison que l’ami de ton ennemi est ton ennemi. Le MNLA est l’ennemi N°1 du Mali et du Peuple Malien, nous ne pardonnerons jamais au MNLA et si la France veut continuer à soutenir ce mouvement, qu’elle sache qu’elle a fait son choix et cela l’engage.
    Tant que l’armée Malienne n’est pas présente à Kidal, il n y aura pas d’élection au Mali.

    • Niyefôkoyesegou..

      Il faut éviter de côtoyer l’infidèle, souvent le frapper dans son cœur et son intérêt!!!

  13. Tecoum

    En fait,l’objectif de cette rebellion provoquee par le MNLA et Sarkozy c’est Kidal.Prendre si possible tout le Nord ou au demeurant la region de Kidal,rendre la region autonome de l’Autorite de l’Etat Malien pour extraire les ressources qui s’y trouvent au moindre cout.Les ressources de la region valent des milliers de milliards d’euros.Elles doivent servir pour construire nos infrastructures Lourdes:chemin de fer,centrales hydroelectriques et centrales thermiques a gas,participer a la vraie industrialisation de la CEDEAO
    par la construction des acieries ,des fonderies d’aluminium et des complexes petrochimiques axes sur le marche regional et sur le marche exterieur.Voila les raisons pourquoi Kidal doit etre controle par l’Armee Malienne,sans perdre de temps et sans palabres.Cette guerre du Mali n’est pour le Mali seul;c’est pour la securite des pays de l’Afrique de l’Ouest,pour la protection des populations Europennes contre les actes de terrorisme,le desordre et la peur.

    • blanche neige

      @Tecoum …….. d’abord tu devrais changer ton pseudo en  » j’suis con » :wink: :wink: ………….. » les ressources de la région vaalent des milliers de millions d’euros …. » » ah bon tu es géologue ?? :roll: :roll:
      Si je suis ton raisonnement ,les maliens sont le peuple le plus con et le plus fainéant de la Terre !!! Vous crevez de faim ,n’avez ni eau potable ni electricité (ou si peu) et vous dormez sur une fortune enfouie dans votre sous sol ?? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: Meme les arabes qui ne sont pas des dingues du travail exploitent leurs richesses ou les font exploiter pour toucher le fric !!………et vous ,vous etes là a attendre la fin du monde :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: Pour info je te rapelle que du temps ou l’Algérie etait sous domination française ,c’est nous qui avons decouvert du pétrole dans le sud du Sahara , crois tu que s’il y en avait eu au Mali , on l’aurait laisser sous le sable ???….

      • abba

        la FRANCE gardera les ressources pour sa generation futur
        elle ne peut tt exploiter sinon la generation futur n’aura rien
        ce comme au tchad dans les années 60-70 les FRANçAIS ont dit que le sous sol TCHADIEN n’a rien comme richesse et metna c sorti d’où?
        arretez d ns prendr pr bete

  14. LE PROBLÈME MALIEN EST UN PROBLÈME DE COMPORTEMENT INDIVIDUEL

    Aucun veut que l’autre change et lui même ne change pas. Alors qu’on a tous un défaut. On ce dit religieux à 95% et pourtant chaque religion prône le bon comportement. Est-ce à dire qu’on ne pratique pas correctement notre religions ? Quant il y a problème, on met tout sur le dos des dirigeants comme si on a pas notre part de responsabilités dans la gestion du pays. Ayons le courage de s’assumer.

  15. Leguen

    Nos braves tirailleurs sénégalais ne se sont pas contentés de libérer la France de l’occupation allemande, ils sont allés jusqu’à Berlin en 1945 aux côtés des autres forces alliées. C’est ainsi que le nazisme a été vaincu. Un mal se détruit toujours jusqu’à sa racine. La racine du mal Malien du moment s’appelle le MNLA. Il doit être purement et simplement anéanti. Quiconque voudrait s’y opposer aura tôt ou tard en face de lui le peuple malien débout et déterminé pour que plus jamais ça. Qui vivra verra!

    • blanche neige

      @ Leguen ………………..ah bon il y avait des tirailleurs sénégalais dans l’armée russe ?? :mrgreen: :mrgreen: parce qu’au cas ou tu l’ignorerais ce sont les russes qui ont pris Berlin :idea: :idea: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

  16. nonalinertie

    Tout ceci me fait penser à la fin de règne d’ATT: laisser aller, désordre, mettre tout en œuvre pour que le successeur hérite de la merde: ‘ancien chef de village qui ne souhaite que le malheur de son village.
    Mais quelle est cette administration qui va se rendre à Kidal sans l’armée malienne? S’y rendre avec l’armée est déjà un risque certain à plus forte raison sans. Il serait plus conséquent pour la France de dire que l’administration française chapeautera et organisera les élections à Kidal. APPEL A CANDIDATURES POUR FRANCAIS DESIREUX DE SE RENDRE A KIDAL POUR Y ORGANISER DES ELECTIONS DITES MALIENNES.

    • Niyefôkoyesegou..

      Non, les observateurs européens vont aller superviser les élections à Kidal

    • Niyefôkoyesegou..

      Non, les observateurs européens vont aller superviser surement les élections à Kidal

  17. Leguen

    Le pays brûle et au même moment des politicards voudraient nous ramener dans des faux débats stupides de lutte entre générations. Eteingnons d’abord le feu qui consume la maison commune. Après on verra qui est qui. Mais une chose est sure, il n’y a aujourd’hui aucune fierté à clamer d’être un malien, sauf si la fierté n’a pas le même sens ou la même signification pour tous.

  18. Leguen

    Le pays brûle et au même moment des politicards voudraient nous ramener dans des faux débats stupides de lutte entre générations. Eteingnons d’abord le feu qui consume la maison commune. Après on verra qui est qui. Mais une chose est sure, il n’y a aujourd’hui aucune fierté à clamer d’être un malien, sauf si la fierté n’a pas le même sens et la même signification pour tous.

  19. Niyefôkoyesegou..

    Niyé n’a pas peur, mais triste quand même, puisque à défaut de ne pas pouvoir le récupérer aussitôt , nos petits fils le feront, car notre génération (depuis 40 ans) est bordelle, incompétente et irresponsable!

  20. TOURE BEN MAHAMAT

    LE MALIENS DOIVENT COMPRENDRE QUE LE MALI APPARTIENT AUX MALIENS ET NON A LA FRANCE. CEST VRAIS QUE LA FRANCE NOUS A AIDER DE NOUS DEBARASSER DES BANDITS OUDES ISLAMISTES, CEST BIEN A NOUS MALIENS DE NOUS LAISSER GERER PAR LA FRANCE. L’ORSQUE NOUS AVONS EU NOTRE INDEPENDANCE KIDAL NETAIS PAS EN DEHOR DU MALI. AUJOURDHUI NOTRE ARMEE DOIVENT PRENDRE LEURS DESTINS EN MAINS DE LIBERER KIDAL. KIDAL ES PAS DANS LA FRANCE ,KIDAL SE TROUVE AU MALI. L’ARMEE MALIENNE DES CETTE SEMAINE DOIVENT SE BATTRE AVANT LELECTION SANS QUOI PAS DELECTION AU MALI EN JUILLET. AUCUN MALIEN N’IRAS AUX URNES SANS LA LIBERATION ET LA PRESENCE DE NOTRE ARMEE A KIDAL. OU SONT LES MALIENS? OU SONT NOS DIRIGEANT? LA GUERRE DU MALI NAS EU DE SENS SIL FAUT QUE KIDAL RESTE SOUS CONDITION DE LA FRANCE. POURQUOI? ET ENCORE POURQUOI. TOUT LES MALIENS SONT SCANDALISER ET NE COMPRENNENT PAS CETTE SITUATION HONTEUSE ET SACANDALISANT.
    NOUS MALIENS NIRONS PAS AUX ELECTIONS SANS LA PRESENCE DE LARMEE A KIDAL.

  21. Bazouka

    Moussa Traoré n’a peut être pas construit de château en tout cas en ma connaissance, mais il a fait pire que tout cela. La corruption, le népotisme et le favoritisme ont vu le jour au Mali avec le régime du CMLN. Le bradage des sociétés et entreprise d’État, symbole de notre souveraineté, la dislocation de la cellule familiale et la dépravation des mœurs entre autre, dû à des retards de salaire chronique ont engendré l’écroulement du tissu social. Le manque de vision pour l’avenir et le refus de toute initiative permettant au Maliens d’élire le dirigeant de leur choix ont précité la chute du tigre en papier GMT. Aujourd’hui avec l’évènement de la démocratie, la possibilité est donnée au peuple de choisir et de sanctionner les dirigeants dans les urnes. Mais si au lieu de cela, on préfère monnayer nos votes, nous n’avons qu’à nous en prendre à nous mêmes. Nos voisins Sénégalais nous ont montré l’exemple, pourquoi pas nous ? Ah ! Patriotisme quand tu nous manques.

  22. blaanche neige

    Oui mais il faut savoir si vous voulez devenir des soudanais du Nord ,islamiste qui applique la charia , ou soudanais du sud chretiens :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: