Exécution de la peine de mort dans le monde en 2014 : La Chine toujours en tête avec plus de 1000 cas

4

Tout comme l’année précédente, des exécutions ont été recensées dans 22 pays en 2014. Bien que ce nombre soit resté stable, indique le rapport, certains pays ont recommencé à exécuter des prisonniers tandis que d’autres, qui l’avaient fait en 2013, s’en sont abstenus en 2014.

Les chiffres révélés par le dernier rapport d’Amnesty International (AI) sur le recours à la peine de mort dans le monde, publié le mercredi 1er avril 2015, témoignent d’une triste réalité : 607 personnes exécutées dans 22 pays et au moins 2 466 hommes et femmes condamnés à mort dans 55 pays pour la seule année 2014.

Chine - Peine de mortParmi les pays qui ont exécuté le plus de personnes en 2014, se place en tête la République populaire de Chine (où 55 crimes et délits sont passibles de la peine capitale) avec plus de 1000 cas d’exécution suivie de l’Iran avec plus de 289 cas identifiés, de l’Arabie saoudite avec plus de 90 cas, de l’Irak avec plus de 61 cas et les Etats Unis avec 35 exécutions. Toutefois, aussi inquiétants soient-ils, ces chiffres ne donnent qu’une vision partielle du nombre véritable d’individus pendus, exécutés par peloton ou par injection létale à travers le monde. La réalité est sans doute beaucoup plus sombre, mais de nombreux pays refusent de dévoiler le nombre de personnes exécutées chaque année sur leur territoire.

En donnant le rapport de la peine de mort par région, AI fait constater une évolution de la situation en Afrique subsaharienne avec de grandes avancées en 2014 : 46 exécutions ont été recensées dans trois pays, contre 64 exécutions dans cinq pays en 2013, soit une diminution de 28%.

A la connaissance d’AI, seuls trois pays (Guinée équatoriale, Somalie et Soudan) ont procédé à des exécutions. Madagascar a pris une mesure progressiste vers l’abolition car, le parlement a adopté une proposition de loi abolissant la peine de mort le 10 décembre dernier et qui attend la promulgation du président de la République avant d’entrer en vigueur.

Le Mali invité à emboiter le pas aux  pays ayant supprimé la peine de mort

Quant au Mali, il est considéré comme un pays abolitionniste en raison de l’absence d’exécution de condamnés depuis les années 1980. Toutefois, le Mali est interpellé sur les prononcés de condamnation à mort lors des sessions d’assises. L’on dénombre 6 cas de condamnation à mort en 2014 par les Cours d’Assises de Bamako de Kayes et de Mopti. Une situation qui amène à l’ONG Amnesty International à inviter le Mali à légiférer dans le sens d’une abolition formelle. Cela, pour emboiter le pas des pays comme le Madagascar et le Surinam qui ont adopté des projets de loi abolissant la peine de mort. Ou encore les îles Fidji, où la peine capitale a été supprimée du Code pénal.

Rappelons que lors de l’Assemblée générale de l’ONU pour un moratoire sur les exécutions, le 21 novembre 2014, 117 pays ont voté en faveur d’une résolution sur l’abolition de la peine de mort, un record de taille qui  montre que l’espoir est permis.

Daniel KOURIBA

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Je suis d’accord que la Chine donne trop de choses aux maliens à moindre coûts, mais force est de reconnaitre que nous les maliens voulons tous gratuitement et sans effort, cela va nous coûtez très cher un jour, car la Chine à un peuple éduqué et bien éduqué et nous nous avions un peuple pas et mal éduqué donc nous ne capitaliseront rien de bon pour ces dons de la Chine envers notre pays. Mêmes les hommes les plus éduqués croient qu’il faut voler les biens de l’état, cela ne rime pas du tout avec le développement d’un pays. Les hommes éduqués de l’état devraient s’empêcher de voler les deniers publics. C’est vraiment dommage. Qu’Allah le tout puissant protège le Mali.

  2. La jalousie des Européens et des Américains envers les Chinois devient maladive ! Nous les Maliens ont rit des ces mesquineries des européens, car avec les chinois on peut au moins prétendre des enseignements de riziculture motorisé, des barrages, des hôpitaux, des routes a des prix beaucoup moins cher …

    • @stbko…………………tu es dans l’erreur la plus complète . Il n’y a aucune jalousie du monde occidental envers la Chine .Pour le moment son économie se casse la gueule parce que les ouvriers chinois en avaient marre d’etre payés comme des esclaves . Quand ils gagnaient 100 euros par mois pour fabriquer un I Phone d’Apple vendu 700 euros en occident ,çà leur a ouvert les yeux ,d’autant plus qu’ils bossaient 12 heures par jour .
      Suite aux augmentations de salaires nécessaires pour éviter une révolition , faire fabriquer en Chine coute trop cher aujourd’hui et des entreprises chinoises se rabattent sur le peu de pays asiatiques encore pauvres et envisagent de délocaliser en Afrique !!
      Les camerounais se bouffent les cou.illes de leur confiance apportée aux chinois qui s’approprient tout le pays et que le soir les pecheurs rentrent avec des barques vident parce que les chalutiers chinois avec des filets de plusieurs kilomètres de long raclent les fonds marins et ramassent tout 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

  3. pauvres maliens ,vous qui tenez tant a faire ami-ami avec la Chine , voyez ce qui vous attend :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: pensez aussi à vos familles qui n’ont rien a manger et qui devront encore payer la balle qu’ils vont vous foutre dans la tete 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

Comments are closed.