Gilbert Diendéré sur RFI: «Nous allons essayer de maintenir l’ordre»

22
Gilbert Diendéré sur RFI: «Nous allons essayer de maintenir l'ordre»
Le général Gilbert Diendéré, le 25 juillet 2014.
AFP PHOTO/ SIA KAMBOU

Le général Gilbert Diendéré, chef des putschistes du Régiment de sécurité présidentiel (RSP), à l’origine du coup d’Etat contre le président Michel Kafando et l’ensemble des autorités de la transition, a répondu aux questions de RFI. Il assure que les putschistes souhaitent désormais organiser des élections « inclusives » et « éviter un bain de sang ».

Un entretien à écouter dans son intégralité dans la spéciale sur les antennes de RFI à 20h30 (heure de Paris)

RFI : Général Diendéré, expliquez-nous pourquoi vous avez pris le pouvoir à trois semaines des élections au Burkina Faso ?

Général Gilbert Diendéré : Nous pensons que les élections qui devaient se tenir dans trois semaines, un mois, n’auraient pas été bien organisées compte tenu des problèmes que l’on a constatés comme l’adoption de la loi sur le code électoral qui exclut un certain nombre de personnalités. Cela pouvait amener des troubles soit avant les élections, pendant la campagne, ou bien après lors des résultats.

Est-ce que ces éléments à eux seuls justifient de mettre par terre l’échafaudage de transition et de remettre en cause un processus qui était attendu par toute la sous-région ?

Nous ce ne sont pas seulement ces éléments. Il y a d’autres éléments qui sont entrés en ligne de compte. Notamment au sein des forces armées nationales, où il y avait, par rapport au régiment, un acharnement, une instrumentalisation de la question, pour créer une crise permanente au sein des forces de défense et de sécurité.

Va-t-il y avoir un bain de sang ?

Nous évitons tout bain de sang. Nous ne sommes pas là pour créer ce genre de situation, pas du tout…

Il y a déjà des morts, pourtant…

Pour l’instant, nous n’avons pas encore dénombré de morts. Nous allons tout faire pour éviter cela.

Allez-vous autoriser les gens à manifester, la population à s’exprimer ?

Nous allons essayer de maintenir l’ordre, de faire en sorte que cela se déroule dans le calme, que l’on puisse éviter tout débordement, tout désordre qui pourrait subvenir au niveau des localités.

Votre domicile à Yako, votre village natal, aurait été incendié par des manifestants qui vont sont hostiles. Qu’est-ce que cela vous inspire ?

Je pense que cela est en droite ligne avec leur colère. Je n’y suis pas, je n’ai pas de protection particulière là-bas, donc je ne suis pas surpris qu’il y ait des mécontentements.

Mais vous n’êtes pas très populaire pour l’instant...Lire la suite sur rfi.fr

PARTAGER

22 COMMENTAIRES

  1. de grace wsr, la France n’a rien a voir avec ce probleme. Je suis au Burkina, Burkinabè et la France la CEDEAO, l’Union Africaine, l’ONU ont bataillé tous tres dur pour que la transition n’ecarte pas certain candidat pour favoriser d’autres pour qu’ils gagne a 77% pour jouir apres. Le president n’a pas ecouté malgré les exhortation la semaine passé a Dakar de ses pairs. Donc il s’agit d’une faute grave interne que le peuple burkinabè doit assumer et corriger avec l’aide de nos pays frere dont le Mali. Que Dieu protege le Burkina, de ce reflexe a voir le mal partout ailleur qu’en lui meme. Dieu merci, c’est pas contagieux.

  2. Et dans tout cela où est la fameuse CEDEAO qui, en son temps avec le coup de Amadou Aya SANOGO, fanfaronnait de fermer les frontières du Mali pour amener les putschistes à donner le pouvoir aux civils. Laisser ce soldat bourreau qui a trempé dans toutes sales affaires du Burkina au devant de la scène équivaudrait à faire reculer l’Afrique de 50 ans.
    O mon Afrique maudite qu’on traîne par le nez au gré des intérêts des colons qu’as tu fait pour mériter ce sort funeste. Lâches sont tes dirigeants qui ne peuvent lever le petit doigt parce qu’eux-mêmes ont le pantalon trouvé.

  3. on ne peut point défendre un état mal géré, les miltaires ont bien joué du fait que il y’a pas eu de mort.

  4. Ce coup de force aura une conséquence fâcheuse dans la sous région. La France dans sa volonté de diviser le Mali soutient la tendance Blaisé impérialiste qui lui est complice dans cette manœuvre et plus particulière Diendieré le bras opérationnel . Mais , ce coup sera un échec face à la détermination du peuple intègre Burkinabé . Peuple du Mali , nous devons nous désolidariser des mauvais enfants d’Afrique que sont les puchistes. Nous avons tout compris. Nous devrons soutenir la résistance du peuple Burkinabé.
    L’autre conséquence est l’infiltration des Djiatistes au Burkina . Désormais , la frontière Burkinabée ne sera plus sécurisée.

  5. Comme une malédiction originelle chez certains nègres ? Encore une fois une bande d’orduriers de godillots qui refont surface dans l’arène politique, aucun prétexte fallacieux ici ne saurait justifier cette immixtion barbare de la horde de délinquants ayant pignon sur rue actuellement à Ouaga , ce sursaut absurde est comparable à une attitude de fauves déchaînés d’un zoo bravant l’enclos pour sautiller sur leur propre dompteur et éleveur , mais où serait passée la frange républicaine des forces armées et de sécurité du Faso , pour rallier la masse populaire afin de mâter cette chienlit d’une autre époque ? je jure que les jours sont comptés pour cette racaille malpropre et dingue !

    Quelle ignominie et culot ? Ce Djindéré exécuteur de basses besognes , doit savoir que sa destination finale serait un four crématoire ,nous faisons confiance à la bravoure téméraire de ce vaillant peuple du Faso , qui ne tardera pas à faire main basse sur lui et sa clique ! mériterait que le four crématoire , au cas oon fera main basses

    • “Comme une malédiction originelle chez certains nègres ?”

      Je dirais plus la malediction des negres francofous!!!
      Tous les pays francofous sont:
      -soit une dictature (Burkina, gabon…)
      -soit avec des rebellions (Senegal, Mali…)
      -soit les 2 (Tchad, Cameroun…)

      Les autres avancent: Ghana, Angola, Cap vert… avec des problemes qu’ils gerent eux-memes comme des etres humains, comme le Nigeria… Alors les francofous sont incapables de se passer de la franSS

  6. Honnêtement, les autorités de la transition burkinabée m’ont deçu! Ils n’ont pas été à la hauteur de l’évenèvement et se sont mis au service d’une classe politique qui trompait le peuple burkinabé. La pédagogie à manqué à leur démarche et voilà le résultat! J’en ai parlé à certains amis burkinabés, les autorités de la transition sont entrain de dévier en excluant systématiquement les anciens serviteurs de l’Etat. Ils devraient comprendre que servir un régime dans une fonction constitutionnelle, c’est servir l’Etat et non un Homme. Dans l’exercice de la fonction d’Etat, la personne peut commettre des erreurs ou des fautes. Le traitement des eurreurs ou des fautes comises dans l’exercice de la fonction d’Etat revient à la justice et non à groupe de rencuneux. Pourquoi ne pas laisser le pueple trancher sur qui doit être leur Président, députés, ou maires? Autrement, quand on en fait une analyse décomplexée, quelle était la base juridique des autorités de la transition au Burkina FASO, le pays des Hommes Intègres? Si cette base juridique n’est pas prouvée, qu’est ce qui les différencient des pustistes?
    J’espère qu’on permettra à ces nouveaux pustistes de régulariser la situation en organisant rapidement les élections.
    Saluts!

  7. je demande au peuple burkinabé de resister contre le retour de blaise et lson système . la l exemple typique que de chasser un homme est facile mais dementeler son système de gouvernance est plus complexe c est le ca du Burkina le

  8. Avec ce coup d’etat débile (pléonasme?), Djendéré a anéanti toutes les chances que les choses se passent bien! 😥 😥 😥

    Personne n’acceptera qu’en 2015 des putschistes prennent encore (et une fois de plus en Afrique comme d’habitude!) un pouvoir par la force, et lui de son côté, n’acceptera jamais de dégager maintenant que le mal est fait et qu’il est déjà en position de… DELINQUANT! 8) 8) 8)

    Ca ne peut donc, hélas, que MAL se terminer là bas… 😥 😥 😥

    • Mon Frére nfp,

      Sur les coups de force en Afrique, il faudrait préalablement suspendre votre jugement en attendant de savoir l´avis des colons francais…qui ont exfiltré Blaise pour déposer sa copie auprés de la transition…A part qlq murmures du bout des lévres et condamnation de principe, aucun acte vigoureux ni de l´ONU, ni de la France, ni de Sall et Ouattara au niveau CEDEAO… , hélas! pour faire frémir les putschistes…

      -Le peuple Burkinabé sera bien conseillé en ne comptant que sur lui même…
      – Media-mensonges, la stratégie du chaos ont déjá fait leur chemin et les Africains ont besoin de bcp de tps pr s´en remettre…

      • Mossad
        “Sur les coups de force en Afrique, il faudrait préalablement suspendre votre jugement en attendant de savoir l´avis des colons francais…qui ont exfiltré Blaise pour déposer sa copie auprés de la transition…”

        Mon frère, à tort ou à raison, tu me premettras de penser et de continuer à penser qu’en 2015, il y a belle lurette que le refrain sur les “colons Français” est largement dépassé, même si chez nous, on continue à l’accomoder OBSESSIONNELLEMENT et à toutes les sauces, à tous propos! 🙄 🙄 🙄

        Pour ce qui est de l’exfiltration de Blaise, je te rappelles que lors du soulèvement, les forces Françaises ETAIENT SUR PLACE à Ouagadougou avec toutes leurs armes, leurs hélicos, etc, et QU’ELLES N’ONT PAS LEVE LE PETIT DOIGT pour empêcher Blaise de se faire renverser alors qu’elles avaient les moyens militaires d’arrêter les émeutes en moins d’une heure. 8) 8) 8)

        Par contre, il est EVIDENT 🙄 qu’en étant officiellement sur place, elles ne pouvaient pas laisser le président renversé (qui qu’il soit) risquer de se faire écharper par les émeutiers sans broncher, au risque de se faire traiter de tout sur la scène internationale! C’est une simple EVIDENCE, et n’importe quelle autre puissance stationnée à ce moment-là au Burkina aurait agi de la même façon! 🙄

        Voilà ce que d’aucuns TRANSFORMENT allègrement en “complicité de la France”, au même titre qu’on voit la France complice de TOUT et de TOUT LE MONDE, en fonction du moment, et en fonction de ce qui nous arrange… pourvu qu’on puisse de quelque chose! 🙄 🙄 🙄 🙄

        Chez nous, il suffit qu’il y ait une mauvaise saison des pluies ou que survienne une épidémie de rougeole, et il se trouvera toujours des “esprits éclairés” pour y voir…..”la main de la France colonialiste”! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

        Ca tourne réellement au grotesque, au ridicule intellectuel, et à la longue, ça en devient presque infantile! 😳 😳 😳 😳

        Ici, on a le cas TYPIQUE hélas d’un énième 😥 coup-d’état-militaire-en-Afrique, et BIEN ENTENDU, et comme INEVITABLEMENT, nos faux intellos anti-franci à deux balles entonnent pour la millième fois leur complet favori (puisqu’ils n’en connaissent aucun autre! 🙄 ) à savoir: “C’est la France qui est derrière”, ou “c’est la faute à la France”! 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

        C’est pathétique…

        • nfp

          Mon Frère,

          1- Personne ne vous a induit l’idée de la théorie du complot et ce n’est point un raccourci intellectuel comme vous l’insinuez en parlant du rôle de la France dans des crises africaines ou mondiales…

          2- Comprenez qu’être exfiltré par la France n’a rien d’acharnement contre un pays, mais plutôt une vision critique et d’un non assignement de l’esprit…il faut simplement avancer les preuves de ce que l’on affirme…

          3- Évitez surtout de déplacer le curseur sur les faits en généralisant, en mettant tout dans tout et dans rien !

          En revanche, vos évidences affichées et votre théorie de la présence française au BFaso comme soupapes de réflexions sont trop dogmatiques pour l’une et un peu naïve pour l’autre: dogmatisme et naïveté produisent non seulement de faux intello- anti, mais aussi des élites autoproclamés !
          Raisonnons plutôt en géopolitique, le fond du débat ! Les faits, en espérant ne pas s’adresser à Jules-de-chez Smith-d’en-face :

          – On peut exfiltrer quelqu’un ou même le sauver du lynchage sur place, sans forcément avoir au préalable besoin d’une force militaire sur place : Ben Ali de Tunisie et Moubarak en Egypte furent sauvés de la vindicte populaire…mais Kadhafi fut livré sur un plateau d’or. Pourquoi ? Toutes ces jongleries dépendent de la nature du type de relation, de l’intérêt que l’on a pour le pays. Vous conviendrez qu’ils sont rares ces dirigeants africains qui n’ont pas la bénédiction d’un colon…

          – Grands Lacs: à propos du rôle de la France, il ne faudrait pas tout de même classer dans les oubliettes de l’histoire l’appui de l’armée francaise aux forces gouvernementales illégitimes du Rwanda de l’époque, de la formation des milices interahamwe Hutu pour massacrer les tutsi et combattre le FPR de Kagamé préparé et soutenu à partir de l’Ouganda…C’est comme Serval non, il faut marquer son terrain de chasse francophone !

          – RDC : A quoi servent les casques dépêchés sur place depuis plus de vingt ans? Et quel résultat et progrès furent rendus palpables? C’est un pays pauvre ou riche, selon !

          – RCI : Vous serez d’accord que les dozos d’ADO n’ont pas bombardé le bunker de Gbagbo ! Après tout, ADO sait compter et la RCI productive!

          – Mali : Sans cautionner l’atteinte physique à ATT, pourquoi personne ne parle de Jimmy Carter et de cette connivence entre les Ambassades américaine et sénégalaise concernant ce dernier! Avec ATT le Nord du Mali ne sera probablement pas Barkhane et ses détachements de Gao à Tessalit…AFRICOM, un déjà vu !!

          – Les Balcans : Et les massacres commis à huis-clos dans le village de Srebrenica en juillet 1995, par Ratko Mladic pendant la guerre de Bosnie, sous le regard de l’ONU et autour d’un thé avec des casques bleux neerlandais traumatisés, suicidaires plus tard ! Qui avaient intérêt à l’émiettement de la Yougoslavie ?

          – Israël : Le gendarme de la région, au service de qui ? Pourquoi l’Iran ne doit pas avoir sa bombe ? Ou bien existeraient-elles de bonnes et de mauvaises bombes ? Et puis, et puis…

          Donc nous ne sommes pas dans une logique d’anti-français ou de théorie de complot d’un tel Etat, mais plutôt une question liée à la défense de ses intérêts, de conquête ou reconquête de sphère d’influence…Et s’il se trouve que la France n’a pas encore terminé avec B. Compaoré, ce que les évènements semblent prouver ces derniers temps, il sera exfiltré par un hélico même en pleine brousse quelque part à la frontière béninoise et sera mis à l’abri en entendant !

          Il est temps d’observer l’analyse, que le monde et particulièrement l’Afrique, sont ainsi gérés depuis la fin de la 2è guerre mondiale, et que l’éclatement des blocs et les bouleversements qui s’en suivirent, ont (r)établis un ordre mondial nouveau. Celui du retour des puissances coloniales, notamment la France, vers les anciennes colonies où d’autres puissances s’implantaient lentement (Chine). Ce n’est plus ce schéma classique d’ingérence frontale de blancs contre noirs, mais une stratégie de chaos venant de l’intérieur et cautionné de l’extérieur, sans se disculper de nos responsabilités, de nos égos à l’intérieur.

          Et concernant la France, ce ne sont pas les Maliens qui diront le contraire avec le MNLA et autres bandits armés. Eventuellement vous serez sur ce cas à mesure de fournir d’amples explications aux autres Maliens pourquoi, comment et à quelle fin ce mouvement existe…Pourquoi à Kidal, Anéfis, Ménaka, il ya trop de bruits au niveau international dès qu’une idée de reconquête s’amorce…et il faudra que vous prenez le soin de conclure, que ce que la majorité des Maliens ressentent de cette situation, résulte uniquement d’un sentiment anti-français !
          Car ce n’est pas du tout pathétique, c’est le réel n’a peut-être pas eu lieu…C’est du Don Quichottisme avec des moulins à vents!

          MERCI

          • Mossad
            “il faut simplement avancer les preuves de ce que l’on affirme…”

            Mais c’est justement TOUT ce que je souhaite!

            Quand on ressort SYSTEMATIQUEMENT et à tous propos les “complots de la France” (tout comme d’ailleurs on “voit” des complots de l’Algérie, des complots de la Mauritanie, des complots des Pays-Bas, des complots du FMI, des complots de l’UA, de l’UE, et des complots DE TOUT LE MONDE! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 ), moi, tout ce que je demande, c’est justement que ces “accusateurs pathologiques” fournissent les PREUVES de ce qu’ils affirment!

            Les PREUVES!… Point-barre!

            Et curieusement, ils n’y arrivent jamais et se perdent plutôt dans une réthorique anti-coloniale revancharde et aigrie qui date des années 70, SANS JAMAIS UN SEUL ELEMENT POLITIQUE…………TANGIBLE ET CONSTATABLE!

            Cette logique primaire “anti-autres” qui sévit chez nous est proprement insupportable, et fait de nous la PREMIERE NATION de “pleurnichards-victimes-éternelles” en Afrique et dans le monde! 😳 😳 😳

            Et désolé, mais quand il s’agit du cas spécifique de la France, c’est encore plus systématique au point d’en devenir grotesque! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

        • Monsieur nfp,

          – Oú trouviez-vs le pathos ds ma réponse? La douleur, la violence c´est ds les faits, je vs cite des faits violents et l´époque fut et est violente…

          -Voulez-vs des preuves? Demantez simplement les faits que j´ai mentionnés!

          – Des ex, ils n´en finissent pas! Et pour vs faciliter la tâche, expliquez d´abord aux gens l´imbroglio Kidal sous vos yeux et jurez que la France n´a rien á voir dedans…

          MERCI

    • Dommage et helas nfp pour le peuple burkinabè.
      Des negotiations pourriont se faire et autoriser certains membres de l’ancien regime a se presenter aux elections comme ca s’est passé en CI, au Mali et beaucoup, beaucoup d’autres pays africains. Mais le president de la transition est ou etait allé trop loin avec sa bouche de je ne sais quoi lol…. Même la ce n’etait pas une raison pour faire un coup d’etat d’ailleurs qui etait previsible a mon avis.
      Bon soldat raté, ce cancre de soldat n’est pas comme le cancre, raté et delinquant capi Sanogo heinnnn. Ah non ce Gl, djinibéré dont tu parle Diendere, un vrai soldat cas même :mrgreen: .
      Surement et certainement il va ceder mais a quel prix 🙄 .

      Pauvre peuple du Faso 😥 .
      Courage et baisser pas les bras 👿 .

  9. Et ça le culot de l’ouvrir !!! avec quel mépris pour son peuple La Nègritude est la parfaite illistration de la malediction

  10. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    «Nous allons essayer de maintenir l’ordre»
    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    WALLAYE …. GENERAL DJINIBERE….. IL FAUT VRAIMENT ESSAYER FORT DEH…. ET TOUT FAIRE POUR QUE LE SANG NE COULE PAS….. MEME UNE GOUTTE…. SINON ….JE TE PROMETS QUE CA VA TRES MAL FINIR ….. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    D’AILLEURS…. CA VA TRES MAL FINIR…. QUELQUE SOIT CE QUE VOUS ALLER FAIRE OU ESSAYEREZ DE FAIRE…. PROMIS….:lol: 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    IL NE FALLAIT PAS…. 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉

    Moussa Ag,… Au lieu de DJINIBERE…. CE GENERAL VA BIENTOT BOIRE DU SOUKOUNEDJI….

  11. QUESTION QUI ME TARAUDE DEPUIS TOUJOURS, ET A LAQUELLE JE N’AI ENCORE JAMAIS TROUVE DE REPONSE CARTESIENNE:

    Pourquoi OU QUE CE SOIT 😯 , les militaires putschistes quels qu’ils soient ont toujours tous ce même air con extrêmement prononcé? 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Pour moi, ça reste une véritable énigme! 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Que ce soit Dadis, Sanogo, et tant d’autres, ils ont toujours d’une illustration de la bêtise humaine! 😆 😆 😆 😀 😀 Curieux non? 😛

    A moins que ce ne soit l’uniforme… 😆 :mrgreen:

  12. Degage Diendere Amadou Gilbert Sanogo burkinabe.
    L’ORDRE? C’EST TE DEGAGE AVEC LES ORDURES POUR QUE TU AILLES REJOINDRE TON MAITRE BLAISE. ESPECE DE GUENON

    • Mon frere,….

      Il n’aura pas la chance d’aller rejoindre Blaise…. ca va mal finir pour lui….

      Moussa Ag,…. qui salue le frere Sankara…..

      • “ca va mal finir pour lui….”

        C’est à peu près inéluctable! Seulement, Djendéré fera des dégats avant de “finir”! C’est un salopard qui a déjà beaucoup de sang sur les mains! 😥 😥 8)

Comments are closed.