Eclairage: A qui profite ….le chaos ?

6
1

De 2006 à 2008, Ibrahim Ag Bahanga avait plongé le septentrion malien dans un cycle de violence, dont le point culminant aura été l’attaque d’Abeïbara, en fin 2007.

Dès lors, l’armée qui, jusqu’ici avait basé sa stratégie sur la défensive et la retenue, passa à l’attaque. En une semaine, l’opération «Jigi Tugu » (nom de code utilisé à l’époque) se solda par la destruction de toutes les bases de Bahanga, qui finalement opte pour la solution finale et salvatrice pour lui : la fuite.

Ce rappel est utile pour cerner la situation qui prévaut actuellement dans le septentrion de notre pays, même si l’ennemi en face n’est pas Ibrahim Ag Bahanga. Rappel doublement utile d’autant qu’il aura fallu deux ans pour plier le feuilleton Bahanga, à l’image de la rébellion de 1990, elle aussi jugulée en deux ans (1990-1992). Ensuite, tout laisse à croire que l’actuelle crise sera dénouée par une opération d’envergure du type Jigi Tugu.

A la différence des deux rébellions précitées, le pays fait face aujourd’hui à plusieurs groupes armés dont des soldats lourdement armés, des intégristes religieux soutenus par les salafistes et des apatrides qui agissent sous le label d’un mouvement, à la solde d’un putschiste qui trône à Nouakchott.

Mais, malgré la diversité du front et en dépit des méthodes (traîtresses) des assaillants, l’armée malienne est entrain de remplir sa mission cardinale : la sauvegarde de l’intégrité territoriale.

Dans ce sens, la hiérarchie militaire, compte tenu de l’immensité de l’espace du nord, a dégagé des zones prioritaires à occuper et à sécuriser par tous les moyens.

C’est pourquoi, les grandes agglomérations du septentrion sont aujourd’hui sous haute protection et sous le contrôle de l’armée.

Et comme en 2006, l’option adoptée par les autorités maliennes, s’agissant de la crise actuelle, était d’éviter certaines actions militaires pouvant conduire à un embrasement de cette partie du pays. Malheureusement, les différentes parties belligérantes ne sont pas dans cette disposition. Elles se soucient peu des règles élémentaires en matière de cohésion sociale et de droit.

Aujourd’hui, seul le langage de la force semble donc être leur priorité. En somme, ils sont engagés dans une seule et unique logique : la violence. Et tout indique qu’ils finiront comme…Ibrahim Ag Bahanga.

L’important est que les Maliens qui aspirent à la paix accompagnent leur armée à imposer cette paix au nord, et partout dans le pays.

Mais, en plus des assaillants, notre combat et notre devoir est de barrer la route à toutes ces forces obscures tapies dans l’ombre qui œuvrent, ici-même à Bamako, à la déstabilisation du pays.

La crise du nord se présente comme une aubaine pour ces forces. Dans leur calcul, ces mêmes forces obscures pensent que cette crise peut être un raccourcis pour elles d’assouvir leur dessein, pas pour autre chose.

A deux (petits) mois des élections, certains politiques, certainement conscients de leur poids, savent déjà la sentence des urnes. Donc, il faut semer le chaos pour profiter, même s’il faut plonger le pays dans un précipice. Sordide calcul !

C.H. Sylla

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
waritiki<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 604</span>
Membre
waritiki 604
4 années 7 mois plus tôt

l état malien est faible les militaires sont mal forment les équipement mal entretenus l ortm ne fait pas son devoir d info le président incapable et l opositon ne fait pas son travaille service public trop de corruption le mali est vraiment mali

vision-2012<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 348</span>
Membre
vision-2012 348
4 années 7 mois plus tôt

Ce que le trio Agerie, Mauritanie et France oublie est que l’Etat malien ne pourra jamais les accompagner dans la lutte contre AQMI par chantage et aussi long temps qu’on a nos propres traitres terroristes qui nous préoccupent.

vision-2012<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 348</span>
Membre
vision-2012 348
4 années 7 mois plus tôt
Il faut surtout eviter de tomber dans le piege tendu par la France qui veut blamer sur l’Aqmi le crime contre l’humanite de l’Augel-hoc commis par son proxy “MLNA”. Cest pour blanchir “MLNA” et par consequant le reussir une legitimite. Aqmi est issue des groupiscules salafistes principalement algeriens. Aqmi a perpetré des attaques sur l’Algerie. Pour pouvoir se débarrasser d’Aqmi, Algier avait concerté avec l’Alliance du 23 mai de Bahanga (un apatride qui avait tués et pris des douzaines de nos millitaires ainsi que placé de mines anti-humains tuant de nombreux civils innocents en 2006), alors que l’Etat malien cherchait a se débarasser de Bahanga(desormais rendu fort par l’interet algerien). Voilà les differences: AQMI: Pays d’origine pricipale: Algerie Ideologie: Salafistes Motivations: religieuse et monaitaire Terrains d’operation: sud Algerie, sud Niger, nord Mali et Mauritanie Arriere base: Nord Mali Methodes: terrorisme, tuerie, chantage et menace Resources: rançons d’otages, manutentions des narco – traffics Collaborateurs: certains individus parmi les touaregs et autres, qui les informent où se trouvent des potentiels otages Cibles: L’Etat Algerien et les visiteurs occidentaux et surtout les espions francais Strategie et recours: mobilité, discretion, negociation à travers l’Etat malien. Age:quelque annees et moins d’une decennie. Haï par qui:… Lire la suite »
paulite<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 116</span>
Membre
paulite 116
4 années 7 mois plus tôt

I B K est de quelle nationalité Français ou Malien ? Malien ou Français ?
Sa femme et ses enfants ont de quelle nationalité ??????????????????????
Attention de ne pas tombé dans la même piège que celui de ATT !!!!!!!!!

mali fla teyen<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 93</span>
Membre
mali fla teyen 93
4 années 7 mois plus tôt

IBK est celui qui a le plus intérêt à ce que les élections se fassent à temps. Il est en tête de toutes les intentions de vote. Comment peut il créer une situation de confusion comme celle que nous connaissons aujourd’hui. Honte à vous! le peuple malien vous jugera

DIO<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 11</span>
Membre
DIO 11
4 années 7 mois plus tôt

Le chaos profite à IBK.
Je fais référence aux affiches qui étaient partout le jour de la marche des femmes du Camp de Kati sur KOULOUBA «ATT dégage, IBK l’homme de la situation »

wpDiscuz