Mali: L’aviation française vise des cibles dans le nord du pays

48 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

BAMAKO – Des avions français ont bombardé des cibles dans plusieurs localités du nord du Mali, en dehors de la zone de Konna où se situe le principal affrontement entre groupes armés islamistes et forces maliennes, a-t-on appris dimanche de sources concordantes.

Un camp de combattants jihadistes a notamment été visé à Léré, à quelque 150 km au nord de Konna, et proche de la Mauritanie, selon des témoins et un communiqué de Médecins sans frontières (MSF), qui demande à toutes les parties au conflit au Mali de respecter les populations civiles, ainsi que l’intégrité des structures de santé.

Le camp de Léré, abandonné par l’armée malienne et occupé par les islamistes depuis plusieurs mois, a été entièrement bombardé par des tirs venus du ciel, a déclaré à l’AFP un élu de la localité, qui s’est réfugié en Mauritanie après les bombardements.

Des appareils français ont visé des dépôts d’armes, de munitions et de carburant stockés par le groupe Ansar Dine (Défenseurs de l’islam), ont indiqué des réfugiés.

Les frappes aériennes françaises ont aussi visé des cibles dans le nord du Mali, sous contrôle des islamistes, non loin de Douentza (800 km au nord de Bamako et 170 km au nord-est de Konna), ainsi que vers la localité de Nampala (nord-ouest, 100 km à vol d’oiseau de Konna), selon une source de sécurité régionale.

MSF a confirmé dimanche que des bombardements avaient eu lieu à Douentza où une de ses équipes est présente.

Aucun bilan de ces bombardements n’étaient pour le moment disponible.

Ces zones se situent au nord de la ligne de démarcation entre les zones contrôlées par les groupes islamistes et le sud du pays, sous l’autorité de Bamako.

La France a poursuivi dimanche, pour le troisième jour consécutif, les bombardements de colonnes de pick-up des islamistes, a déclaré dimanche le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Il y a des raids en permanence. Il y en a en ce moment, il y en a eu cette nuit, il y en aura demain, a-t-il indiqué.

Les interventions sont toujours en cours et nous les poursuivrons pour empêcher la progression vers le Sud, ça c’est en partie fait, pas totalement, a-t-il souligné.

Alors que la situation militaire était gelée, les combats avaient repris cette semaine dans le centre du pays. A plus de 700 km de Bamako, Konna était tombée jeudi aux mains des jihadistes qui occupent depuis plus de neuf mois le nord du Mali, Ansar Dine, Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao).

Tous prônent l’application de la charia, au nom de laquelle ils commettent de nombreuses exactions.

(©AFP / 13 janvier 2013 14h54)

 

 

48 Réactions à Mali: L’aviation française vise des cibles dans le nord du pays