Mohamed Ag Erlaf lors des assises sur le nord du Mali : «Aucune émission du terroir n’a été réalisée sur les régions du nord»

34

Les assises nationales organisées par la coalition pour le Mali  ont été une belle occasion de donner la parole aux populations du nord, surtout à celles venues des régions occupées. Elles ont libéré la parole et dit tout haut ce que les autres murmurent. Bonne occasion pour les cadres aussi de dénoncer les erreurs commises dans le temps et de faire des propositions.

 

Mohamed Ag Erlaf

C’est dans ce cadre que Mohamed Ag Erlaf a pris la parole pour parler au nom du cercle de Tin Essako, l’un des cercles de la région de Kidal, dans un ton électrique avec une assistance qui ne lui donnait pas le temps de commenter son discours. Il fera savoir que 80% des Maliens ne peuvent pas situer le cercle de Tin Essako, parce que ‘‘ça  n’a aucun intérêt, c’est un cercle qui n’a que deux communes. Il n’y a pas d’administration, pas de gendarmes. Il n’y a pas de militaires, pas de justice.  Si l’Etat recrute des fonctionnaires pour servir dans ce cercle, ils ne vont jamais, ils perçoivent leurs salaires ailleurs”. Voilà la situation du cercle de Tin Essako de l’indépendance à nos jours, il n y a jamais eu de justice à Tin Essako. La situation à Tin Essako est la même avant la rébellion, a-t-il martelé.  Le directeur général de l’ANICT et non moins ancien ministre, a fait savoir que rien n’a changé dans son cercle d’origine.

Comme pour dire que tous les régimes qui se sont succédés au Mali n’ont rien fait.  Qu’en est -il de lui-même qui fut ministre et qui a occupé des postes de responsabilité dans l’administration. Cela dépasse tout entendement. Comme si cela ne suffisait pas, Ag Erlaf est descendu sur le terrain de la culture et de la communication pour demander. ”combien d’émissions  du terroir avez -vous vu sur les régions du nord. Depuis 52 ans,  aucune émission n’a fait de grandes pages sur nos vécus. Chaque mardi,  on nous présente un terroir du sud, aucun du nord n’est présenté. Je regarde très bien et je sais de quoi, je parle. Lors du 22 septembre dernier,  il y avait dans les journaux l’histoire de toutes les  communautés du Mali, quel paragraphe avez-vous vu dans la presse relatif à l’histoire des touarègues,  des arabo berbères au Mali, aucun. Est – ce à dire qu’ils n’ont pas d’histoire ? Ça c’est la justification de beaucoup de choses qui se passent au nord, moi j’ai eu la chance d’aller à l’école, je sais qu’ils étaient à Aoudaghost  avant que  les soninkés ne les délogent. Je sais que c’est d’Aoudaghost qu’ils sont partis à Essouk au 9ème siècle. On nous parle d’empire qu’ils ont créé au 16ème siècle, on cite des historiens qui sont venus au Mali au 19ème siècle en oubliant que tout ce monde était là aux 6ème et 7ème siècles. Maintenant,  qu’on reconnait que ce sont des Maliens, parlons des problèmes des Maliens …”.

En tout cas tout au long de son intervention même s’il a été contredit, personne n’est pas parvenu à le perturber, il est resté égal à lui-même jusqu’à la fin de son intervention.

   Kassim TRAORE 

PARTAGER

34 COMMENTAIRES

  1. […] Ça c’est la justification de beaucoup de choses qui se passent au nord, […]

    enfin, le morceau est lâché… c’est du vrai n’importe quoi, cette sortie…! c’est impensable, même une seule seconde, que ce monsieur paraissant respectable, tienne des propos creux pour justifier une violence, qui plus est, armée… et cela au nom d’une fallacieuse et prétendue méprise d’une localité. non monsieur, ça ne passe pas !

    – d’abord, parce que les communautés nordistes sont loin d’être les “laisser pour compte” de la république. il faut demander aux contrées de ce pays le calvaire qu’elles vivent, pour comprendre que le tableau est bien aussi sombre, sinon pire ailleurs.

    – ensuite, parce que tout citoyen lucide et tout politicien mature savent que le développement de leur localité dépend d’abord de leurs propres efforts et engagements, et que le reste ne peut venir qu’en complément. mais quels sont vos efforts à vous, sinon que de prendre les armes…? là encore, vous aurez bien de mal à prouver que vous n’êtes pas dans une perpétuelle logique d’assistanat…

    enfin, on devient responsable (comme vous en avez eu la chance maintes fois) pour changer les choses, et si on s’en sent incapable, alors on dégage ! alors, la vraie question est de savoir plutôt quels sont vos apports, à travers vos différents postes occupés, à la construction et l’épanouissement de votre contrée ? car sur ce plan, le bilan semble bien peu glorieux. alors, le reste n’est que canaillerie de criticaillons politicards et d’une pseudo élite déconnectée des réalités… ce qui, évidemment, n’intéresse personne…

  2. Si les maliens aiment le Mali, tout ce qui se passe aujourd’hui n’allait jamais arriver. Si les maliens du sud et du nord travaillaient la main dans la main, nous n’aurons pas eus tous ces problèmes. L’union fait la force. Beaucoup de gens parlent et parlent, ils n’ont aucune idee de ce qui nous arrivent. c’est trop grave. Ils parlent pour rien, le Mali a besoin d’une solution immédiatement. En conclusion, Ag Erlaf a raison, les Nordist vivent en enfer, et le Sudist vivent au paradis.

  3. Ils n’y a que des ignorants qui ne voient pas la réalité.

    Moi je partage votre point de vue.

    Il y a tellement des analphabètes au nord du mali : ils ne peuvent même se défendre politiquement : les gouvernements précédents du sud ont crées tout cela pour décider tout de pays.

    Ils n’ya pas de grande ecole au nord, pas d’université. Pas d’ENA dans le nord.

    J’espère avec l’AZAWAD et le SONGHOI on se réunit pour développer le nord et faire que cet espace soit un espace de vie , de démocratie, de développement et d’amour.

    Yer koy ma ma fab war : amin

    • Mr b_maiga, tu as oublié de dire aussi qu’il n’y a pas de Palais de Koulouba au nord. Il manquerait même une Maison blanche ! Il fallait et il faudra tout ça au nord. Même dans les âneries; la logique est une vertu.

  4. C’est vraiment grave et lamentable. Quand les gens prennent les armes vous critiquez. Quand ils essayent de régler leurs problèmes par le dialogue vous critiquez. Que voulez-vous au fait?

  5. Vite un audit de l’ANICT et de tous les départements où ce type est passé; notre argent a peut être servi à la rebellion!

  6. Il y’a combien de cercles au Mali aujourd’hui que 80% des maliens de peuvent pas situer sur la carte?? Il ignore l’immensité et la diversité du Mali?? Heureusement qu’il a été à l’école.
    Voici la preuve que l’administration malienne est belle et bien infiltrée par ces B**ATARDS de MNLA.

  7. Ag Erjaf parle de l’histoire et des historiens; je compte sur les historiens pour répondre à ce traitre à la patrie. Les gens comme ag erlaf n’ont aucune notion de ce qu’est une Nation, ils flottent au gré du vent.
    Si comme il le dit, il a été vraiment à l’école, il doit savoir que les frontières héritées de la colonisation sont inviolables et que les criminels et trafiquants de drogues algéririens, mauritaniens et autres que ses accolytes du MNLA ont importés dans notre pays doivent être dégagés

  8. Ag Erlaf a râté l’occasion de se taire. Il a été ministre du tourisme, ses élucubrations sont l’illustration qu’il n’a rien fait de la mission à lui confiée à ce poste: ni pour le pays, ni pour sa région et qu’il n’a aucune part dans “le peu” qui existe.Il s’est contenté d’amasser les millions, de se remplir les poches sans rien faire pour les siens

    Il dit avoir eu la chance d’aller à l’école, qu”à t-il fait pour que d’autres enfants de son village bénéficient de l’instrution? L’Etat malien a beaucoup fait pour eux. Les écoles nomades qui suivent les touaregs dans leurs déplacements ne sont pas des créations de cadres malhonnêtes comme ag erlaf.
    Ag Erlaf a été à l’école et n’a rien fait pour le pays ni pour les siens. Les immigrés sarakolés de France, n’ont jamais eu la chance d’aller à l’école (ils sont pourtant maliens et cette chance ne leur a pas été donnée), pourtant avec l’argent qu’ils ont durement gagné en balayant les rues presque pieds nus dans la neige, l’argent qu’ils ont gagné en faisant des travaux les plus durs, avec cet argent gagné “au sang” de leur front,ils ont pallié la défaillance de l’Etat en construisant dans leur région des écoles, des dispensaires, des maternités qu’ils ont équipés en panneaux solaires et cerise sur le gâteau, leurs économies envoyées au pays permet de financer des projets qui créent des emplois.
    Ag Erlaf, vous êtes un cadre inutile au pays, à votre communauté, un incompétent, paresseux doublé d’un égocentrique.

  9. Gonflé ce ag erlaf. A quoi a-t-il servi pendant toutes ces années où il a occupé de hautes fonctions dans plusieurs gouvernements. Aujourd’hui encore, il est à la tête d’une grande institution dont on dit qu’il y a à boire et à manger.
    Sachant que ce monsieur n’est pas le symbole de la vertu en matière de bonne gouvernance, il devrait nous dire pour être crédible, quelle initiative il a eu à prendre ou a suscitée pour sa région dans les différents gouvernements aux quels il a participé.
    Nous savons que l’Etat malien a beaucoup fait pour les régions du nord contrairement à d’autres régions qui sont oubliés. Les aéroports et autres infrastructures d’envergure réalisés par l”Etat malien ont ils été financés par un Fonds alimenté par les rebelles touaregs? combien de projets de développement dont les financements ont été détournés par des cadres véreux comme ag erlaf sur le dosdu contribuable malien?
    Trop c’est trop ag erlaf a tombé le masque; c’est un rebelle du MNLA. Deégage de l’ANICT,

  10. Gonflé ce ag erlaf. A quoi a-t-il servi pendant toutes ces années où il a occupé de hautes fonctions dans plusieurs gouvernements. Aujourd’hui encore, il est à la tête d’une grande institution dont on dit qu’il y a à boire et à manger.
    Sachant que ce monsieur n’est pas le symbole de la vertu en matière de bonne gouvernance, il devrait nous dire pour être crédible, quelle initiative il a eu à prendre ou a suscitée pour sa région dans les différents gouvernements aux quels il a participé.
    Nous savons que l’Etat malien a beaucoup fait pour les régions du nord contrairement à d’autres régions qui sont oubliés. Les aéroports et autres infrastructures d’envergure réalisés par l”Etat malien ont ils été financés par un Fonds alimenté par les rebelles touaregs? combien de projets de développement dont les financements ont été détournés par des cadres véreux comme ag erlaf sur le dosdu contribuable malien?
    Trop c’est trop ag erlaf a tombé le masque; c’est un rebelle du MNLA. Deégage de l’ANICT, traitre

  11. Il a raison il faut cesser cette politique de domination au Mali ou diviser le Mali en plusieurs états et on ne pas ministre ou député pour sa localité mais pour la nation.

  12. Peut-etre que Tin Essako est situe dans le “no man’s land”, raison pour laquelle l’ Administration est absente dans la zone.

  13. Vous n’êtes pas les seuls dans ce cas.Les boiros peuls vivant à quelques kilomètres de niono sont dans cette situation.Personne n’a pris des armes.Le projet mca est venu à leur secours.Il y’a ni école ni dispensaire ni puits dans certaines zones.Vous êtes les enfants gâtés du Mali .Les peuls de cette zone paient des impôts et sont terrorisés par les agents des eaux et forêts .Ils sont à une heure de voiture de niono même les travailleurs de l’office ignorent leurs existances .Le terroir vous êtes sortis à la tv et nous alors ?J’y ai séjourné avec un mécanicien qui ne comprenait pas comment peut on vivre dans des conditions inhumaines.Estimez vous heureux .

  14. les berberes d aoudaghost ne sont pas les ancetres des touaregues du mali,vous reclamez toujours des droits sans vous acquitter de vos devoirs, vous parlez de chance d aller a l ecole remerciez le mali qui a fait l effort de vous chercher en brousse pour vous instruire alors que vos impots n etaient pas versés au tresor,vous demandez tout, tout le temps, qu est ce que vous avez apportez au mali en terme de developpement?

  15. Je suis entierement d’accord avec Mr le ministre. En faite l’histoire de certain pays est montée de toutes pieces. Si vous avez regardé le retro des festivités du 50tenaire du Mali, sur l’ORTM; le guide lybien etait le principal financier et acteur principal de la fetes, puiqu’il est, je dirai tué par les chasseurs……?!!!, la partie dans le documentiare où il pourrait apparaitre fut effacée……..Alorsqu’on dit—, nul na le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple car un peuple sans histoire est un monde sans ame……….Ce que les africains oublient, l’histoire ne se fabrique pas, mais on la subit ou on la vie………Ces modifications et immitations sont les causes de la deculturation des peuples africains…….. 👿 👿 👿

  16. Mr Ag Erlaf malgré tout le respect que je vous dois,je permettrai de vous dire que vous êtes ridicule.Franchement c’est tout ce que vous trouvez à reprocher à qui même? Vous avez été ministre de plusieurs gouvernements, Directeur de l’ANICT, Coordonnateur du PSDRN à tous ces postes vous aviez la possibilité non seulement de dennoncer les insuffisances ou fautes mais surtout de poser des actes allant dans le sens de leurs corrections. J’aimerai vous poser la question de savoir si vous avez construit à Tin ESSAKO? certainement non, mais je confirme que vous avez construit à Kidal. Pouvez vous nous dire quelles sont les réalisations que les ressortissants de Tin ESSAKO ont fait de l’indépendance à nos jours dans leur cercle? Rien.Aide toi le ciel t’aidera, les soninkés, les senoufos, les miankas, bobos ont compris cela et ne sont jamais rabattus sur l’Etat pour construire des infrastructures sociales de base et même de petites et moyennes entreprises dans leurs cercles.
    Emission TERROIR, parlons en! Je crois savoir que pour le déplacement de l’équipe de production il faut une invitation des communautés données et en conséquence une prise en charge des frais de déplacement et d’henergement.Pouvez vous nous dire combien de fois avez vous sollicité l’équipe de production du TERROIR et qu’elle n’a pas repondu favorablement.
    Les fonctionnaires affcetés à TIN ESSAKO, ni vont pas, c’est votre vérité à vous! Je confirme qu’ils n’y résident pas car il n’ y a même pas ou loger dans ce bled, c’est porquoi, ils resident à kidal et font des missions périodiques (tournées dans les campements).
    Ils le font à leurs risques et périls car ils peuvent à tout moment faire l’objet d’attaque de vos frères qui les enlèvent leurs véhicules, les téléphones portables, argent et autres biens.
    Quant vos frères en 2006, à travers les Accords d’ALGER ont exigé de l’ETAT de deguerpirla région de Kidal, n’étiez vous pas là avec nous au Mali? Quant tout recemment l’Etat à decidé de revenir dans ces zones que vous et vos frères ont transformé en FAR WEST, ce sont les destructions de chantiers de garnison militaire et d’autres infrastructures auxquelles tout le peuple malien a assité.
    Que voulez vous enfin Mr Ag ERLAF, l’autodétermination? l’Indépendance? Quoi au juste? Car de votre part, il est inadmissible et inconcevable d’accepter de telle sortie.
    Choisissez votre camp avant qu’il ne soit tard!

    • Votre analyse n’est pas du tout mauvaise! Je comprends que le ministre n’est pas allé au fond de sa pensée et ce discours ne lui honore pas du tout.

    • Tres bien analyser.

      Ag erlaf definitivement montre ici qu’il est plus facile d’accuser que de construire…car il a eu l’opportunite de construire sous plusieurs gouvernement, mais n’a rien fait.

      Ma question est la suivante:

      Est ce maintenant que Mr Erlaf a realise tout ca ?Ou le savait il depuis qu’il faisait parti des different gouvernements???

      Qlq soit la reponse ds les deux cas on s’appercoit que Mr Erlaf est ridicule.

  17. Mr Mohamed Ag Erlaf, vu que le bandistime est dévéloppé dans la région, il est tout à fait normal que les gens ne cherchent pas à connaitre ces localités.Si vous voulez un développement, des investissements rentable , des travailleurs qualifiés alors exiger que vos frères arrêtent le banditisme.Les nations gagnent dans la diversité.

  18. Comme pour justifier ce que font ses freres rebelles, voila ce que dit Mr Ag Erlaf:”combien d’émissions du terroir avez -vous vu sur les régions du nord. Depuis 52 ans, aucune émission n’a fait de grandes pages sur nos vécus. Chaque mardi, on nous présente un terroir du sud, aucun du nord n’est présenté…”.
    Est-ce pour justifier cette rebellion ou c’est quoi?

    Faisons tres attention car ce Mr est un hypocrite.

    Mohamed Ag Erlaf etait directeur general de l’Agence Nationale d’Investissement des Collectivites Territoriales(ANICT) et aussi coordinateur du Programme Special pour la Paix, la Securite, et le Developpement dans le Nord du Mali (PSPSDN) dans un passe tres tres recent. Si ce Mr veut faire croire au monde que les regions du nord sont laissees pour compte, qu’il nous explique au prealable ce qu’il faisait pendant qu’il gerait les institutions que je viens de citer.

    Faut-il croire par son intervention que les armes sont legitimes quand une ethnie se sent leser?
    Les regions du nord attirent enormement de touristes, mais que dire du pays dogon pour ne citer que celui-la. Est-ce que les dogons doivent prendre des armes aussi pour se faire entendre?

    Je t’invite a aller dans le pays dogon, chez les Bobo, meme tout pres a Sanankoroba pour vous rendre compte que toutes ces communautes ont besoin d’aide. Mais est-ce pour autant une raison valable pour detruire a chaque fois le peu que nous avons reussi a construire avec nos maigres ressources?

    Justifiez avant tout votre passage a la tete de ces institutions, apres vous aurez droit a la parole.

    Si cette rebellion avait abouti, est-ce a dire que Mr Ag Erlaf allait egalement retourner sa veste comme l’a fait la “wallet allatine” du zazamachin(ex-minitre du Mali)?

    Quelle honte!!!

    • Jusqu’à preuve de contraire, il est encore Directeur Général de l’ANICT et Directeur du PSDN. Il n’y a eut de nouveau décret pour abroger ces dispositions. Pendant tout ce temps (dépuis plus de 20 abs) qu’il est Haut Comis de l’Etat, il a géré sans contrôle, il n’a fait que diriger toutes les ressources vers ses parents pour préparer cette rébellions. Le malien s’amuse trop! Vous allez voir la vrai couleur des gens lorsque les islamistes seront chassés!

  19. Depuis l’indépendance nous avons une discrimination dans notre pays. Mais les touaregs ne sont pas les seuls victimes les Bobos, les Mianka le sont plus que les touaregs qui sont intégrés de façon abusive .

  20. le probleme du nord lui m^m et gamou on commencer avec le probléme des fonts con avais donne pour le dévelopement du cercle de kidal il à pris l’argent il a fait imporquoi avec et aprés il voulais ce justifieé il est partis révoleter les reebles qui sont venus de la liby voilà maintena dieu est grand

  21. BEAUCOUP DE TOUAREGS SONT ADMIS SANS DIPLOME A LA DOUANE,DANS L’ARMEE, A LA GENDARMERIE ETC, ET J’EN PASSE;
    SONT ILS LES SEULS AU NORD ET LES AUTRES ETHNIES SONT LAISSES pour compte PARCEQU’ILS NE CONNAISSENT PAS LE LANGAGE DE LA VIOLENCE. 👿

  22. BEAUCOUP DE TOUAREGS SONT ADMIS SANS DIPLOME A LA DOUANE,DANS L’ARMEE, A LA GENDARMERIE ETC, ET J’EN PASSE;
    SONT ILS LES SEULS AU NORD ET LES AUTRES ETHNIES SONT LAISSES pour compte PARCEQU’ILS NE CONNAISSENT PAS LE LANGAGE DE LA VIOLENCE.

  23. IL A ÉTÉ MINISTRE …..QU’EST CE QU’IL A ALORS FAIT POUR CHANGER CE QU’IL EST ENTRAIN DE DÉNONCER AUJOURD’HUI????……..rien absolument rien …..chers amis tous ces gens luttent pour leurs petits intérêts

    • IL a raison quelque part ,je n avais jamais entendu le nom de ce cercle.Mais lui qui fut ministre devrait oeuvrer pour l interet de son cercle,mais comme disait l autre ils ne pensent qu a leur seul interet

  24. Point de vue très intéressant de Mr Ag Erlaf sauf qu’il nous révèle en passant qu’il a une connaissance quelque peu limitée de la démographie du Mali et par le fait même de l’histoire du Mali quoiqu’il fût pendant plusieurs lunes haut responsable dans la gestion des affaires du Mali (Excusez-moi pour la longueur de cette phrase mais revenons vite à nos moutons !). Si on suit la logique de l’Ex-ministre, un terroir du sud doit être compensé par un du nord; tout comme si le Mali était composé d’un sud homogène et d’un nord intégralement homogène et peuplé de touaregs de souche. Pathétique et renversant !… Je n’ai heureusement pas eu le temps de regarder ces interminables divertissements et futilités à la télé mais j’ose croire qu’il s’agissait encore et encore d’un de ces terroirs bamanan, malinké ou kassonké. Comme à l’accoutumé, il n’y a qu’eux à la télé. Je suis Soninké et par la force même des choses, j’ai tendance à croire que le Mali tourne autour des minorités bamanan, malinké avec des frontières ne dépassant pas Sikasso, Segou et Koulikoro. L’histoire quant à elle se résume aux petites décennies de gloire des petits royaumes fondés par Les Tieba, Babemba, Soundjiata c’est à dire l’histoire récente quoi. On évoque rarement les Gangaras ancêtres des Soninko, Ghana, Naré Makan Cissé. Ceux qui tiennent la télé de Bojola ne font que la promotion des siens: Samedis loisirs fait la part du lion aux kassonkos, terroir s’ouvre largement aux bamanan et j’en passe !… Alors Mr Erlaf, ce qui est vrai pour les Touaregs l’est aussi pour les Soninkos, les Dogonos, les Bwa. Une révolution tranquille menée par toutes les ethnies du Mali est nécessaire pour que s’arrête la FALSIFICATION.

  25. Bon point cher Mr. Nos autorites sont trop negligents et pensent aux petits details de parci et parla a travers le pays. Il faut cela change.

Comments are closed.