Aménagement du territoire, de population et de la statistique au Mali : Les acteurs se concertent pour relever ensemble les défis

0
Aménagement du territoire, de population et de la statistique au Mali : Les acteurs se concertent pour relever ensemble les défis

Le ministère de l’aménagement du territoire et de la population a organisé le samedi 5 août 2017, à Banancoroni (Sénou), une journée de réflexion et d’échanges sur les questions d’aménagement du territoire, de population et de la statistique. C’était sous la présidence du ministre Adama Tiémoko Diarra, en présence des responsables des services centraux et régionaux rattachés au département.

L’objet de la présente journée de réflexion et d’échanges est d’évaluer et d’ajuster le programme d’activités de chaque structure afin de tenir compte de la vision du Président de la République, articulé autour des quatre principaux axes. Il s’agit effectivement de parachever la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger, d’apaiser le climat social, de mettre en œuvre le programme présidentiel d’urgences sociales, d’adapter la diplomatie malienne aux exigences de sa place et de son rôle dans les questions sous régionales et internationales.

Dans son intervention, le ministre Adama Tiémoko Diarra a fait savoir que son département a été créé dans l’optique de placer les questions d’aménagement du territoire et de la population au cœur des politiques sectorielles du développement durable. Selon lui, cette vision prend en compte la dimension stratégique, de plus en plus évidente de ces questions dans la planification du développement économique et humain des nations.

En ce sens, il dira que son département est chargé d’élaborer et de mettre en œuvre la politique nationale dans les domaines de l’aménagement du territoire, de la population et des statistiques en vue d’assurer un développement durable équilibré et harmonieux du pays.

Cette rencontre va permettre aux premiers responsables du département de partager une vision assortie d’un engagement commun pour relever le défi de la traduction dans la réalité du plan opérationnel de travail gouvernemental, comme l’a souligné le ministre. S’adressant aux responsables des services centraux et régionaux, il dira qu’il s’agit d’élaborer un plan d’actions actualisé pour la période 2017-2018 devant permettre d’améliorer les prestations du département.

Plus loin, il les a invité à évaluer l’état de mise en œuvre du plan d’actions en cours et de faire recadrage des actions si nécessaire, de proposer des activités nouvelles concourant à l’atteinte des objectifs assignés au département, d’identifier les moyens de mise en œuvre, de définir une stratégie de mobilisation des partenaires et de mettre en place un mécanisme de suivi-évaluation. Pour le ministre, cet exercice permettra de faire une analyse critique de l’état d’exécution des activités prévues au premier semestre de cette année et de faire des propositions d’amélioration pour le second semestre.

Ousmane Baba Dramé

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here