Œil du combattant : Que nous veut encore le hongrois ?

2 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Après sa cuisante défaite aux présidentielles françaises de l’année dernière, revoilà l’immigré Hongrois devenu Chef d’Etat par accident au pays des Gaulois. Il s’agit de Nicolas Sarkozy, l’homme qui se demande ce que cherche l’Armée française sur le sol malien.                                                                                                          

Nicolas Sarkozy, ex-président de la république française

Nicolas Sarkozy, ex-président de la république française

Il semble que certains dirigeants occidentaux sont spécialistes dans l’art du mensonge. Nicolas Sarkozy viens de le prouver une fois de plus aux Africains. Dans l’hebdomadaire  «Valeurs actuelles» en date du jeudi 7 mars, l’ancien Président français s’exprime avec des mots qui ne sont pas tendres à ce sujet.  Aux dires de Nicolas Sarkozy, il y a une règle sacrée à respecter : ne jamais aller dans un pays qui n’a pas de gouvernement.                                                                         

  «Que fait-on au Mali sinon soutenir des putschistes tenter de contrôler un territoire trois fois grand comme la France avec 4 000 hommes ?», s’interroge l’ancien Chef d’Etat  français.                                Monsieur Sarkozy, François Hollande est venu au Mali pour éteindre le feu que vous avez allumé dans le septentrion malien avec vos complices du MNLA. La France est au Mali parce qu’en son temps, vous aviez déclaré au Guide libyen une guerre injuste qui a aujourd’hui des répercussions très sérieuses sur le Mali et toute la sous-région ouest-africaine.                

 La  France est au Mali parce qu’elle est en train d’y combattre le terrorisme sous toutes ses formes. La sagesse africaine voudrait qu’on se taise lorsqu’on n’a rien à dire. Donc, de grâce, Monsieur Nicolas Sarkozy, taisez-vous car vous êtes le premier responsable du malheur qui frappe aujourd’hui le Mali. Et si les moyens le permettaient au Mali, il devrait vous interpeller pour que vous répondiez de vos actes devant la CPI. Mais il n’est jamais trop tard pour bien faire, et peut-être que le jour de votre jugement arrivera.                                                                                         

D’ailleurs, vous êtes ridiculisé par le fait que votre propre parti, l’UMP, a apporté son soutien à l’intervention française au Mali. Un soutien vigilant, certes, avec certaines interrogations, notamment sur l’isolement de la France sur le terrain des opérations, mais un soutien très clair. Ce qui démontre combien la majorité des Français «bon teint» éprouvent du mépris pour vous car votre passage à l’Elysée a apporté encore plus de problèmes à la France. Et cela se comprend très bien surtout que vous n’êtes pas d’origine française et cela a sur vous des effets secondaires qui fâchent. Mais que voulez-vous ?

Le Président français a profité de son voyage à Varsovie pour vous répondre en des thèmes clairs et nets. «L’histoire retiendra que cette opération qui a été faite au nom de la communauté internationale avec le soutien de l’Europe est une étape très importante dans la lutte contre le terrorisme », estime le Chef d’Etat français. Un moyen poli de dire «non, nous ne sommes pas seuls avec nos soldats, nous avons du soutien» et «oui, cette intervention était utile et nécessaire». Chapeau donc à François Hollande qui a réparé l’injustice que son prédécesseur a créée au Mali dans la bande sahélo-saharienne.

Le Fouineur

 
SOURCE:  du   11 mar 2013.    

2 Réactions à Œil du combattant : Que nous veut encore le hongrois ?

  1. bafimba

    Une fois encore une autre bavure des hommes de la presse,tout comme le journal le Republicain voila qu’un autre le Combat vient d’écrire un article pas du tout courtois.Respectons tout de meme la France et le choix que les enfants de ce pays ont eu à porter en la personne de Sarkozy pour l’avoir élu président de la republique à un moment de leur histoire.Sarkozy est avant tout un citoyen français et non hongrois.Si un hongrois lisait cet article il pourrait etre vexé.Il en de meme pour tous les enfants issus de l’immigration.De tels propos ne sont tenus que par les politiciens racistes ds les pays developpés:oui toujours amener ou toujours ramener les gens à leur origine.J’invite les journalistes maliens à aider plutot le Mali en travaillant correctement à faire beacoup d’investigations surtout sur la gestion des biens publics par les policitiens et les responsables maliens.Des français sont quand meme morts pour le Mali et il n’est pas correct pour nous de se comporter de la sorte.

  2. Visus_Mali

    Très bien dit, le hongrois doit savoir que nous savons. Aujourdhui nous sommes faibles, mais Dieu est avec les faibles dont on viole le droit. Nicolas Sarkozy ne sera plus jamais quelqu’un dans ce monde ici-bas, et c’est l’ignominie qui l’attend dans l’au-delà. En voilà un qui n’a jamais vu plus loin de son bout de nez , par le hasard des choses, devenu président d’un peuple qui doute depuis 30 ans; et qui pense que seules les armes peuvent lui donner cette grandeur qu’il n’a jamais eu au propre comme au figuré. Pour nous maliens, Nicolas Sarkozy est le hitler du 21 iéme siècle.