Section VI Adéma-PASJ : Le Ministre Yacouba Diallo prend la poudre d’escampette

0




Les rapports du Secrétaire Général de la Section VI de l’Adéma-PASJ,  M. Yacouba Diallo ne sont plus catholiques avec les militants. Ce qu’on reproche plus au Ministre Adéma, c’est son ingratitude vis-à-vis du parti qui lui a tout donné… De son passage à l’Empire ACI au juteux Département du Logement des  Affaires Foncières et de l’Habitat. Quoi de plus à  irriter des militants et cadres du parti.

L’ex-PDG de l’Empire ACI, M. Yacouba Diallo n’est plus en odeur de sainteté avec les militants de la Section VI de l’Adéma-PASJ, surtout la franche juvénile. C’est du moins ce qu’on a appris des sources proches de la Section VI. Des indiscrétions font état de son éventuelle éviction quand on sait que c’est désormais Amadou Sora, Conseiller à la Présidence de la République qui est le nouveau maître de la Section. «Le Secrétaire Général Yacouba Diallo a abandonné la Section. Il a boudé toutes les activités depuis sa nomination, il y a  six mois», nous confie discrètement une source proche de la Section qui, apparemment très verve, a évoqué le plan d’éviction du Ministre Yacouba Diallo. «Nous allons le virer au prochain renouvellement de la Section. Il n’est d’ailleurs pas le seul. D’autres Ministres sont sur la même longueur d’onde. Mais ce qui nous intrigue, c’est que Yacouba Diallo est le premier responsable de la Section. Et quelles que soient ses occupations, il ne doit s’absenter aussi longtemps». Comme pour dire que le Ministre Yacouba Diallo est sur les traces  de l’ex-Ministre de la Promotion féminine, Berthé Aïchata Bengaly qui, alors membre du Bureau national UDD, avait complètement abandonné le siège de son parti, dit-on, au profit du Mouvement Citoyen, boudant du coup toutes les activités et réunions du Bureau politique national. Conséquences : le président de l’UDD d’alors, Me Hassane BARRY et les siens l’ont purement et simplement radiée. Et son départ du Gouvernement s’en est suivi avec le remaniement ministériel d’après.

 

Les promesses non tenues du  Ministre-Secrétaire Général

Juste après sa nomination au juteux poste de Ministre du Logement, des Affaires Foncières et de l’Habitat, M. Yacouba Diallo aurait rencontré successivement le Bureau des jeunes et celui de la Section VI Adéma à son siège au quartier Magnambougou.  Des promesses, il en a tenues. Mais, à en croire certains cadres de la Section VI, toutes ses promesses ont été jusque-là fallacieuses. Puisque les dossiers d’une dizaine de militants tous de catégories «C» dorment  à présent dans les tiroirs. Et pourtant, le Ministre du Logement, non moins premier responsable de la Section  VI Adéma, avait donné sa parole d’honneur. Il aurait promis de n’avoir la possibilité de recruter au sein de son Département que des cadres moyens comme personnels d’appui. «Je ne peux pas prendre les Cadres supérieurs, je n’en ai pas la possibilité. Je peux quand même embaucher des catégories ‘‘C’’», aurait-il promis au cours de sa rencontre avec le Bureau de la Section VI. L’information a fait fuite après. Chose qui  a suscité colère et indignations dans les rangs du Bureau des jeunes. Néanmoins, nous confie un membre du Bureau des  jeunes de ladite Section, «nous sommes restés  sereins, nous n’avons pas voulu répliquer».

Le hic dans cette affaire, c’est que la dizaine de catégories «C» qu’il avait promis de recruter comme personnels d’appui au sein de son Département et services déconcentrés, attendent toujours.

Va-t-il vraiment faire amende honorable  en honorant ses engagements ? C’est bien la question qui taraude les esprits.

La jeunesse sur pieds de guerre

Si le Comité Exécutif du parti ne prend pas les dispositions qui s’imposent, les agissements du Ministre Yacouba Diallo risquent de porter un coup dur à la candidature du Pr. Dioncounda Traoré qui est pourtant adulé par la jeunesse de la Section VI Adéma. Déjà, la rencontre de dimanche prochain sur la  candidature du Pr. Dioncounda Traoré, annoncée comme une grande fête, risque d’être boycottée par  le Bureau des jeunes.

De sources concordantes, la grande majorité des membres de ce Bureau des jeunes  sont sur pieds de guerre : «Si nos responsables continuent à bouder les activités  du parti, nous aussi, nous allons baisser les bras. Surtout que le Ministre Yacouba Diallo a dit qu’il ne peut pas prendre de cadres dans son Département. En plus, il boude toutes les activités de la Section».

Les mêmes personnes  indiquent  que les jeunes boycotteront les activités de la Section pendant la campagne électorale. Le signal est donc donné. Il appartient alors au Comité exécutif du parti de prendre la situation en main, en attendant le renouvellement du Bureau. Surtout quand on sait que le fer de lance d’un parti, c’est sa jeunesse et que cette même jeunesse a un rôle capital à jouer pendant la période électorale.

En attendant, on peut dire sans risque de se  tromper que le Ministre Yacouba Diallo a pris la poudre d’escampette. Et pour quelle destination ? Veut-il rejoindre l’URD de Soumaïla Cissé ? La question reste pendante quand bien même que Le Progrès avait révélé dans l’une de ses précédentes livraisons que Yacouba Diallo, alors PDG de l’ACI, finançait l’URD à travers un Bureau d’études bien en place au Cœur même de l’ACI 2000.

Vrai ou faux ? L’avenir nous le dira.

Boubacar KANTE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER