Soutien aux réformes constitutionnelles : La CAJ-Mali invite les jeunes à voter « ouï » au référendum

0

La Coalition des associations de jeunes pour un Mali nouveau (CAJ-Mali), que préside Mohamed Salia Maïga, invite les jeunes de tous bords à adhérer au projet de réformes constitutionnelles proposé par le Président Amadou Toumani Touré.

Il l’a fait savoir le samedi dernier, à la Maison de la Presse au cours d’un échange avec les journalistes. Pour ce faire, il a avancé dix bonnes raisons qui doivent inciter la couche juvénile à participer massivement au prochain référendum.  Entre autres argument, il a cité : la consolidation des acquis démocratiques et l’adaptation des textes à la pratique, la reconnaissance de la charte Kurukan Fuga, une de nos valeurs culturelles traditionnelles, la promotion de nos langues, la facilitation des postes électifs aux femmes, la transparence dans les élections à travers la création des meilleures conditions  de vote, le renforcement de l’exercice de la liberté d’expression de la presse,  l’institution d’une responsabilité pénale du président de la République,  le renforcement de la gouvernance et de l’institution parlementaire avec la création d’une deuxième chambre parlementaire (le Senat)  et le renforcement du rôle de la société civile dans la consolidation de la démocratie et la promotion de la citoyenneté. Voici les raisons qui motivent la création d’une telle coalition qui tire sa légitimité avec l’adhésion de 160 associations reconnues qui a pour objectif de mobiliser la jeunesse pour qu’elle participe davantage à la construction nationale et à prendre son propre destin en main. Après des rencontres d’échanges entre les leaders, la Caj-Mali a décidé de façon volontaire et indépendante de soutenir  toutes les  reformes engagées.

A.B.D.

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER