Anaser : la campagne de sensibilisation sur le port de la ceinture de sécurité : En absence de ceinture de sécurité, les dommages liés à un accident augmentent

1

 Anaser : la campagne de sensibilisation sur le port de la ceinture de sécurité L’Agence nationale de la sécurité routière (Anaser) a tenu, jeudi 2 Octobre 2014, dans la salle de presse du Centre international de conférence de Bamako (Cicb), le lancement officiel de la campagne de sensibilisation sur le port de la ceinture de sécurité.

 

La cérémonie d’ouverture était présidée par le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, Mamadou Hachim Koumaré, qui avait à ses côtés le Président du Conseil d’Administration de l’ANASER, le Général Yacouba Sidibé et la Directrice de l’ANASER, Mme Assa Sylla.

 

A en croire l’organisation mondiale de la santé (OMS), le port de la ceinture de sécurité est un dispositif de sécurité permettant de limiter les mouvements incontrôlables des passagers d’un véhicule, lors d’un choc. Ainsi, les occupants d’un véhicule en mouvement décélérant brutalement lors d’un choc, ne sont pas projetés contre des obstacles, par leur inertie. Le port de ceinture de sécurité réduit le risque de décès de 40% à 50% pour les passagers assis à l’avant et de 25% à 75% pour les passagers assis à l’arrière.

 

Pour le Mali, le non port de la ceinture de sécurité est régulièrement cité comme cause de plusieurs d’accidents mortels.

D’entrée de jeu, le Président du Conseil d’Administration, le Général Yacouba Sidibé, a mis l’accent sur les risques qu’encourent les conducteurs de véhicules qui ne portent pas la ceinture de sécurité en cas d’accidents. Le port de la ceinture de sécurité est un acte vital et civique car il atténue les dégâts surtout la perte de la vie humaine.

 

Quant à la Directrice de l’Anaser Mme Assa Sylla, elle a mis en exergue l’importance et les objectifs de ce lancement officiel pour sensibiliser des citoyens de porter la ceinture de sécurité s’appuyant sur une projection d’une vidéo. « Au Mali, les statistiques en matière de sécurité routière ne sont pas reluisantes.   Plus de 80% des accidents de circulation routière, sont dus à l’incivisme des usagers de la route. L’un de ces mauvais comportements est le non port de la ceinture de sécurité

La présente campagne, a indiqué Mme Assa Sylla, ambitionne d’amener les usagers d’engins à quatre roues à adopter Ie reflexe du port de la ceinture de sécurité.

Z  COULIBALY

PARTAGER