Immigration : Plus de 800 Maliens expulsés entre Janvier et Mars 2016

41
Immigration : Plus de 800 Maliens expulsés entre Janvier et Mars 2016
Illustration. Un groupe de travailleurs migrants expulsés (Image d'archives) © AFP/HABIB KOUYATE

Suite à la vague d’expulsions, de refoulement et de rapatriement des Maliens, souvent dans des conditions inhumaines avec perte des matériels, l’Association Malienne des Expulsés (AME) a organisé une conférence de presse à son siège, le Mardi 05 Avril 2016, afin d’attirer l’attention des autorités maliennes sur le phénomène. En faisant le constat des Maliens expulsés, refoulés ou rapatriés entre Janvier et Mars 2016, les responsables de l’AME ont indiqué que plus de 800 maliens ont été expulsés en cette période.

Animée par le président de l’Association Malienne des Expulsés (AME) Ousmane Diarra avec à ses côtés le chargé aux questions juridiques de l’association Mamadou Konaté ainsi que la chargée à la communication Mme Doumbia Souadou Touré, la conférence de presse a permis aux membres de l’AME de dénoncer plusieurs brimades et humiliation dont sont victimes les maliens dans les pays de transit et de destination.

« Depuis la fin de l’année 2015, nous assistons au Mali à des vagues d’expulsions, de refoulements et de rapatriements de nos ressortissants d’Asie, d’Europe et même du continent africain », a regretté Ousmane Diarra, le président de l’AME. Avant d’ajouter que ce problème récurrent de refoulements, d’expulsions et de rapatriements de migrants maliens s’accentue de jour en jour et devient de plus en plus préoccupant.

«  La lutte contre l’immigration dite illégale constitue une priorité dans la politique mise en place par l’Union Européenne (UE) qui présente cette forme de migration comme un fléau dangereux à combattre », signale le président de l’AME. Il a désapprouvé cette attitude de l’UE qui « constitue à se focaliser sur les conséquences sans se soucier  des causes profondes du phénomène de la migration ». Ousmane Diarra a fait savoir que les raisons qui poussent nos compatriotes à partir sont connues de tous à savoir le chômage chronique des jeunes, leurs difficiles situations économiques et professionnelles etc. Il a interpellé les autorités maliennes à prendre des mesures drastiques contre le chômage des jeunes et à penser à l’amélioration de leurs conditions de vies afin de freiner le phénomène migratoire avec son lot de brimades et humiliations dont ils sont victimes.

Ousmane Diarra a rappelé l’énorme rôle joué par les migrants dans la vie de la nation que ce soit sur le plan des infrastructures, de l’envoi des fonds, des investissements humains etc. « Ils jouent un rôle prépondérant dans la vie de la nation malienne et les autorités ne doivent point les laisser pour compte. La diaspora malienne est un soutien inestimable pour l’économie nationale et dépasse largement l’aide publique au développement octroyé au Mali par les partenaires financiers pour la simple raison que cet investissent qui n’est ni un prêt remboursable », a expliqué le président de l’AME.  Avant de fustiger le rapport du sommet de la Valette qui est, selon lui,  contre les intérêts des migrants. Le président de l’AME a indiqué  que la réponse adéquate à l’afflux migratoire se trouve dans le respect des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leurs familles que la plupart des Etats Européens refusent de ratifier. Le président de l’AME s’est insurgé contre la mise en place des antennes d’accueil, d’informations et d’orientation des maliens de l’extérieur initié par le gouvernement du Mali tout en annonçant que ces postes se transformeront en postes de gendarmes de l’Union Européenne pour entraver la libre circulation des personnes et des biens. En faisant le constat des Maliens expulsés, refoulés ou rapatriés entre Janvier et Mars 2016, la chargée à la communication de l’AME , Mme Doumbia Soaudou Touré a déclaré que c’est plus de 800 maliens, plus précisément 819,  qui ont été expulsés en cette période. Signalons qu’en 2015, c’est plus de 1200 maliens qui ont été expulsés, refoulés ou rapatriés souvent dans des conditions affligeantes au Mali, une vraie saignée humaine et les autorités maliennes doivent trouver une solution pour freiner le phénomène.

Moussa Samba Diallo

Commentaires via Facebook :

41 COMMENTAIRES

  1. […] Suite à la vague d’expulsions, de refoulement et de rapatriement des Maliens, souvent dans des conditions inhumaines avec perte des matériels, l’Association Malienne des Expulsés (AME) a organisé une conférence de presse à son siège, afin d’attirer l’attention des autorités maliennes sur le phénomène. En faisant le constat des Maliens expulsés, refoulés ou rapatriés entre Janvier et Mars 2016, les responsables de l’AME ont indiqué que plus de 800 maliens ont été expulsés en cette période. (Lire l’article) […]

  2. Que deviennent les plans du Mali qui en valorisant les milliers d’hectares de terres cultivables devaient créer des milliers d’emplois ?

  3. Dans les pays d’accueil et en particulier en France la lassitude et l’inquiétude sont palpables
    quand on parle d’immigration..Mais ce qui irrite le plus c’est cette prise d’assaut des frontières comme le feraient des envahisseurs…
    Les conséquences c’est une montée du populisme qui peut conduire des extrémistes à arriver au pouvoir avec toutes les conséquences qui pourraient en découler : Chasse aux clandestins ( un pays moderne a des moyens pour le faire)..Diminution des aides à tous les arrivants.. Sans compter la délation , et les humiliations de toutes sorte..,et l’ arrêt du regroupement familial
    Or il est important que des citoyens Africains puissent atteindre l’Europe:..Les étudiants, les hommes d’affaires, les candidats au regroupement familial et bien d’autres qui passeraient par la voie légale !!!
    De toutes les façons il faut tenir compte de l’opinion des populations des pays concernés
    qui estiment par exemple qu’avec un fort taux de chômage personne ne devrait entrer ……même si certains boulots ont du mal à recruter ..
    Et ce que ne savent pas les candidats à l’immigration c’est qu’un grand nombre d’enfants
    d’immigrés peinent à trouver du travail et sont victimes de discrimination à l’embauche !!!

  4. @ Aicha …………il n’est aucunement question de faire un complexe vis à vis du blanc (ou toubab si tu préféres) les jeunes maliens sont refoulés de partout ,meme d’autres pays d’Afrique ou les populations sont noires elles aussi .
    Peut etre faudrait il penser que si toute la jeunesse malienne quitte le pays ,qui va travailler pour le redressement du pays ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ à ceux qui veulent venir en France nous avons déjà 5,5 millions de chomeurs ,alors que faire de maliens supplémentaires ? ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓

  5. La jeunesse africaine en général et celle du Mali en particulier doit à mon avis vaincre le complexe d’infériorité vis à vis du blanc.C’est le manque de confiance en soi,en ses qualités de se réaliser elle même dans notre pays qui pousse la jeunesse à aller dans ces pays où elle n’est pas acceptée.Travail,rien que notre travail nous garantit un lendemain meilleur dans notre pays.

  6. Nous avons un pincement au cœur quand nous voyons nos frères chassés comme des voleurs dans les pays occidentaux.Cela donne à réfléchir au fait d’aller coûte que coûte à l’occident de la part de la jeunesse malienne.

  7. Je pense que la jeunesse africaine à défaut d’être en règle pour immigrer en occident doit faire preuve de créativité en exploitant les ressources que la nature nous offre chez nous.

  8. Accepter sa situation actuelle et faire tout pour en sortir ici ou aller à l’occident pour être humilié.C’est le dilemme auquel la jeunesse africaine fait face actuellement.La vie étant choix je pense qu’on doit avoir la dignité d’assumer son choix.

  9. L’immigration doit être vue sur deux aspects.Un aspect économique qui pousse la jeunesse africaine vers d’autres horizons plus radieux.Et un aspect social qui se situe dans notre civilisation même.Les africains sont captés par la civilisation occidentale.

  10. Le temps est venu pour la jeunesse africaine de comprendre ces blancs ne nous veulent pas chez eux.Il faut donc qu’on se retourne au continent africain pour exploiter l’énorme potentialité que ce continent nous offre.

  11. Ce qui me chagrine dans cette histoire d’immigration c’est que ce ne sont pas les plus démunis de nos pays qui sont candidats à cette aventure.Certains laissent tomber toute la vie qu’ils avaient construite ici et partent pour cette aventure incertaine.

  12. Comme on le dit chacun est roi chez lui.Ces toubabs nous chassent de chez eux alors qu’ils font la pluie et le bon temps dans nos pays.C’est vraiment regrettable comme situation.

  13. C’est vraiment triste de voir que nos frères et sœurs subissent de tels traitements sous d’autres cieux.Je pense que si on a pas les moyens légaux pour aller dans un pays mieux vaut rester pour bien s’organiser afin de ne pas subir cette humiliation.

  14. Le chômage est partout dans le monde aujourd’hui.Bien que ce fléau soit plus accru dans les pays sud sahariens,la jeunesse doit être un moteur pour lutter contre ce fait.C’est pourquoi nous devons être les bâtisseurs de nos pays et cela se passe ici et non ailleurs.

  15. Nous devons comprendre que l’Europe est aussi confrontée à un problème économique et sécuritaire. Le niveau de chômage a triplé avec l’afflux des migrants qui est de plus 300.000 migrants en 6 mois.

  16. Nos gouvernements sont en train de créer les conditions pour que les jeunes se réalisent ici. Il faut s’investir en montant des projets que le gouvernement financera après étude. Mais la plupart des jeunes préfèrent l’Europe c’est selon eux c’est l’Eldorado. Posons nous la question pourquoi les blancs viennent s’investir chez nous.

  17. Je pense que le gouvernement a crée une cellule pour gérer ces dossiers. Le président a révisé relations diplomatiques afin nos frères puissent vivre dans des conditions meilleures

  18. Le monde est devenu un village planétaire à cause des relations qui nous lient les uns aux autres. La loi de commerce encourage la libre circulation des personnes et des biens.

  19. En tout cas, les lois de l’UE sont très strictes en matière d’immigration illégales. Je ne vois aucun gouvernement qui peut s’interposer à ces décisions.

  20. Les autorités sont en train de revoir les choses avec les différents concernés pour que nos compatriotes retrouvent ces pays là. Notre pays a perdu toute notoriété à cause de l’intégration de nos jeunes dans les mouvements terroristes.

  21. Les pays africains doivent être indulgents à ce niveau car du moment où nous parlons d’intégration africaine. On doit mettre fin à certaines pratiques qui n’encouragent les relations entre nos nations.

  22. le peuple malien devrait soutenir les actions du président de la république qui cherche a fais du mali un pays émergent car avec le développement le chômage diminue par la création des emplois et cela va baisser le taux de migration.

  23. Il faut se mettre dans les conditions légales pour aller à l’aventure. Cela y va pour notre propre sécurité. Je pense qu’en y rendant nous savons ce qui nous attend

  24. il faut que monsieur Ousmane Diarra comprend que chacun de nous a un pays. si autrui ne te veut plus chez lui le fait de revenir à la maison n’est pas crime car ici tu sera en famille. à vous de ne pas baisser les bras car il y a des opportunités à saisir.

  25. pourquoi aller chercher loin ce que nous avons chez soit la recherche de bonheur rapide se trouve au mali car le mali a des potentialités que nous pouvons exploiter. ne pensons pas que le vrai bonheur se trouve ailleurs.

  26. Ces rapatriements doivent en partie du fait du terrorisme qui a pris de l’ampleur dans notre pays. C’est une des conséquences et cela n’est pas négligeable. L’Europe n’est pas l’eldorado

  27. Il a désapprouvé cette attitude de l’UE qui « constitue à se focaliser sur les conséquences sans se soucier des causes profondes du phénomène de la migration ». 🙂 🙂 🙂 🙂
    Il faut faire face à la réalité des choses. Cela est connu de tous que l’immigration illégale est combattue par l’UE

  28. Nous les jeunes pensons que le bonheur est ailleurs alors qu’il est tout prêt. Les jeunes doivent se réveiller, étudier pour mieux organiser leur vie afin de pouvoir bien gérer le pays demain car l’avenir du pays est entre leurs mains.

  29. Que les maliens se mettre au boulot car ce n’est pas seulement les maliens qu’ont rapatrie. Que la diaspora vient investir au pays et nous devons aider le gouvernement à créer des emplois.

  30. chacun est mieux chez soit nous devons comprendre cela. ces rapatriements doivent nous interpeller tous afin de nous mettre au travail pour le développement de notre pays car personnes ne viendra chercher à développer le mali si ce n’est les maliens eux même.

  31. Vu l’avancé du terrorisme dans le monde aujourd’hui chaque pays se méfie en faisant des contrôles strictes donc celui qui n’a pas tout ses papiers complet se voir rapatrier. Cela est dommage de voir ses frères expulsés souvent sans rien.

  32. nous ne pouvons accepter que le Gabon étant un pays africain expulse des africains alors que ce pays a des ressortissants partout en Afrique surtout en Afrique de l’ouest. il faut que nos dirigeants doivent revoir cela car ce n’est pas normal.

  33. Nous devons nous donner les mains afin de se soutenir les expulsés car cela n’est pas facile de reprendre sa vie à zéro. Les expulsés doivent avoir le courage pour pouvoir surmonter ces moments difficiles.

  34. Il faut dire que chaque pays a ses réalités. Nous ne devons pas incriminer les autres en étant à la base de nos malheurs.

  35. Maliens apprennent à vivre ensemble sans complication…
    Voilà ce que je conseille à ses expulsées.

  36. Pour ce qui concerne les expulsés de gabon, je dirais qu’à chaque pays ses réalités, le papier de séjours augmente de jour en jour au Gabon alors que des milliers des gabonais vivent sur nos territoires sans aucune difficulté.

  37. Il faut que les maliens prennent conscience d’aimer leurs beau pays et d’y resté, nous voulons un Mali développer cela est belle et bien possible.
    Je souhaite que ses maliens qui vivais dans ses autres pays entèrent leurs souvenirs du Gabon et commence une nouvelle vie au Mali avec beaucoup de sens, il est possible de se donner tous au Mali.
    Bonne Chance…

  38. Nous sommes triste en la place de ses maliens refoulés, mais en réalité nous devons prendre les choses avec intérêt, ses paysn ne sont pas le Mali. Il faut que les jeunes restent au Mali afin de savoir exploité nos richesses, c’est ensemble que nous serons des maliens fiers.

  39. Le problème d’expulsion des maliens n’est pas un problème comme Diarra essai de nous le faire comprendre.

    Les maliens doivent apprendre à éduquer les leurs. Le biens, les richesses qu’ils cherchent dans les pays étrangers sont en eux et dans leur pays.
    Les meilleurs conditions de vie dans notre pays, si et seulement nous apprenons à regarder dans la même direction.

    Le chômage des jeunes n’est pas qu’un problème malien, c’est un problème mondial. Ce n’est pas sous IBK que le monde a commencé expulser les maliens dans les conditions déplorables. Même au temps de KADAFHI, BONGO et SARKOZY , il a toujours été ainsi. C’est des milliers des maliens qui ont été rapatriés chez eux.

    Cette conférence est une bêtise de plus. Demandons à nos frère de rester au MALI, les chinois sont plus d’un milliard, ils vivent chez eux et ils ont développé leur pays.

    Laissons la politique aux hommes politiques, travaillons et construisons le pays. Il y a 20 ans, la Guinée Equatoriale, l’INDE … n’étaient pas des pays avancés, mais aujourd’hui, les ressortissants de ses pays ne déambulent pas sur le globe à la recherche de la vie. Ils grouillent dans leur pays et se partagent le gâteau.

    Le MALI peut le faire, CHANGEONS DE MENTALITÉ

  40. je m’étonne du silence de la presse malienne , consternant nos compatriotes expulsés d’Arabie saoudite , visiblement , c’est des familles qui ont longtemps séjourné dans ce pays et même des enfants y sont nés et allaient à l’école , sans parler de la réaction désobligeante des autorités saoudienne sur le drame de mina , nous africains , en particulier maliens , nous manifestons beaucoup d’indulgence à l’égard de ce royaume , sans doute à cause de l’islam ! malgré toutes les humiliations , nous continuions à suivre ces attardés . Au point ou nous sommes , il serait même judicieux de faire réagir nos imams qui ne jurent que par ce pays là .

  41. On ne peut qu’être sensible à ces drames ..Il y avait un espoir avec l’Arabie Saoudite mais pourquoi avoir planifié 10 000 travailleurs …c’était trop pour un début ..!
    Cette mise en place aurait pu ouvrir la voie à d’autres coopérations..
    En Europe en plus il y a le problème très chaud des travailleurs déplacés qui sont une redoutable concurrence..et ils ont une certaine légitimité..
    L’immigration clandestine fait peur je dirais même très peur.. et risque de faire de gros dégâts .Or il faut que les étudiants , les hommes d’ affaires et autres entrepreneurs Africains puissent avoir accès à l’EU..facilement
    Il faut aussi que le regroupement familial soit maintenu et que les allocations accordées aux ressortissants Européens continuent à être versées aux arrivants non européens..
    Les assassinats récents ont en plus focalisés l’attention sur l’origine lointaine des assassins qui prime même si ils sont nés en Europe..

Comments are closed.