Jardin de femme: L’alcool aura-t-il une vertu aphrodisiaque ?

5
53

Nombreuses sont les personnes qui  consomment les  boissons alcoolisées  de nos jours dans la capitale malienne. Deux réponses sont données par bon nombre de consommateurs : sexualité et courage

 

L’alcool serait un excellent leitmotiv de la libido ? En effet  beaucoup de préjugés tournent autour des grands buveurs. Ils sont réputés être de grands ténors du lit, ce qui expliquerait la tolérance dont fait preuve leurs épouses  à leurs endroits.

Face à une consommation accrue de boisons alcoolisées autant chez les femmes que chez les hommes, nous nous sommes approchés de quelques amateurs pour mieux comprendre ce penchant :   « Lorsque je consomme quelques verres avant d’aller au lit avec ma copine,  j’assure plus longtemps ;  ce n’est pas la même chose quand je ne bois pas, je me fatigue plus vite », explique Blo, un jeune cadre de la place. En effet de nos nombreux échanges,  il ressort  que l’alcool est considéré pour bien de personnes comme un excitant qui fortifie la libido et permet à son consommateur de tenir le plus longtemps possible dans ses ébats intimes. D’autre part, ces mêmes consommateurs encouragent les plus timides à en consommer pour se donner plus d’ardeur et d’audace.

De plus en plus,  certaines personnes se croient obliger de consommer une boisson alcoolisée avant de débuter une histoire d’amour. Sans oublier cette pratique qui s’observe de plus en plus chez des personnes évoluant dans le milieu du showbiz. Hommes et femmes consomment des boissons alcoolisées pour faire face à leur public et maintenir une bonne ambiance dans le show des heures durant. Guidé par une curiosité de découvrir de nouvelles sensations, certain se retrouve pris au piège de l’alcoolisme ; au départ juste un verre pour se donner des forces, il se retrouve dépendant de l’alcool pour pouvoir entreprendre toute chose sollicitant une certaine endurance physique ou morale.  Comme l’a signalé Delphine : « Je n’apprécie  pas vraiment que mon homme boive mais je le laisse faire parce que c’est seulement quand il boit qu’il devient celui que j’aime, il est plus doux et au lit il exceptionnel … (rire) », nous confie cette jeune femme de trente ans, propriétaire d’un salon de coiffure.   A notre question de savoir si elles accompagnent toutes leurs compagnons dans cette consommation de boissons alcoolisées, peu sont celles qui le font. Et celles qui  boivent cette boisson, avancent les arguments suivant : il s’agit de rendre l’atmosphère plus détendue, ne pas le laisser boire seul ou encore elles cherchent à se libérer de toute pudeur lors de leurs ébats intimes.

Si de plus en plus on observe dans notre société une grande consommation d’alcool,  rares sont  ceux qui exposent leur penchant au grand jour. Et pour mieux connaître ce phénomène, il faut faire un saut dans les maisons closes et les endroits dits « VIP » où  chacun  se  livre à ses envies sans courir le risque d’être jugé. Un soin laissé à la lumière du jour où l’habit fait le moine.

Amita /Maliweb

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
Bedkol<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 20</span>
4 années 5 mois plus tôt

Attention, l’alcool est nuisible à la santé, au développement, et à épanouissement. Alors sachons raison garder. Il est mieux d’être naturel même au lit. Évitons les excès !!!!

Naturopathic Doctor<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1</span>
Membre
Naturopathic Doctor 1
4 années 7 mois plus tôt
Absolument pas Mdme. Ce n’est jamais une bonne idée de compter sur les effets de l’alcool dans les relations sexuelles, même à faibles doses. Pourquoi ? C’est que l’alcool a un effet de tolérance. Cela signifie que si, au début, l’alcool semble vous aider (par exemple à ralentir l’éjaculation pour un homme ou à supporter une pénétration chez une femme), il vous faudra augmenter progressivement les doses pour obtenir le même effet et parsuite une DEPENDANCE. Peu de personnes ont conscience du fait que de nombreux alcooliques ont commencé à boire pour tenter de surmonter une difficulté sexuelle. L’alcool est donc totalement à proscrire en tant que « médicament », que ce soit pour pallier une timidité, une difficulté érectile, d’éjaculation, de lubrification ou d’orgasme.Ces cas ont une faiblaisse sexuel d’origine psychologique d’ou ils sont peur d’etre a la hauteur lors d’un rapport sexuel,Noublions jamais que l’aclool a un effet nocif sur la production hormonale masculine( diminue la secretion du testosterone et par suite un DYSFOCTIONNEMENT ERECTILE)et sur la spermatogenése parsuite une hypofertilité voire l’effet d’alcool sur le systeme nerveux centrale.NB l’OMS identifie l’alcool comme un drogue légale car ca peut crée une dépendance physique et pshychologique en conclusion pour… Lire la suite »
banfo<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 142</span>
Membre
banfo 142
4 années 7 mois plus tôt

Il faut faire du sport cela vous aidera beaucoup dans le lit.
Alcool peut avoir des effets secondaires plus tard salut.

Tavarich<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 45</span>
Membre
Tavarich 45
4 années 7 mois plus tôt

Amita, il manque l’avis du docteur pour completer ton analyse!

sambou<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1039</span>
Membre
sambou 1039
4 années 7 mois plus tôt

La consommation d’alcool ne date pas d’aujourd’hui chez nous: il a toujours existé des breuvages traditionnels (vin de mil, de palme…)
depuis l’époque des empires.Il existe même un adage qui l’argumente ainsi: “Tiè minbali ô dèn tè koko”.Une seule remarque importante parlant des consommateurs qui peut être un bon filon à exploiter,”la tolérance dont fait preuve leurs épouses à leurs endroits”. 😆
😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

wpDiscuz