Affaire « atteinte à la sûreté de l’Etat » : La défense de Boubou Cissé et coaccusés dénoncent « un procès politique » et « l’inexistence d’indices probants »

8

Accusés« d’atteinte à la sûreté de l’Etat »« tentative de déstabilisation de la transition »,  le pool des avocats de l’ancien premier ministre, Boubou Cissé et coaccusés étaient face à la presse ce vendredi à Bamako pour  dénoncer un  procès politique et la violation de la liberté  fondamentale de leurs clientsdont certains sont écroués et l’un obligé de se cacher pour sa sécurité.

C’est un pool d’avocats qui se sont présentés ce vendredi devant la presse  pour donner des éclairages sur cette affaire  dite  « de tentative de déstabilisation de la transition » qui défraie la chronique au Mali.

Le bâtonnier, Me Kassoum Tapo, est  clair, « toutes les personnes arrêtées n’ont jamais tenu une réunion secrète autour du premier ministre Dr Boubou Cissé. D’après  lui, après 52 jours de détention dans le camp de Kati suite au coup d’Etat 18 août, l’ancien chef de cabinet SéKou Traoré est allé  rendre visite à Boubou Cissé  une seule fois parce qu’il fut son collaborateur. On reproche, selon lui, à Sékou Traoré, le secrétaire général de la présidence, d’avoir lui aussi mené des actes de sabotage,  d’avoir consulté à Ségou, Lassina Kane, un puissant marabout et introduit au Palais de la viande de sacrifices.  «Ce fameux marabout qu’on pense qu’il prépare des coups d’Etat est l’oncle de Sékou Traoré. Est-ce qu’il est interdit d’aller voir son oncle ? »,  s’interroge Me Kassoum Tapo.

Les autres accusés à savoir : Vital Robert Diop, directeur général de la société PMU-Mali, Aguibou Macky Tall, directeur général adjoint de l’Agence de gestion du fonds d’accès universel, Souleymane Kansaye, receveur général au Trésor,  Ras Bath,  chroniqueur et animateur radio,  Me Tapo soutient  qu’il n’y a aucun « élément probant » qui prouve   que les fonds ont été mobilisés pour financer des organisations syndicales et associatives pour déstabiliser la transition. Il a déploré la diffusion du réquisitoire du procureur sur les réseaux sociaux  et s’interroge « comment on peut jeter en pâture l’honneur des gens et mettre en prison des jeunes cadres sans preuves »

 « Dossier scandaleux »

« Il n’y a rien dans ce dossier  qui fonde de poursuites judiciaires »,  tranche Me Marcel Ceccaldi, venu de la France pour défendre Boubou Cissé.  Lequel n’hésite pas à qualifier cette affaire «  de dossier scandaleux ».

Me Kassoum Tapo  estime que son client Boubou Cissé et ses coaccusés sont victimes d’un procès politique.  «  Depuis quand avoir des ambitions présidentielles est un crime ou un délit dans une démocratie », se demande toujours le bâtonnier, qui  ajoute que  dans un dossier pareil on aurait dû mettre  ces personnes arrêtées en liberté mais sous contrôle judiciaire.

«  Aucun indice ne prouve qu’on doit émettre un mandat de dépôt contre elles », déplore l’avocat. Lequel pense que c’est une chasse au poste qui ne dit pas  son nom. «  Vous avez vu qu’ils ont abrogé le décret de nomination de Sékou Traoré à la Présidence. Donc, demain ne soyez pas surpris de voir d’autres  personnes nommées à la place de nos clients », ajoute Me Tapo.

Poursuivant que  cette affaire est une atteinte à la liberté fondamentale de leur client, à la démocratie, à la liberté d’expression et au droit à la défense.  Pour lui, le procureur  s’est laissé instrumentaliser par la sécurité d’Etat. « Les gendarmes n’ont mené aucune enquête préliminaire. Ils se sont contentés du rapport de la sécurité d’Etat », conclut Me Tapo.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Meme sils n’étaient pas accusés d’atteinte à la sûreté de l’Etat tous ces gens ont fait partie d’un gouvernement qui a détourné l’argent du peuple malien il faudrait deja qu’ils rendent meme compte de toutes ces malversations la justice malienne n’a aucune leçon a prendre d’un pauvre avocat français qui n’est la que pour ses honoraires

  2. Boubou Cisse si tu prétends etre un homme d’état avec des ambitions présidentielles pour diriger les destinées d’un pays faut avoir du courage et ne pas etre lâche comment peux tu fuire et te cacher de peur d’être emprisonné Tu as quand meme été premier ministre du pire gouvernement malien en faisant parties des voleur de la république ta place meme est en prison

  3. « Les gendarmes n’ont mené aucune enquête préliminaire. Ils se sont contentés du rapport de la sécurité d’Etat », conclut Me Tapo.

    Ceci est en effet scandaleux. La sécurité d’État ne fait que du renseignement, et en aucun cas son rapport ne peut valoir d’enquête judiciaire. Mais dans une république bananière, rien n’est impossible.

    Pensées rebelles.

    • Mon frere Rebel tu ecoutes encore Maitre Tapo et tu croies a ses conneries encore? Tout le monde connait ce type maudit qui agressait physiquement les femmes en public et les insultait en public et tu te bases sur ses mensonges pour faire des conclusions. Non ne perdons pas le temps sur Tapo et ce qu’il dit en general et specifiquement sur Boubou Cisse. Si ce dernier n’avait pas fait quelque chose alors il serait aujourd’hui devant les media pour dire ce qu’il pense de la situation et rentrer paisiblement chez lui. Aussi dire que les agents sont venus et l’ont trouve absent est tres faux car Boubou a ete alerte par quelqu’un et il a fui sa maison pour aller se cacher dans l’Ambassade de Cote d’Ivoire avant que les agents ne viennent le chercher et l’arreter!

  4. Au lieu de s’attarder sur ce dossier vide, nous invitons la justice du Mali a rapidement, se saisir du dossier de détournement des deniers publics, notamment les 1236 Milliards mobilises pour rendre a notre armée Malienne ses lettres de noblesse. VIVE LA JUSTICE.
    Nul ne devra être au dessus de loi civile et militaire devront répondre. merci

    Pour ma part la priorité de la transition est de rétablir l’intégrité du territoire et la cohesion nationale.
    Si nous voulons définitivement sortir de cette spirale de coup d’Etat chaque 10 ans. LA COHESION NATIONALE AVEC LE TEMPS QUE CELA PRENDRA.

  5. Mere fact Boubou Cisse is not present plus that absence appear to be of his doing any defense offered in his behalf should be void. As for others weight of evidence should determine next step.
    Let us keep this simple, transparent plus according to law .
    Irregardless of outcome Boubou Cisse is puppet for France plus modern day colonialism that keep Malians in poverty. Even worst Boubou Cisse is cocaine drug addict. Not president Mali need.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  6. QUE FAUT-IL FAIRE SI LES DETENTEURS DU GROS CANON NOUS FONT COMPRENDRE QU’ILS ONT PEUR DES FETICHES ET DES GRIS GRIS?
    PENSEZ-VOUS VRAIMENT QUE LE MALI PEUT AVANCER AVEC CETTE MENTALITE’????

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here