La citoyenneté des jeunes maliens : Les SOFAS de la République enclenchent la bataille

7

Tout en plaçant les actions pour la libération des régions au nord du Mali au cœur de leur programme, les Sofas de la République, au cours d’une conférence de presse animée, le 13 septembre 2012, viennent d’ajouter une nouvelle corde à leur arc. Ils viennent de décider de passer à la formation des jeunes maliens à la citoyenneté en vue des prochaines élections.

« Tout en œuvrant pour le retour définitif de la paix au nord du Mali, les SOFAS de la république estiment que l’un des piliers de la paix et de la démocratie est la tenue d’élections libres, transparentes et crédibles». Cette déclaration a été faite, le 13 septembre 2012, par Mohamed Bathily, porte parole des SOFAS de la république, lors d’une conférence de presse animée au Carrefour des jeunes de Bamako. Selon lui, « les SOFAS estiment que les crises que subit le pays sont les conséquences des dernières élections législatives et présidentielles émaillées par des fraudes, des bourrages d’urnes, d’achat de conscience et surtout par une abstention massive des populations et particulièrement des jeunes ».

Il a indiqué que « Les SOFAS entendent profiter du coup d’Etat du 22 mars contre la République et la démocratie pour précipiter la mort de la jeunesse malienne inconsciente, insouciante, incivique, perverse et pervertie ». Pour cela, il dira que depuis le lundi 10 septembre 2012, à travers son initiative « Ma carte d’électeur, mon arme civique », les SOFAS sont allés à Lafiabougou, à la rencontre d’un grin de jeunes hétéroclites, pour discuter, échanger et sensibiliser les jeunes. Ils ont incité leurs camarades à aller se faire inscrire pour ceux qui ne le sont pas, à retirer les cartes d’électeurs pour ceux-là qui ne l’ont pas encore fait, à bien conserver les cartes d’électeurs pour ceux-là qui en ont pour le jour des élections.

«  La crédibilité des élections dépend de la préparation d’un fichier biométrique, de la confection de bulletins fiables, de la sensibilisation pour une participation massive, consciente et républicaine des populations en général et de la jeunesse en particulier », a-t-il révélé. A son avis, cette campagne civique qui va conduire les SOFAS dans tous les quartiers du District de Bamako, des cercles et capitales régionales du Mali libre, et plus tard sur toute l’étendue du territoire national, vise à faire prendre conscience aux jeunes de leurs devoirs et droits dans une république, de connaitre les institutions, leurs domaines, leur fonctionnement et prérogatives.

« La campagne Ma carte d’électeur, mon arme civique, vise à doter les jeunes de connaissances et de valeurs leur permettant de mesurer la valeur du bulletin de vote et de sa portée sur le devenir du citoyen et sur celui du pays », a-t-il noté. Il s’agira de mettre dans la balance le thé, le t-shirt et le mandat du Président ou du députe que le jeune va choisir à travers son vote. « Le jeune saura, à la fin de la campagne, que la seule et puissante arme dont dispose un citoyen dans une démocratie est la carte d’électeur ; qu’avec elle on peut imposer sa vision de développement économique, social, culturel aux différents candidats », a-t-il conclu.

Assane Koné

 

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. je me demande comment Le républicain peut mettre ces genres d’articles dans ses journaux…,ces jeunes qui profitent des 500fca pour faires affiches publicitaires des hommes politiques on a pas besoin de vous pour nous sensibilise. PEUPLE DU MANDING!!!!!DEBOUT LES YEUX OUVERTS et ensemble pour liberer le MALI.

  2. Nous croyons que Sofas étaient du sérieux ,dommage mr bathily t’es un pauvre type OPORTINISTE .Tu parles de politique(élection) tandisque plus de la moitie de ton pays manque de tout meme leurs droits les plus élémentaires.Tu m’étonnes les fainéants comme vous sont des pions des hommes politiques.Au lieu de louer le carrefour des jeunes pour des conferences bidons ,ou je ne sais quoi “sensibilisé les jeunes” MDR!!!

  3. A quand des actions centrées sur ces barbaries ??? A quand un rassemblement au lieu de tous ces petits groupes imnpuissants ???
    Regarder ABC News :
    ” “There was blood everywhere,” said Toure, who described how the children also were trying to carry bags of sand in order to soak up the liquid.

    The amputations took place in a public square in Gao known as Place de l’Independence, or Independence Place. The five victims were brought onto the stage, but unlike at past applications of Shariah law the Islamists had not publicly announced the punishment beforehand, and had blocked people from gathering to see it, said Toure.

    Gao has seen some of the most intense protests against Islamic rule in the north of Mali, and the Islamists have been forced to backtrack on some of their proposed punishments.

    Youth leader Ahmadou Ould Fneiny said that residents were shocked by Monday’s amputations and are trying to decide what to do. “

  4. Sauf qu’ils ressemblent beaucoup plus aux américains noirs qu’aux Maliens de souches. 😛

  5. tu dis de n’importe quoi va reflechir man si tu as quelle que chose avec les voleurs sans foi et ni coeur c’est ton problème tu peux resté chez toi car personne ne va t’ecouter nous on n’aime notre armée et on les soutien

  6. Tout le malheur de ce pays est arrivé par la faute du capitaine SANOGO et de ceux là qui l’ont soutenu dans cette mafieuse action.
    Vous voyez, même les militaires qui ont abattu sans sommation les paisibles religieux maliens et mauritaniens à Diabali ont reçu l’ordre du capitaine SANOGO.
    Une chose est certaine si nous ne prenons garde le bateau Mali va couler car c’est un maudit ce capitaine qui cherche vaille que vaille le pouvoir.
    Il essaye de tromper la communauté internationale et nationale en disant qu’il a cédé le pouvoir mais au fait c’est un menteur il dit ça pour échapper à la justice internationale, heureusement pour nous il ne va jamais s’échapper à cette vraie justice.
    La CEDEAO doit désarmer le camp de KATI et attendre la fin d’une élection pour remettre les armes au nouveau pouvoir sinon je vous jure que les alcooliques de KATI vont s’accaparer de nouveau

    • tu dis de n’importe quoi va reflechir man si tu as quelle que chose avec les voleurs sans foi et ni coeur c’est ton problème tu peux resté chez toi car personne ne va t’ecouter nous on n’aime notre armée et on les soutien

Comments are closed.