Mahamoud Dicko suite à la visite au Mali de la ministre française des droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem : « Nos autorités doivent faire attention… Que l’on arrête avec la provocation ! »

49

Mahamoud-Dicko
L’Imam Mahmoud Dikco et Najat Vallaud-Belkacem

Le Président du Haut Conseil Islamique, l’Imam Mahamoud Dicko était l’invité la radio NIENTA, jeudi dernier.  A l’ordre du jour, la visite au Mali  de Najat Vallaud-Belkacem,   Ministre française   des Droits des femmes, et surtout le code de la famille. Une question  qui fâche plus d’un. Nous vous proposons la transcription de son intervention.

 

« A lasuite de la visite de la ministre française, beaucoup de personnes ayant entendu certaines déclarations officielles et des rumeurs, nous ont approchés en vu de pour nous faire part de leurs inquiétudes. Pour notre part, nous avions souhaité du dicernement et de la sagesse. Nous aussi avions appris des choses… Nous nous sommes, par conséquent, levés sereinement… sans bâton, sans arme aucune… Nous avions approché les autorités qui, on le sait, sont là au service des citoyens. Nous avons fait part de notre désapprobation par rapport à ce qui était arrivé.

 

 

 

S’il faut respecter la démocratie et l’Etat de droit, il convient alors de respecter le dessein de la majorité laquelle, au Mali a clairement fait savoir son opinion sur certaines questions. Raison pour laquelle, des lois adoptées au moment des faits ont été finalement abandonnées. Et l’on en a adopté de nouvelles conformes à nos valeurs sociétales. Ce qui n’a pas été du goût des occidentaux. Je sais que cela ne les a pas plu. Je le sais parce que tous les jours qui passent, ils viennent me parler de la question… Ils sont journalistes, ambassadeurs, envoyers spéciaux… Ils viennent tous me parler du même sujet : « à propos de votre code… votre code… votre code [de la famille NDLR].

 

 

 

La nouvelle venue, elle, (la ministre française, …) n’est pas passée par le dos de la cuiller. Elle a clairement et directement évoqué la question en ces termes : «les droits relatifs aux femmes au Mali avaient auparavant été adoptés.  Mais nous, nous avons souhaité que l’on reprenne le tout. Il est par exemple dit [dans le code déjà adopté] que la femme doit obéissance et soumission à son mari». Elle m’a clairement dit que ce passage s’avérait une violation des droits de la femme. Et que par conséquent et ne doit pas figurer dans le code en question. En clair, ils [les occidentaux NDLR] désapprouvent ce passage… Ils désapprouvent… Ils le désapprouvent totalement.

 

 

Autre point de discorde : la gestion de l’héritage après décès, lequel figure également dans le nouveau code voté par l’Assemblée Nationale, signé et promulgué par l’ancien président de la République. Mais le document a été pour l’instant mis de côté et personne n’ose l’évoquer. Toute chose qui prouve que le code en question, à l’origine, ne nous était pas initialement destiné. Autrement, s’il nous était véritablement destiné et au demeurant déjà promulgué par le président de la République, pourquoi donc le mettre de côté ?

 

 

Par rapport au partage de l’héritage et conformément au code adopté et promulgué, nous avons souhaité et il y est dit que les biens du défunt, de quelque nature qu’ils fussent, soient distribués conformément à sa foi et à sa réligion. C’est ce qui a été arrêté, décidé et promulgué. Ils [les occidentaux] estiment que cette option, non plus, n’est pas normale. Ils ne cautionnent pas cette mesure préconisée par le Saint Coran.

 

 

Aussi, ils [les occidentaux] n’approuvent pas la mesure pourtant favorablement accueillie par les musulmans du Mali et relative à la reconnaissance du mariage religieux avec tous ses avantages (le respect des droits de l’épouse par exemple)…

 

 

Ce ne sont là que quelques exemples. Et ils [les occidentaux] sont là nuit et jour  à nous en rabattre les oreilles. Ils nous disent tout ; ils font tout ! Leur intention est de tout bouleverser. Ils ont choisi des cibles pour ce faire puisque convaincus qu’en réussissant un changement au Mali, ils atteindront toute l’Afrique.

 

Il est bon que les maliens sachent que la religion musulmane et la culture malienne ne font désormais qu’une. Et cela ne date pas d’aujourd’hui. Tous les grands empires nés dans le creuset de l’actuel Mali ont embrassé l’Islam. Nous restons convaincus que le Mali est un grand pays, un pays qui a de la baraka (…)

 

 

Certains de nos grands rois, à l’image d’ASKIA Mohamed ou Kankou Moussa, ont embrassé l’Islam. Le dernier s’est rendu à la Mecque, a distribué de l’or, a prié et invité les autres à prier pour son pays et son peuple. C’est dire que notre baraka ne date pas d’aujourd’hui et elle ne vient pas de nous.

 

 

Askia Mohamed aussi, avec un grand nombre d’érudits s’est rendu sur les lieux saints en 1445. Ce jour, le chérif Alhassan Moulaye El Habas, descendant du prophète Mohamed (PSL) et qui faisait office de gouverneur, donc responsable des lieux, a accueilli tous les visiteurs. Au tour d’Askia Mohamed, il l’a fait asseoir et l’a traité avec tous les égards. Il lui a dit qu’une mission lui serait confiée au nom de l’Islam : « Je te délègue les pouvoirs que Dieu m’a délégués, que le prophète (PSL) m’a délégués. Je te désigne Khalif dans la région Afrique. Tu as désormais droit de parler au nom de l’Islam… Tu es, en outre, notre ambassadeur ». ..

 

 

Cette histoire ne date pas d’aujourd’hui. Ce jour, le gouverneur de la Mecque lui a remis un turban et une coiffure et lui a posé la main sur l’épaule en lui disant : «tu es kahalif. Que celui qui adore Dieu et suit Mohamed (PSL) t’obéisse !  Que celui qui refuse de te suivre soit considéré comme ayant réfusé les préceptes de Dieu et de son prophète (PSL) … Tu es notre Khalif».

 

 

Et il a dit (toujours à l’intention d’Askia Mohamed), que le prophète (PSL) avait affirmé qu’il y aura 12 khalifes après lui.  Et d’ajouter qu’il (Askia Mohamed) en est le 11ème. Il a alors fait des bénédictions pour le pays et tous les peuples qui en seront issus. Il a maudit tous ceux qui seraient animés de mauvaise foi et tenteraient de lui porter préjudices…

 

La marque exceptionnelle du gouverneur à l‘endroit d’Askia Mohamed a suscité la curiosité et le respect de nombreux autres érudits et membres de la cour. Ils ont décidé de suivre le souverain malien dans son pays et ils y sont restés (…).

 

 

C’est vous dire que la responsabilité de l’islam en Afrique a été confiée à un des nôtres.  Notre pays n’est donc pas étranger à cette religion.

 

 

Voyez-vous, rien de cela n’est une invention de Mahamoud Dicko…  C’est pour vous dire que ce ne sont pas nous tentions aujourd’hui de faire de ce pays un Etat islamique. C’est faux et archi-faux. L’on doit cesser de dire cela. Seuls ceux-là qui ignorent les tarikhs peuvent soutenir de telles affirmations… (…) Et vouloir dissocier l’histoire du pays à celle de l’Islam constitue vraiment une ignorance profonde…  Prétendre que c’est seulement aujourd’hui que l’islam a été implanté au Mali est encore pire ignorance.

 

Je rappelle que les bénédictions et malédictions faites par le chérif (le gouverneur de la Mecque) sont irréversibles. Et je dirai ceci à nos autorités : elles doivent faire attention. Je le repète : qu’elles fassent attention ! Quelles fassent attention aujourd’hui et demain. Que Dieu les garde de bomber la poitrine contre l’Islam. Elles risquent de se briser les côtes. Les bénédictions d’antan sont passées par là. Tous ceux qui ont essayé l’ont regretté. Il y a tant d’exemples.

 

 

Ce que nous disons à nos autorités et à nos hommes politiques, à nos femmes et à leurs leaders, c’est d’être circonspects et modérés. Personne aujourd’hui dans ce pays n’est contre les femmes, contre leurs intérêts ou leur avancée ou qui voudrait du mal à ce pays. Personne ! Mais vouloir nous métamorphoser et nous orienter vers un autre chemin, n’est pas chose porteuse de bonheur pour le pays… Le monde d’aujourd’hui est celui de la provocation. Nous devrons y penser, faire attention.  Pas plus tard qu’hier en Mauritanie,  quatre hommes sont rentrés dans une mosquée avec des exemplaires de Coran qu’ils ont commencé à déchirer et à déchiqueter pour ensuite jeter les morceaux dans les toilettes avant d e prendre la fuite. Ils ont été pourchassés.  L’histoire continue. C’est de la provocation… Il est bon aujourd’hui de savoir que la tendance actuelle dans le monde est la guerre contre l’Islam. Les musulmans doivent le comprendre. Ce n’est que cela.

 

 

Un scenario similaire est arrivé en Centrafrique où les hommes politiques étaient engagés dans une guerre politique. Mais ils ont trouvé moyen de transformer ce conflit en opposition religieuse. Les musulmans sont dès lors pris à partie. Ceux qui n’ont pas pu fuir ont été tués.  Et les défenseurs des droits de l’homme, n’ont pas levé le petit doigt. Ils ont assisté à la scène.  Ils cherchent à nous engluer dans des scenarii identiques…

 

 

Nous demandons à nos peuples de rester derrière Dieu et Son Prophète (PSL). Pas question pour nous de vendre notre religion et nos valeurs culturelles. Pas du tout ! Que quiconque nous accepte, accepte notre religion. Nous ne voulons pas de celui qui rejette notre religion

 

.

Les gens (des musulmans) m’ont interpellé par rapport aux messages sur les antennes de la télévision nationale, sur les radios, dans les journaux qui ne parlent maintenant que de l’excision des filles et des sujets analogues. Ils m’ont demandé si je l’ignorais. J’ai répondu que j’entendais et voyais tout. Je les ai appelés au calme et à la sagesse (…). Continuons ainsi, mais qu’on arrête la provocation ; que l’on arrête de nous énerver  et nous pousser à la faute. C’est la méthode qu’ils utilisent contre les musulmans : les pousser à la faute et ainsi, transformer leur droit en tort…. Ils posent des actes en vue de dénigrer l’islam comme par exemple faire des caricatures contre le prophète (PSL), déchirer des exemplaires de Coran à même dans les mosquées, sous le vocable de la liberté d’expression, de ceci et cela. Et en ce moment, nous musulmans, commencions à nous enerver, à brûler leurs drapeaux, à entamer des mouvements. Mais voyez-vous : eux, restent, en ce moment chez eux tranquilles, pendant que notre quiétude à nous est perturbée. Ils nous passent ensuite sur leurs télés et  montrent à leurs enfants en disant: ils ont une religion de barbare.

 

 

La vérité, c’est qu’ils n’ont plus de solutions à leurs propres problèmes. Tenez : en rejetant la polygamie, ils ont encouragé,  à la longue, le mariage entre deux personnes de même sexe. C’est aussi simple que cela !

 

 

Je dirai aux musulmans maliens que Dicko [Mahamoud] d’hier est le Dicko d’aujourd’hui et restera le Dicko de demain. Je n’ai pas changé, je n’ai pas tremblé, je n’ai pas été inquieté…  Je reste constant.  Mais je fais preuve de discernement dans toutes les questions qui me sont soumises. On m’a plusieurs fois reproché mon silence ou ma réaction tardive sur des questions ; mais je préfère cela aux éventuelles erreurs consécutives à la précipitation… La tolérance et la flexibilité constituent des vertus de notre religion. Etre souple quand il le faut et rigide le moment venu… Qu’on serre les rangs et si Dieu le veut, Inch’Allah, certaines choses ne se feront pas de notre vivant, Inch’Allah ! Mais tout doit se faire dans la sagesse, le discernement et la clairvoyance. Mais sachez que celui qui n’est pas avec Dieu est forcément avec Satan. Qu’ils sachent que ce peuple du Mali restera debout. On ne peut pas nous intimider ! Ce pays ne sera pas celui des mécréants et des infidèles… Inch’Allah !

 

 

Quoi de plus agréable que de vivre en symbiose, dans le respect mutuel et celui du culte ! Dans l’histoire du Mali, Dogons et Bobos non encore convertis dans une quelconque réligion, ont cohabité avec des musulmans. Des ethnies différentes cohabitent encore ensemble…  C’est dire que personne n’a de leçon à nous donner par rapport à la cohabitation pacifique et dans l’intelligence. Ceci reste un des piliers de notre pays. Que l’on ne nous fasse pas croire que la laïcité est un phénomène nouveau au Mali.

 

 

Dans ce même creuset, sept empires ont existé. Ce n’est pas un fait du hasard et celà n’a existé nulle part dans le monde. Des bénédictions y ont été faites par d’illustres personnes et Dieu les a exhaussées. C’est justement la raison pour laquelle, il nous arrive souvent d’échapper de justesse à des phénomènes sans avoir comment et pourquoi. Mais l’on est tous d’accord que le Mali est un pays béni. Mais par qui donc ? (….) Par nos ancêtres ! Nous venons de très loin.

 

 

(…) Les députés au niveau de l’Assemblée Nationale, par amour pour le pays, auraient certainement mieux fait de renoncer à une partie de leurs indemnités pendant quelques années… Au lieu de cela, ils en réclament davantage… Au même moment, il s’avère impossible d’acceder à des soins sans le sous….  Ils sont toujours dans la logique des revendications… Tantôt ce sont les juges, tantôt les enseignants… Au même moment, les conditions d e vie des populations ne sont pas améliorées….  Ca c’est quelle gouvernance alors ? Et quand on ose en parler, voilà qu’on te taxe de politicien… Non, nous dénonçons plutôt l’injustice.

 

 

En conclusion, je demanderais à tout un chacun de faire preuve de sagesse et de tolérance. Je reste convaincu qu’avec ces vertus, les choses s’arrangeront. Mettons le Mali au dessus de tout… »

Source Radio Nienta

Transcrits par B.S. Diarra

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

49 COMMENTAIRES

  1. ils est vraiment nécessaire d’écouter ces propos, celui d’un homme qui ne parle pas hasard, qui a une capacité d’analyse et de discernement extra-ordinaire. que lui lui donne longue vie. Et le protège contre les personnes animées de mauvaises fois. AMEN.

  2. Salam mes frères et sœurs, ne parlez pas mal d’ un Imam, surtout n’ interprétez pas mal leurs propos si non cela peux rendre vos vies nuisibles. Sachez que n’ importe qui ne devient pas IMAM, les IMAMS sont les ambassadeurs d’ALLAH sur la terre
    NB: je parle à mes frères et sœurs croyants et non aux provocateurs, SALAM ALEKOUM WARAHAMATOULAH WA BARAKATOUHOU

  3. Cette dame a garde son nom de jeune fille

    Vallaud est le nom de son mari
    et Belkacem son nom de jeune fille

    Ces enfants s appelleront Vallaud Belkacem et donc ses petits enfants auront 3 noms de familles s ils suivent sa logique

    Ses arrieres petkts enfants 4 noms de familles

    Etc….

    Sa logique est ridicule

    Donc restons nous memes

    Elle ne vaur pas mieux que nous !

    • C’est pourquoi tu vies chez elle dans la douce France, sinon si vou etiez egaux tu allais etre chez toi au Mali.

  4. NVB PERD SON TEMPS !

    Les Maliens ne so t pas des vendus comme toi

    Ils resteront fideles a leur valeurs et n epouseront pas celles imposes par les
    par la France

    Notre richesse ne se trouvant pas ds notre porte monnaie
    vs pouvez couper ttes les aides.

    Dieu nous viendra en aide !

  5. Vraiment je remercie dieu le fait que je ne suis pas musulman croyant et pratiquant. On reconnait l arbre a travers ses fruits .le monde musulman actuel est comme de l enfer qui peut me contredire

  6. On ne pardonnera jamais un gros hypocrite comme Dicko, un al mukhafir, une personne sans coeur. Lui Dicko n’est pas un musulman du tout.Que le haut Conseil des Islamistes s’occupe de leur religion et qu’il laisse la femme et la fille maliennes en paix. C’est Dicko le vilain provocateur, c’est lui le Jihadiste du Sud qui met son gros nez la ou il ne connait absolument rien, au moins la Ministre Francaise de Droits de la Femme est une femme et elle se mele des affaires de femmes car a ce que je sache Dicko n’est pas une femme, alors qu’il s’occupe de ce qui lui regarde. Le code raciste et discriminatoire signe par ATT apres le forcat de la horde islamiste n’est pas un code legal et ne represente pas le Mali mais un code dicte a Diouncounda par le Haut Conseil des Islamistes et rappelons-nous que le Mali n’est pas un royaume Wahabia il est et restera une Republique Laique et pas islamiste, ce Code illegitime et non legal n’engage que Dicko et Dioncounda. Tant que la femme et la fille maliennes resteront a la marge de la societe et discriminees Dicko n’aura pas la paix et le Haut Conseil des islamistes n’aura pas la paix. Il faut la justice entre l’homme et la femme et l’egalite entre la fille et le garcon. Sambou le raciste revient chez toi au Mali et quitte la France qui a reconnu l’homosexualite et le marriage homosexuel, reviens chez toi ou tous tes malheurs n’existent pas. A bon entendeur, salut.

    • Le code de la famille doit etre revisé pour une meilleure justice sociale pour la femme et d’egalite. Aussi une meilleure partage de l’heritage car Souvant elles se retrouvent avec rien et laissees a elles seules. L’abus des femmes par les hommes est inacceptable mais la femme doit être soumise a l’homme, cela ne veut pas dire d’abuser elle ou la traiter comme esclave. Nous ne vivons plus au moyen age.

  7. Je suis vraiment indigné par les gents qui insultent DICKO. Ils n’ont rien compris du fonctionnement du monde actuel. Ce qui est choquant dans tout çà, c’est que les européens ne veulent pas nous laisser vivre en paix chez et dans nos propres pays. Si non comment comprendre que les européens et les Américains et même la Banque Mondiale coupent ses aident a l’Ouganda après que le pays ait adopté des textes interdisant homosexualité. Ouganda a ma connaissance a une population constituée en majorité par de non musulmans. Et pourtant ce pays est contre cette pratique. L’opposition aussi bien que le parti au pouvoir sont restés souder sur cette question. Faisons attention n’acceptons jamais leur dicta. Soutenons nos leaders dans des situations pareilles.
    Merci et bon courage a DICKO.

    • Si le Mali veut vivre en paix qu’il refuse les milliards d’Euro de l’Union Europeenne ainsi que les dollars de la Chine. On peut pas etre mendiant et demander sa liberte. Le monde est simple mais tu ne le comprends pas du tout, les pays qui donnenet a vivre au Mali comme la France, la Grande Bretagne, l’Allemagne, les USA etc. sont contre tous les extremistes qu’ils soient chretiens ou islamistes et l’Ouganda est sous la domination des “born-again christians” qui ont le meme comportement que les Islamistes de AQMI et MUJO. Donc ils ont connu le meme sort comme les Jihadistes et islamistes au Mali. Il faut rappeler que Museveni est au pouvoir il ya 28 ans maintenant avec sa femme comme deputee et meme ministre dans le gouvernement, voici un dictateur sans vergogne et sans honneur qui joue avec les sentiments de la population pour etre reelu encore. A un moment Dicko a eu tellement peur de la France qu’il a renonnce a son Wahabisme et comportment islamiste, maintenant il veut reparler parcequ’il pense qu’il a tout perdu, mais il se trompe il va perdre plus encore. La meilleure noblesse c’est de dire a la France rentre chez toi et a l’Union Europeenne nous ne voulons pas de tes milliards d’Euro.

  8. Que cette dame règle d’abord le problème d’équité Homme-Femme en France avant de s’intéresser aux autres. Pas plus tard que le week-end passé, on apprend qu’à compétance, diplôme et charge de travaille égaux une femmes touche 80% de ce que son homologue masculin touche en France. Alors que notre texte de travail interdit toute discrimination de salaire.

    • Alors et au Mali, l’equite existe ou pas? Les femmes ont le meme salaire que les hommes a diplome egal et au travail egal? Si oui bravo pour le Mali

  9. vraiment les maliens ne rate pa d’ocasion pour regler leur compt koi dicko a souligner une chose k tout le mali en tout ca la majorité s’est lever pour defendr et et imposer a l’assemblé de revoir le contenu,et une etrngere vien nous dir k cest mal fait par ce k’on a pa fais ce k’eux vellent,aulieu de parler de ça on essai de regler nos compt,marchez donc alor pour anuler ce fameu code,

  10. vraiment les maliens ne rate pa d’ocasion pour regler leur compt koi dicko a souligner une chose k tout le mali en tout ca la majorité s’est lever pour defendr et et imposer a l’assemblé de revoir le contenu,et une etrngere vien nous dir k cest mal fait par ce k’on a pa fais ce k’eux vellent,

  11. En vrai dire ce mr mérite d être un guide religieux il se soucis des religieux et de leur intérêt grace à son courage les homosexuels non ps eu de droit au mali et beaucoup d’autres
    En tout cas il est meilleur défendeur de l islam
    De son temps il ne parle pas pour parler il connaît son domaine. Et les gens qui fréquentes les homosexuels ne vont jamais t’apprécie même les religieux

  12. Que Dieu bénie le Mali
    Tout le monde le dit autant de fois sans comprendre de quoi il s’agit ;
    Mais sachez qu’ALLAH de l’an 0 reste ALLAH de l’an 2014 et restera ALLAH de tous les temps ;
    Toute la créature lui appartient toi tu l’appartiens (si tu es croyant bien sûr), lui il l’appartient, comme moi aussi ;
    Et c’est celui le bonheur il a édicté les règles divines que nous retrouvons dans les livres saints pour préserver ce bonheur là c’est ne pas les conventions, les protocoles ou des accords internationaux infructueux qui peuvent le préserver ;
    ALLAH n’est pas démissionné et il ne démissionnera jamais mais il restera patient et il fera de tout le temps des gens qui travailleront pour lui et se battrons pour sa cause quels que soient les obstacles et les d’enjeux qui peuvent peser sur eux.
    Au rang des quels on peut citer le président du haut conseil islamique du Mali Imam Mahmoud DICKO qui n’a pas insulté quelqu’un, ni frappé quelqu’un, mais seulement il a refusé de se porter gouverneur de l’occident à la tête du HCIM et a choisi comme référence l’Islam que représente son institution donc fidèle à ceux et à celles qui l’on fait ce qu’il est.
    Je lui dis ceci :
    – Courage car les grands Hommes ont toujours étaient la cible des leurs ennemis
    – Courage car la vérité et le mensonge sont toujours opposés
    – Courage car la vie est un combat soit on le fait pour ALLAH soit on le fait pour Satan

  13. j’ai l’impression que vous n’avez pas lit entre les lignes vous qui l’accusé, la religion s’occupe de tout n’oublier pas, Bocou de tes lois et principes ont eu leurs sources aux vaticant.Et dans ces propos sorter moi une phrase faisant alusion l’extremisme. Quand à la culture il a raison que la cultutre malienne malienne est en rapport directe avec la religion et cela n’est discremination car prendre sa source n v pas dire je n’accepte pas l’autre.

    • Certes, mais lorsqu’une parole est sensée , il faut au moins y réfléchir. ❗

  14. Cette dame du haut de sa rationalite est incapable de voir les femmes victimes de leurs bombes en Lybie,donc qu’elle balaye d’abord leur propre barbarie avant de se porter en conscience du monde.

    Quelle hypocrisie ! 🙁

    • Tout à fait d’accord! Et le jour où l’occident acceptera la polygamie, nous pourrons revoir certains points. 😈

  15. belle lecture de la vision de l’occident M.DICKO .nous sommes tous conscients que le code de la fammille n’est absolument pas une priorité au vue des maliens , pensons à la liberation de KIDAL car on ne peut pas suivre deux lièvres à la foi .
    vive le MALI. BE BLESSED !!!

  16. belle lecture de la vision de l’occident M.DICKO .nous sommes tous conscients que le code de la fammille n’est absolument pas une priorité au vue des maliens , pensons à la liberation de KIDAL car on ne peut pas suivre deux lièvre à la foi .
    vive le MALI. BE BLESSED !!!

  17. DICKO TU ES PLUS DANGEREUX QUE LE CODE.LE SERVICE QUE TU PEUX RENDRE A CE PAYS C’EST DE RESTER DANS TON COIN.

  18. foutchan

    QUE DIEU PROTEGE LE MALI.
    DICKO N A PAS PITIE D UN MALI QUI EST ENTRAIN DE SE RELEVER .CEUX A QUI TU PARLES NE SONT PAS DES CANARDS SAUVAGES.RESTE DANS LA RELIGION SI TU VEUX QUE LE PEUPLE TE RESPECTE.LE MALIEN EST UN CROYANT MODERE.ARRETE D UTILISE LE PAUVRE MALIEN QUI CHERCHE DE QUOI SURVIVRE POUR VOS FINS POLITIQUES.DIKO FAIT ATTENTION A CE QUE TU FAIS ET DIT DIEU NOUS SURVEILLE.ES CE QU UN FORGERON DOIT SE MARIER A UN NOBLE?N UTULISONS PAS LA RELIGION COMME DU BUSINESS.QUE DIEU NOUS DONNE GUIDE.

  19. Je n’approuve pas totalement la conception de la vie des occidentaux et leurs manies de venir nous enseigner le savoir vivre. Déjà notre société souffre du mimétisme de la perversion des moeurs des occidentaux. Pour autant, le modèle de vie integriste, barbare et criminel des Arabes, est encore moins convenable et adapté à notre société. Aussi Mahmoud Dicko a intérêt à garder profil bas. Rien ne demeure caché longtemps sur les implications et intentions des partisans de Dicko. Je ne vois pas aussi pourquoi il parle des ethnies Bobos et Dogons qui sont restées longtemps conservateurs. Est-il sacrilege de respecter sa tradition et sa culture?
    Mahmoud Dicko peut-il dire pourquoi sa famille a préféré aller s’installer en milieu Minianka que de rester au Nord d’où il est originaire? Quoi qu’il advienne, les benedictions sur le Mali ont plusieurs sources et plusieurs courants. Seul le tout puissant sait comment il veille sur ses créatures et nous a évité les pires choses que Dicko a toujours approuvé comme si le Mali appartient aux Islamistes.
    Nous devrons surtout reconnaitre que le pire a été évité en grande partie au Mali par le fait de la tendance adverse avec pour guide le Sherif Ousmane M. Haidara et quelques érudits lucides qui ont crié gare à Dicko et ses compères. Sinon hein……. N’est-ce pas?

  20. Encore avec ce code! A croire que ce pays n’a pas mieux à faire que de s’entre dechirer pour un document. La grande majorité des Maliens ne cherche qu’a ganer son pain!
    Drole de maniere de choisir ses priorités pour un pays qui qui a frolé la catastrophe!

    • France : ne Touche pas à mon code.

      Aujourd’hui, si un évènement social, et politique défraie la chronique et qui mérité qu’on s’y arrête et qu’on y réfléchisse très sérieusement, c’est bien la résurgence et la stigmatisation du code malien. Nous nous demandons au nom de quel impératif d’urgence s’imposait aujourd’hui cette levée de bouclier contre un code déjà promulgué et qui n’attend que son décret d’application.
      D’abord, Najat Vallaud-Belkacem, ministre française des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, a fait une visite au Mali du 27 au 28 février, après avoir rencontré le président Ibrahim Boubacar Keïta, son homologue malien Oumou Ba. a fait une déclaration qui a fait tressaillir la Communauté musulmane du Mali. Pour la ministre française des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, le temps est aujourd’hui venu de revenir sur ce texte.

      « Ce moment précis de l’histoire du Mali, de reconstruction, un moment inédit est le moment idoine pour se renforcer en ce qui concerne la promotion des droits des femmes, a affirmé la ministre. Et donc, les temps qui vont venir vont être des temps utiles pour justement porter un certain nombre de sujets qui ont pu être considérés aujourd’hui comme insatisfaisants par les défenseurs des droits des femmes, comme le code de la famille ».
      En ce début du mois de Mars ou une journée est dédiée mondialement à la femme, une délégation suédois après une séance de travail avec les députés malien revient sur le même texte : le code, comme si le Mali va de charybde en scylla.
      Les conditions des aides occidentales pour le Mali en reconstruction englobe-t-elles aussi la colonisation sociale et culturelle ? Pourquoi vouloir nous exiger un « code made Europe» comme condition d’aide ? Parce que le nouveau code de la famille, adopté le 2 décembre 2011 par l’Assemblée nationale malienne, est perçu comme une déception pour l’occident et ses marionnettes, mués en défenseurs des droits des femmes. Le texte final adopté a supprimé et modifié les articles jugés, par le Maitre et ses sbires comme progressistes en faveur notamment des femmes. Dans leur entendement, le texte promulgué en 2012 a été épuré de tous les droits nouveaux qu’une première version avait d’abord envisagé d’accorder aux femmes.
      Par rapport à l’ancien texte et parmi les points les plus litigieux, figure l’âge du mariage chez la femme qui est passé à 16 ans contre 18 dans l’ancien texte. L’homme est consacré comme unique chef de famille contrairement à l’ancien texte qui avait remplacé cette « puissance paternelle » par une « autorité parentale » qui, pour beaucoup, consacrait l’égalité hommes/femmes.
      En ce qui concerne les questions relatives à la succession et au divorce, et puisque l’autorité parentale n’a pas été retenue, c’est désormais le chef de famille qui règle la question de manière coutumière ou par le droit civique en établissant un testament.
      Autre modification, la femme doit obéissance à son époux. Dans l’ancien texte, le terme « obéissance » avait disparu. Le mariage religieux, célébré dans les mosquées, est désormais légalisé. Dans le précédent texte, les députés maliens avaient rejeté la légalisation du mariage religieux après avoir déduit qu’il ne garantissait pas tous les droits de la femme.
      Le ridicule ne tue plus. Le seul crime commis par le législateur malien est la référence à nos valeurs sociétales et religieuses normatives au détriment de leur fameux droit de l’homme. Le Mali ; n’a pas de leçon de conduite sociale à recevoir de ces pays dont les point considérés comme avancées est rabaissement et honte chez nous. D’ailleurs, le Mali a-t-il de leçons de conduite sociale à recevoir d’un pays comme la France surtout, dont la célébration du1er mariage homosexuel, cette inversion des valeurs sociétales, est considérée comme une avancée avec de titres et expressions choques entre autres : « Historique ! », « Bruno et Vincent en justes noces », « le premier mariage gay en Loire-Atlantique », « l’institution du mariage vit une belle étape et symbolise l’égalité entre humains », « Après ce premier mariage homosexuel de l’histoire de France, on a le sentiment que cette loi sociétale, qui a divisé, restera comme un temps fort du quinquennat de François Hollande », et que sais-je encore ? Voila encore que chez les donneurs de leçons de conduite sociale, la notion de droit de l’homme vient de franchir le Rubicon de l’indécence avec une union contre nature, évitée même par les animaux qui au moins vivent en couple mâle-femelle. Avec les droits de l’homme, la sexualité bestiale et débridée devient la norme, et les valeurs sociétales normatives et morales comme obsolètes. Quel code de famille veut-on nous imposer comme condition d’aide ? Un code copie-conforme-certifié du modèle occidental? Nous rejetterons tout code d’inspiration et d’émanations étrangères, et nous sommes résolus au sacrifice ultime pour cela.
      Quant aux soit disant organisations de droits des femmes, ces complexées féministes, nous leur dirons que le Mali n’est pas à vendre. Ce code promulgué est le fruit de la concertation et de la consultation de tout un peuple qu’aucune structure ne peut mettre en cause si la démocratisons signifie la volonté du peuple. Mais quant on pense avec la tête du Maitre, il n’est pas choquant que l’on se renie. : « Honte à qui peut chanter pendant que Rome brûle, s’il n’a l’âme et la lyre et les yeux de Néron », « Honte à peut chanter pendant que chaque femme sur le front de ses fils voit la mort ondoyer» , « Honte à qui peut chanter pendant que les sicaires en secouant leurs torches aiguisent leurs poignards » a dit Lamartine.

      Notre cher Mali et surtout le Nord est en train d’être déstabilisée sur toute sa dimension. Les faiseurs de conflits sont de retour malgré une apparente accalmie. Déstabiliser le nord, contrôler ses richesses et mieux consolider l’existence des groupes identitaires ; tels sont leurs objectifs.
      Le Nord-Mali est devenu le centre névralgique du trafic de toute sorte : d’armes, de drogue etc. Les narcotrafiquants s’adonnent à cœur joie à ce commerce meurtrier.
      Nous aider à éradiquer ces fléaux sont aujourd’hui les préoccupations majeures du peuple malien, et non un code déjà promulgué dont nous n’attendons que son décret d’application. A bon entendeur !salut.
      Mohamed KIMBIRI Haut Conseil Islamique du Mali

  21. Pour une fois, je suis a l’aise avec un de nos leaders religieux. M. Dicko, merci pour votre clairevoyance… Et s’il vous plait continuer a precher la tolerance et la clairevoyance. Que Dieu vous benisse, que Dieu benisse le Mali.

  22. ” Il est bon aujourd’hui de savoir que la tendance actuelle dans le monde est la guerre contre l’Islam”: Mais bien sûr Dicko, pendant que vous y êtes dénoncez aussi l’intervention contre les djihadistes au nord.
    “Un scenario similaire est arrivé en Centrafrique où les hommes politiques étaient engagés dans une guerre politique. Mais ils ont trouvé moyen de transformer ce conflit en opposition religieuse. Les musulmans sont dès lors pris à partie.” : Complètement débile votre histoire. Il fallait donc laisser les Séléka (à majorité musulmane) et la reste de la population chrétienne se massacrer? Certes des musulmans ont été massacrés mais des massacres il y en a eu des 2 cotés. D’accord avec vous contre l’immixtion des occidentaux sur le code de la famille, mais arrêtez votre théorie du complot du genre la guerre contre les musulmans.

  23. Que le haut Conseil des Islamistes s’occupe de leur religion et qu’il laisse la femme et la fille maliennes en paix. C’est Dicko le vilain provocateur, c’est lui le Jihadiste du Sud qui met son gros nez la ou il ne connait absolument rien, au moins la Ministre Francaise de Droits de la Femme est une femme et elle se mele des affaires de femmes car a ce que je sache Dicko n’est pas une femme, alors qu’il s’occupe de ce qui lui regarde. Le code raciste et discriminatoire signe par ATT apres le forcat de la horde islamiste n’est pas un code legal et ne represente pas le Mali mais un code dicte a Diouncounda par le Haut Conseil des Islamistes et rappelons-nous que le Mali n’est pas un royaume Wahabia il est et restera une Republique Laique et pas islamiste, ce Code illegitime et non legal n’engage que Dicko et Dioncounda. Tant que la femme et la fille maliennes resteront a la marge de la societe et discriminees Dicko n’aura pas la paix et le Haut Conseil des islamistes n’aura pas la paix. Il faut la justice entre l’homme et la femme et l’egalite entre la fille et le garcon. A bon entendeur, salut.

    • Salut Koro KING.El Hadji DICKO te l’a bien dit: “en rejetant la polygamie, ils ont encouragé, à la longue, le mariage entre deux personnes de même sexe….”J’espère que tu acceptes plus la polygamie que le mariage entre homo.Le sage Dicko nous enseigne aussi que “vouloir dissocier l’histoire du pays à celle de l’Islam constitue vraiment une ignorance profonde…”.C’est dire que tu auras difficilement des personnes koro pour t’aider dans ton “combat” contre notre culture africaine du Mali, avec ses hauts et ses bas.
      😉 😉

    • Tu es grossier et inculte. Je ne sais pas si si tu es homme ou femme, mais si tu ne intersession à ce débat qu’en raison de ton sexe, alors vraiment tu es à côté. Je ne sais pas si tu as une famille, mais les hommes sont pères , époux, frères et amis des femmes. Pour ton information, ATT n’a rien signé après “le forçat” des musulmans, il a retiré le code du circuit. J’ignorai, contrairement à toi, que laïc est le contraire d’islamique.bravo à toi. Mais vraiment, vous faites piti-, toi et toute cette bande d’internautes, en train de prier pour la laicité et la liberté, par complexe de l’Occident, qui elle n’hésite à clamer son origine chrétienne et à vous la jeter à la figure à chaque occasion. As-tu un miroir ?

  24. Si tu ne laisses pas les femmes avec ton code satanique dont les maliens non pas besoin ; qu’on en parle plus. La religion réglera les problèmes après la mort et ALLAH seul jugera et mettra qui il veut dans son paradis. Un conseil: OCCUPES TOI DE TA FAMILLE ET LAISSE LES FAMILLES D’AUTRUI EN PAIX S’IL TE PLAIS MONSIEUR imam DICKO. LE MALI LAÏC ET RESTERA LAÏC TOUJOURS

  25. La venu du Roi Mohamed VI au Mali doit te donner une leçon.
    Les recommandations du Roi des lieux saints doivent aussi te ramener sur le chemin d’ALLAH.
    Rien n’à changé en toi et tu continus toujours sur ton chemin que Ben Laden t’a tracé pour aller en enfer.

    • Si on n’a pas enceinté la femme de son ami, ou si on n’est pas un anti-islam, on doit soutenir l’Imam Dicko. Il a raison de dire de respecter les musulmans.

  26. Cher Adamaye, ce qui Dicko n’est pas de la politique: Faisons attention.Nous devons restés sur nos gardes dans la situation de fragilité actuelle.

  27. “Dogons et bobos non encore convertis” dixit Dicko. En voila une provocation de taille! Dicko ces deux ethnies que tu veux subtilement qualifier de Kaffre, sont parmis les ethnies les plus honnetes et integres du Mali. Il ne suffit pas de crier qu’on est religieux. L’habit ne fait pas le moine. Dieu regarde les coeurs, et non les apparences.
    Que les maliens fassent baucoup attentions, Dicko a des intentions politiques. Qu’il le veuille ou pas, il s’ebrite derriere la religion pour faire sa politique. Le temps nous donnera raison.

    • Non a ma compréhension tout le monde sais qu’il y a des dogons et BOSOS musulmans mais c’est sur une généralité que l’exemple à été donné. Sinon il n’a jamais été agressif
      Mais je comprend aussi que ça fait mal je les invite a voir le texte et contexte. Merci pardonne lui pour DIEU

      • On ne pardonnera jamais un gros hypocrite comme Dicko, un al mukhafir, une personne sans coeur. Lui Dicko n’est pas un musulman du tout.

Comments are closed.