Suivi du RAVEC : Les unités opérationnelles dotées de motos

1

Suivi du RAVEC : Les unités opérationnelles dotées de motosDans le cadre de la pérennisation du RAVEC (Recensement administratif à vocation d’état civil) et la mise en œuvre du Projet d’appui au processus électoral du Mali (PAPEM), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a offert 565 motos de marque Yamaha DT à notre pays.

Les engins ont été remis hier au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée au ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation. Cette cérémonie a regroupé autour du ministre Abdoulaye Idrissa Maïga, le directeur pays du PNUD, Boubou Camara et les préfets du pays qui prenaient part à un atelier d’ « évaluation des travaux d’achèvement et de pérennisation des acquis du RAVEC » dont les travaux ont pris fin hier (voir article de S. Doumbia en page 4).

Ces 562 motos constituent une partie d’un lot de 726 motos destinées aux 703 communes du pays. La dotation a coûté 600 millions de Fcfa. La mise à disposition de ces équipements vise à doter les unités opérationnelles de collecte et d’enregistrement des données d’état civil de moyens de transport afin que les animateurs puissent se rendre dans tous les villages, fractions, quartiers ainsi que dans les hameaux, campements et secteurs que compte le pays.

Après la signature de la convention de remise et l’échange des documents, le directeur pays du PNUD au Mali a expliqué que la modernisation de l’état civil est un défi majeur auquel sont confrontés plusieurs pays africains. C’est pourquoi, l’organisme onusien et ses partenaires encouragent notre pays à renforcer les mécanismes de supervision, de suivi et d’évaluation permanents au niveau de tous les maillons de pérennisation des acquis.

« Nous n’avons aucun doute qu’au regard des exigences administratives et des défis de ce secteur, le matériel mis à la disposition du ministère sera utilisé à bon escient », a ajouté Boubou Camara.

Il a réitéré la disponibilité du PNUD à répondre aux requêtes soumises par le gouvernement pour contribuer à la consolidation de la paix, de la démocratie et au développement du Mali.

Le ministre Abdoulaye Idrissa Maïga a remercié le PNUD pour une initiative qui va contribuer à la mise en œuvre du dispositif relatif à la modernisation et à la sécurisation du système d’état civil afin de contribuer à la consolidation de la démocratie et de l’état de droit.

S. TANGARA

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.