La 1ère édition du Grand Prix PMU-Mali de cyclisme courue le samedi Bréhima Diarra sur la plus haute marche du podium

0
Le ministre des sports remettant le trophée  en présence du Pr. Dioncounda Traoré
Le ministre des sports remettant le trophée en présence du Pr. Dioncounda Traoré

Organisée par la Fédération malienne de cyclisme (FMC) sous le règlement de l’Union cycliste internationale (UCI), la première édition du grand prix du Pari Mutuel Urbain (PMU-Mali) a été courue, le samedi 10 octobre dernier. La compétition a regroupé 47 cyclistes et s’est déroulée en une seule étape sur une distance de 120 km (un tour Bamako-Siby-Bamako, un tour Boulevard de l’Indépendance-Koulouba-Boulevard de l’Indépendance, plus 5 tours du Boulevard de l’indépendance).

A  l’arrivée, c’est Bréhima Diarra qui a terminé en tête du peloton. Il a été suivi par Yaya Diallo (2ème) et Issiaka Coulibaly (3ème). En plus du  trophée,  le vainqueur a reçu une enveloppe de 125 000FCFA. Les prix des trois points chauds ont été respectivement enlevés par Hamidou Diarra, Bourama Coulibaly et Diakaridia Sangaré.  Et comme à l’accoutumée, les 10 premiers de la course ont été tous primés. Cette première édition du grand prix PMU-Mali s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités. En plus du ministre des Sports, Housseini Amion Guindo, on notait la présence du Professeur Dioncounda Traoré (ancien Chef de l’Etat du Mali)  et de l’honorable Togola Jacqueline Nana (députée de la commune V de Bamako). Les différents représentants des partenaires de la fédération étaient également au rendez-vous. Sans oublier le président de la FMC, Amadou Togola. Lequel fera savoir dans son allocution que cette compétition marque le début d’un partenariat entre son organisation et le PMU-Mali. A le croire, le cyclisme malien va désormais véhiculer les messages du PMU-Mali dans tout le pays et même en dehors du pays. M Togola a également adressé ses vives reconnaissances au département des sports et à l’ensemble des partenaires de la FMC pour leur soutien sans lequel, il serait très difficile pour l’instance suprême du cyclisme malien d’atteindre ses objectifs.

Pour sa part, le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo a salué le dynamisme de la Fédération malienne de cyclisme qui, selon lui, honore le pays dans la sous-région et au niveau mondial. Il a aussi remercié le Pr. Dioncounda Traoré et le PMU-Mali pour leur implication dans la promotion de toutes les disciplines sportives au Mali avant de réitérer l’accompagnement du département des sports à la FMC.

Rappelons que ce Grand Prix PMU-Mali entre également dans le cadre de la politique de multiplication des compétitions nationales de la FMC pour préparer les cyclistes maliens en vue des futures échéances internationales.

          Sory Ibrahima Coulibaly

PARTAGER