La Can 2012 en chiffres

0
0

La CAN 2012 est finie. C’est l’heure d’un bilan chiffré pour la Coupe d’Afrique des nations au Gabon et en Guinée équatoriale.

0. Aucun but n’a été marqué en finale lors du match Zambie-Côte d’Ivoire. C’est la cinquième fois qu’une finale s’achève sur un score vierge après 1986, 1992, 2002 et 2006.

Zéro, c’est aussi le nombre de but encaissé par les Ivoiriens durant tout le tournoi.

1. Tout premier sacre pour la Zambie et toutes premières participations pour le Botswana, la Guinée Equatoriale et le Niger.

2. Comme le nombre d’équipes d’Afrique australe qui ont remporté la CAN. La Zambie rejoint l’Afrique du Sud, vainqueur en 1996.

3. Aucun buteur n’aura pris le large au classement des canonniers. Ils sont sept à finir avec trois réalisations au compteur : Pierre-Emerick Aubameyang, Cheikh Diabaté, Didier Drogba, Manucho, Christopher Katongo, Houcine Kharja et Emmanuel Mayuka.

8. Huit cartons rouges ont été distribués durant la compétition dont trois pour les Ghanéens. Un joueur a donc été exclu tous les quatre matches.

22. C’est le nombre de Zambiens sacrés champions d’Afrique, Clifford Mulenga ayant été exclu du groupe en pleine compétition pour indiscipline.

54. La Confédération africaine de football compte désormais 54 associations affiliées. La CAF a validé l’adhésion du Soudan du Sud durant la CAN 2012.

76. Les filets ont tremblé à 76 reprises durant la Coupe d’Afrique des nations Gabon-Guinée Equatoriale. La moyenne de buts par match, 2,37, est inférieure à celle de 2010 (2,45) et très éloignée de la moyenne en 2008 (3,1).

132. Le nombre de spectateurs présents lors de Burkina Faso-Soudan à Bata dans un stade de 35 000 places. C’est l’une des plus petites affluences de cette CAN 2012.

368. Ou plutôt 366 à la fin de la CAN 2012. On parle ici des joueurs engagés dans le tournoi. Le Zambien C. Mulenga et le Tunisien Adel Chedli ont été exclus avant la fin de la CAN.

50 000. Des dizaines de milliers d’emplois directs et indirects, mais précaires, ont été créés pour la CAN 2012.

488 000. La Coupe d’Afrique était placée sous le signe de la lutte contre le Sida. Durant la campagne “ Une CAN sans Sida “, 488 000 préservatifs ont été distribués.

1 500 000. C’est la prime, en dollars, versée à la Zambie, vainqueur de la CAN 2012. Une somme équivalente aux 1,5 millions perçus par l’Espérance de Tunis, championne d’Afrique des clubs.

10 000 000. La Confédération africaine de football a reversé 10 millions de dollars aux seize équipes participant à la CAN 2012 selon la CAF.

35 000 000. Trente-cinq millions de dollars où le revenu net généré par la CAN 2012 pour la Confédération africaine de football, selon la CAF.

400 000 000 000. Quatre cents milliards de Francs CFA, soit environ 600 millions d’euros, c’est ce qu’aura coûté la Coupe d’Afrique au Gabon en 2012. Ces sommes ont été investies en majeure partie dans le développement des infrastructures : aéroports, routes, hôtels, stades…

 

Une prime de 30 millions FCFA pour chaque Zambien

evenus des stars dans leur pays, ils vont recevoir un cadeau gouvernemental. Les joueurs de l’équipe de Zambie, sacrés champions d’Afrique dimanche à Libreville (Gabon), contre la Côte d’Ivoire (0-0 a.p., 8 t.a.b. à 7), recevront chacun une prime de 59 000 dollars (44 575 euros).  “Le gouvernement a versé à chacun d’entre vous 59 000 dollars (44 575 euros), et cela ne comprend pas ce que des entreprises pourraient décider de donner, cet argent provient du gouvernement“, a annoncé mardi le ministre des Sports, Chishimba Kambwili, à la radio nationale.

Cette prime est conséquente, dans un pays où le produit intérieur brut (PIB) par habitant est inférieur à 1500 dollars (1133 euros). Le revenu moyen est de 58,70 euros par mois, soit un peu plus de 700 euros par an, selon des données 2008 de la Banque mondiale.  La finale de la CAN 2012 a eu lieu à Libreville où un appareil militaire transportant 30 personnes dont 18 joueurs de l’équipe nationale, s’était abîmé en mer en 1993. Le président Michael Sata devait recevoir les vainqueurs à déjeuner mardi, et déposer une gerbe devant le monument à la mémoire des disparus de 1993 dont les esprits ont, croit-on en Zambie, permis d’arracher la victoire.

 

Christopher Katongo élu meilleur joueur du tournoi

Le capitaine de la Zambie, Christopher Katongo, qui a remporté la CAN-2012, a été élu meilleur joueur du tournoi à l’issue de la finale remportée par son équipe aux tirs aux buts (8-7) face à la Côte d’Ivoire dimanche.

L’attaquant de Henan Jienye en Chine a signé trois buts pendant le tournoi dont il est un des meilleurs buteurs (6 joueurs à 3 buts). Christopher Katongo qui disputait sa quatrième CAN, a aussi été élu meilleur joueur de la finale. Avant d’aller en Chine en 2011, il n’avait évolué que dans des clubs mineurs en Europe, à Brondby (Danemark), Bielefeld (Allemagne) et Xanthi (Grèce), avec une Coupe du Danemark comme unique ligne à son palmarès.

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.