Violence dans nos stades

0

La violence dans les stades est devenue une des grandes plaies de notre football aujourd’hui. Raison pour laquelle nous avons réalisé un micro trottoir auprès de certains acteurs sportifs afin de trouver des solutions pour éradiquer ce fléau qui ternit l’image de notre sport roi. Selon les différents intervenants, il faut renforcer la sensibilisation au niveau des supporters et punir sévèrement les fauteurs de troubles.

 

Cheickna Demba, vice président de l’UNASAM : ” Il faut que  les fauteurs de troubles  soient punis “

Cheickna Demba
Cheickna Demba

Les causes s’expliquent à deux niveaux. D’abord les responsables de club doivent sensibiliser leurs supporters car chaque club à son comité de supporter. C’est un travaille de longue haleine que chacun doit mener au niveau de son équipe. Dire aux gens que le football n’est pas la violence mais un jeu. Cette violence dans nos stades est en train de prendre une tournure qui n’honore pas l’image du football malien. Et si nous ne faisons pas attention, nous n’aurons plus de spectateurs dans nos stades dans les jours venir. J’exhorte les dirigeants à faire une sensibilisation au niveau de tous les comités de supporters. Il faut également que les fauteurs de troubles  soient punis.

 

 

 

Oumar Baba Traoré
Oumar Baba Traoré

Oumar Baba Traoré, président de l’AJSM : ” il faut une politique globale de formation à l’ intention des supporteurs “

Les causes sont multiples. Il y a d’abord le manque de volonté des organisations et regroupements de supporteurs au sein des clubs. Ensuite, il faut noter l’absence de la culture du fair-play, les injustes décisions arbitrales et le déficit de communication au niveau fédéral. L’une des causes les plus visibles, se situe également au niveau de la presse sportive qui dévie souvent de sa mission d’éducateur et de sensibilisateur. Il faut tout simplement une politique globale de formation à l’ intention des responsables des comités de supporteurs, des journalistes sportifs pour viser au finish les supporteurs.

 

 

Souleymane Magassouba
Souleymane Magassouba

Souleymane Magassouma, président de  la commission d’organisation de Malifoot : “sensibilisation par voiede presse sur les lois du jeu “

C’est la méconnaissance des lois du jeu  du football et surtout des règlements. Il arrive souvent  que les arbitres font des erreurs, mais il  y a d’autres moyens de recours  qui ne sont pas la violence. Pour lutter contre ce fléau,   nous devons vraiment  continuer avec  la sensibilisation d’abord par des réunions  et aussi par voie de presse.

 

 

Jonas Komla, coach adjoint du Djoliba AC :

“Recadrer les arbitres et sensibiliser les supporters “

Jonas-KomlaLes mauvais arbitrages et le manque de compréhension des supporters sont les principales causes des incidents dans nos stades.

 

Il faut recadrer les arbitres et accentuer la sensibilisation au niveau des supporters.

 

Réalisée par Sory Ibrahima COULIBALY

Commentaires via Facebook :

PARTAGER