Accusations d’exactions à Moura : L’armée dément les accusations !

0

Les Forces Armées Maliennes (FAMa) démentent les accusations portant sur des exactions commises sur des centaines de civils dans une opération menée dans le secteur de Mourrah (région de Mopti). Par la voix du colonel Souleymane Dembelé, directeur de la DIRPA, la grande muette s’est exprimée sur son opération qui s’est soldée par la neutralisation de plus de 200 terroristes armés réunis dans cette localité pour planifier des attaques contre les FAMA.

Aux dires du Colonel Souleymane Dembelé : « les porteurs de ces informations n’ont d’autres objectifs que de ternir l’image des FAMa résolument engagées dans la lutte pour la liberté, la sécurité et la protection des populations ».

Le Colonel Dembélé a tout au long de son exposé relaté minutieusement le déroulement des évènements qui se sont déroulés à Mourrah les 27, 28 et 29 mars 2022. Le directeur a apporté un démenti sur les accusations d’exaction et d’exécution de civils commises par les Fama. Selon lui, les FAMa, après avoir reçu l’information d’une possible réunion entre les différents chefs terroristes à Mourrah, ont pris toutes les dispositions afin de les localiser. C’est ainsi que dans la matinée du 27 mars 2022, deux équipes des forces spéciales ont été aéroportées sur les alentours du secteur du rendez-vous. Compte tenu de la violence et de la ténacité des combats, ces deux sections seront rejointes par trois autres sections. Face à l’opposition farouche des FAMa, les terroristes se sont repliés dans les habitations environnantes. Le Colonel Dembelé a rassuré que toutes les mesures ont été prises afin de protéger les civils durant cette intervention. Il n’a pas manqué de saluer le professionnalisme de nos Forces de Défense et de Sécurité.  Et d’assure que l’Armée malienne a mené ce combat d’envergure contre les terroristes  seuls.

Aussi, le patron de l’information de l’armée a précisé que l’action aéroportée et aéroterrestre a mobilisé des drones de surveillance, 5 hélicoptères dont 3 de transport Mi 171 et 2 de combat Mi 35,

En outre, le colonel  Dembelé a indiqué que le respect des droits de l’homme et de la protection des populations est au cœur des préoccupations des FAMA. Le Directeur de la Dirpa a assuré que les FAMA sont déterminés à traquer tout contrevenant à la quiétude des populations dans le respect des droits de l’homme et que la hiérarchie militaire invite les populations de continuer à accorder leur confiance aux FAMa et à leur apporter tout le soutien indispensable.

Mémé Sanogo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here