Attaque kamikaze terroriste contre le camp de Kati : Les FAMa ripostent avec 7 assaillants neutralisés et 8 interpellés !

2

vendredi matin, les Maliens se sont réveillés avec la peur au ventre. La nouvelle jetait du froid dans le dos : le Camp de Kati a été attaqué. Sur les réseaux sociaux, des vidéastes multipliaient des directs, des commentaires des plus fondés au plus saugrenus fusaient de partout. Il était difficile pour le commun des Maliens de savoir, ce qui se passait réellement. Cela, jusqu’au moment où les premières infos officielles sont tombées au milieu de la journée sur la page Facebook des FAMa . « Les Forces Armées Maliennes ont vigoureusement repoussé une attaque terroriste contre la caserne de Kati. C’était tôt ce matin aux environs de 5h00 avec des véhicules piégés bourrés d’explosifs. Le bilan provisoire est de 2 assaillants neutralisés. La situation est sous contrôle et le ratissage est en cours pour débusquer les auteurs et leurs complices. Le Chef d’Etat-major Général des Armées rassure les populations de vaquer à leurs occupations habituelles…. ».

Après, plus précisément en début d’après-midi, c’était au tour de l’Etat-major des Armées Général d’émettre un communiqué officiel, à travers la DIRPA. Un communiqué qui a informé l’opinion publique nationale et internationale que les Forces Armées Maliennes venaient de contenir encore des tentatives désespérées des terroristes de la Katiba du Macina d’Amadou Kouffa qui, tôt le matin aux environs de 5h, ont tenté des actions Kamikaze avec 2 véhicules piégés bourrés d’explosifs contre une installation de la DMHTA. Le Général de Division Oumar Diarra, Chef d’Etat-major Général des Armées par sa voix rassure que les FAMa ont immédiatement procédé au bouclage de la Zone tout en engageant des opérations de ratissage. Qu’à la suite de cela, le bilan provisoire est de 1 mort et 6 blessés dont un civil côté FAMa et côté terroristes 7 assaillants neutralisés, 8 interpellés de même que plusieurs matériels récupérés.

Pour édifier et rassurer la population, le Général de Division Diarra est passé au JT de 20h de la Chaine Nationale (ORTM1). A cet effet, l’information principale véhiculée par le CEMAG est relative au fait que les terroristes restent de plus en plus fébriles face à la montée en puissance des FAMa et se livrent désormais à des activités désespérées et caractérisées par des poses d’engins explosifs improvisés au long des axes. Aussi, à des perturbations des activités agricoles au niveau des populations, des tirs indirects justifiant ces évènements qui ont eu lieu à Sevaré, à Bapho (Ségou) et éventuellement à Douentza, Koro et Kolokani. Concernant l’attaque de Kati, il a souligné que les FAMa ont réagi avec un professionnalisme remarquable en activant des plans défensifs appropriés, bouclant la zone et prendre contrôle de la situation.

« Je voudrais rassurer nos compatriotes que les FAMa restent encore plus engagés dans la lutte contre le terrorisme. On n’a pas de choix, c’est notre pays, nous devons travailler et nous sommes engagés de la plus Haute Autorité militaire jusqu’au plus bas niveau, tout le monde se bat et c’est un combat que nous allons réussir…. »a garanti le Chef d’Etat-major Général des Armées.

Par Mariam Sissoko

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here